Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 08:40

Lettre d'information du réseau culture

N°458 - 28/03/2016

EDITO de Vincent Lalanne.

Vous lisez la 606ème et dernière lettre culture de territorial.fr. En effet, c'est par courrier du directeur d'établissement que j'ai été informé que cette lettre cessera d'exister à partir du 31 mars prochain car le nombre de lecteurs ne serait pas satisfaisant et surtout la stratégie du groupe Territorial n'est plus orientée vers la culture et les cibles culturelles.

Lire ci-dessous les explications très circonstanciées sur cette brutale décision

François Deschamps, qui m'a donné ces chiffres, a démarré cette lettre le 2 octobre 2001 et il a rédigé 550 numéros (à l'époque sous forme hebdomadaire), à savoir 149 numéros de la formule initiale, puis 401 numéros (de la nouvelle formule à partir de janvier 2005). J'ai donc repris le flambeau le 6 novembre 2013 et produis 56 numéros, tous les quinze jours. La Lettre d'info du Réseau Culture de Territorial aura donc connu 606 numéros sur près de 15 ans ! Et comme dit François « ça n'est pas rien ! »

Par les temps qui courent on pourra regretter qu'un espace d'information sur la culture disparaisse. D'autres espaces, heureusement, ont été créés et ceux-ci reprendront certainement les informations que vous pouviez trouver ici, comme en particulier celui de la FNADAC piloté par l'ARCADE, celui de la Plateforme Interrégionale ou le site toujours intéressant d'Emmanuel Henras : Objectif Culture ou encore la lettre du Réseau Culture 21 ou enfin le site Cultureveille.fr ...

Écrire sur la culture durant ces deux années et demi a été une très belle aventure. Fil rouge de ma vie professionnelle, cette lettre a été pour moi une véritable source de richesses et de découvertes. J'espère qu'elle l'aura été aussi pour vous. J'ai tenté certainement maladroitement de vous amener vers d'autres dimensions de la culture et des politiques culturelles en parlant du numérique, des droits culturels, des questions touchant à l'éducation artistique et culturelle...

Je tiens à remercier en premier lieu François Deschamps et Hugues Périnel qui, en novembre 2013, m'ont confié la responsabilité de cette lettre. Je remercie aussi le Groupe Territorial qui m'a laissé libre sur le contenu des éditoriaux et des informations que je vous diffusais. Cette liberté essentielle que je découvrais, en plus de me donner des ailes, m'a amené à être vigilant sur ce que je vous envoyais.

Je tiens surtout à vous remercier, chers lecteurs, souvent discrets, de temps en temps attentifs, m'apportant des corrections ou des informations complémentaires. Je vous remercie de vos encouragements et de m'avoir souvent dit l'importance qu'avait pour vous cette lettre.

La fin de cette lettre n'arrêtera pas pour moi le fait d'écrire sur la culture, vous pourrez trouver à l'avenir de prochains textes sur mon blog qui vous tiendra aussi au courant de mes activités.

Un dernier merci à ma correctrice bien aimée....


 

Il faut, bien entendu, lire les commentaires consécutifs à ce faire part de décès ; les voici (arrêtés au 31 mars).

Un grand merci pour cette Lettre Culturelle! Un choix unilatéral de la direction sans appel? 
Envoyé par cnely le 31/03/2016 à 16:49

Oui, MERCI pour ces lettres qui ont éclairées mes années d\'études, mes premiers pas dans le milieu professionnel et aujourd\'hui toujours j\'apprécie leur choix éditorial et leur perspicacité. Désormais, plus qu\'avant, je constate la nécessité d\'une veille culturelle de qualité. Pourtant, j\'apprend avec stupeur que La Lettre va cesser d\'exister?!?

A l\'heure du web 3.0 et des applis en pagaille (qui même parfois gèrent d\'autres applis...), à l\'heure du tout écran, en pleine expension de l\'ère numériquepourquoi se priver d\'un outil aussi utile, pragmatique, une source de réflexion, de cohésion, d\'impulsion? Les collectivités ont-elles décidé de ne pas être à la tête de l\'avant-garde, et de faire partie de l\'arrière-garde? C\'est un choix discutable en terme de politique publique, non?

Certes, d\'autres prendront le relais, du moins c\'est à espérer. Cependant, c\'est une voix qui s\'éteind. C\'est celle de la territoriale qui devient muette! et c\'est une voie de communication entre la population et ceux qui oeuvrent à la collectivité qui s\'efface. Car, La Lettre est lue par de simples citoyens curieux de culture aussi!! Sans doute que si la Direction avait signalé son intention, les lecteurs se seraient mobilisés pour montrer que le nombre réél de personnes sensibilisées par le contenu de La Lettre dépasse le seul mailing.

Pour information, je transfert et j\'imprime La lettre. Et je ne dois pas être la seule. Je la met à disposition des publics qualifiés \"d\'empêchés\", ceux à qui ont a fait penser que la culture n\'était pas pour eux. Cette Lettre, elle se retrouve dans des barres d\'immeubles, dans des épiceries solidaires, des bibliothèques de rues, elle s\'invite chez les citoyens en toute simplicité. Elle circule, elle se prête! Et elle donne lieu à des échanges où la parole se libère. Elle est parfois un des facteurs de départ d\'un projet collectif et collaboratif dans un quartier, parce qu\'une initiative qu\'elle a évoquée a donné envie! Elle a fait dire à certains citoyens: \"pourquoi pas nous?\"

Sans doute que La Lettre a la gloire trop discrète.

Derrière une adresse mail, il peut y avoir plusieurs lecteurs.

Bonne continuation!


 

La FNADAC regrette ce choix éditorial
Envoyé par fnadac le 29/03/2016 à 17:38

La Fédération Nationale des Directeurs des Affaires Culturelles regrette ce choix éditorial. Elle rappelle la nécessité des espaces et plateforme d'expression, de transmission, de collaboration qui permettent à tous les professionnels de la culture et tout particulièrment, aux agents des services culturels des collectivités territoriales de se sentir appartenir à un réseau d'échange et d'information quelque soit la taille et l'engagement de leur collectivité en matière de politique culturelle. Le site internet de la FNADAC ouvrira dans quelques temps mais il n'en reste pas moins que c'est la pluralité des prises de paroles mais aussi la capacité de se donner les moyens de diffuser l'immense production de pensées et d'outils de notre secteur qui est remis en cause lorsqu'une newsletter de ce genre disparait... Il est peut être encore temps au Groupe Territorial de revoir sa décision. Merci à vous François et Vincent de ce précieux travail. Frédéric LAFOND, Président de la FNADAC.

Arrêt brutal de la newsletter
Envoyé par TLDK le 29/03/2016 à 14:15

Interruption désolante, sur le fond comme sur la forme. Merci pour ces lettres d'information régulières et bonne continuation sur d'autres routes !

Grumf et re-grumf !
Envoyé par Stephane le 29/03/2016 à 13:05

Cette lettre, à la croisée des teritoires réèls (adminsitratifs, géographiques, ...) ou implicites (de projets, d\'idées, ...), ouvre des portes, des perspectives et des pistes de coopération que trop peu d\'espaces permettent aujourd\'hui.

Mais ne désespérons pas : tout se transforme et nous retrouverons, sans aucaun doute, ce Webstorming et le (dé)tricottage de Vincent dans d\'autres sphères et espaces sur la toile, voire en live, ce sera encore mieux d\'échanger de vive voix !

À bientôt donc et merci Vincent !

Un nombre de lecteur satisfaisant
Envoyé par olivier le 29/03/2016 à 11:18

Voila une question culturelle si il en est ! Qu'est-ce qu'un nombre de lecteurs satisfaisant ?

Dans ce que nous dit Vincent Lalanne de sa relation épistolaire avec la direction du Groupe Territorial, on peut lire toute la condescendance de dirigeants vis à vis des pigistes, des "intermittents de l'écriture journalistique". Quoi, pas de dialogue préalable pour voir comment améliorer le nombre de lecteurs jugé insatisfaisant ? C'est comme cela aujourd'hui qu'un opérateur public ou privé peut décider de fermer une salle de spectacle.

Ainsi les acteurs culturels ne sont plus dans la cible d'un groupe qui prétend offrir un Portail des collectivités locales et territoriales, fonction publique, agent territorial.

Le groupe privé territorail anticiperait-il ainsi la fin du Ministère de la Culture, la fin de toute politique culturelle nationale et/ou locale ? C'est "presque" un scoop !

Mais comme c'est écrit pour présenter l'une des meilleurs ventes du groupe "Le début du XXIe siècle voit l'avènement d'un changement de culture dans la fonction publique territoriale, par le passage d'une administration de moyens à un management de la performance." et conclue par une citation litérraire, cela fait chic et  cultivé "Comme le mentionnait déjà Sénèque il y a deux millénaires, « Il n'y a pas de vent favorable pour celui qui ne connaît son port »"

Bon courage !

Olivier

Dommage ! 
Envoyé par Virginie le 29/03/2016 à 10:40

Cette lettre d'information était une source d'informations importante dans le cadre de mon engagement professionnel. Merci pour votre travail !

C'est avec regret, qu'une information précieuse sur la Culture va encore disparaitre !

 

Merci
Envoyé par C. Kerjan le 29/03/2016 à 09:57

Lectrice attentive des lettres de François Deschamps et de Vincent Lalanne, travaillant  au sein de la fonction publique territoriale dans le domaine culturel, je souhaite les remercier chaleureusement pour le travail d\'intérêt public accompli durant toutes ces années. Bonne poursuite de vos parcours professionnel et, conservez cette curiosité et ce goût de la pensée collective !

Lettre culture
Envoyé par vertescollines le 29/03/2016 à 09:50

La culture est et sera toujours le parent pauvre. Pourtant, si on l'appréciaiait il y auarait moins d eguerre d'intolérance, plus de respects. Bon courage pour la suite. je vous suivrais sur votre blog. Une lectrice passionnée.

remerciements
Envoyé par MélanieCarpentier le 29/03/2016 à 09:36

Grr....encore une décision très dommageable pour la culture, l'échange d'idées, le maintien en éveil de tous les territoriaux qui comme moi trouvaient dans ce courrier des pépites de réflexions et de connaissances très utiles pour leur réflexion personnelle dans le cadre de l'exercice de leur métier au quotidien... Un grand merci à vous pour ce travail significatif et une grande déception et colère vis-à-vis des décideurs qui ont fait ce mauvais choix. Quand comprendront-ils que la culture est fondamentale pour le lien social et l'évolution des consciences a fortiori par les temps qui courent Au plaisir de vous lire sur votre blog...


 

Enfin, lors d'un échange sur Facebook, (le 30 mars) François Deschamps appporte de très utiles précisions sur l'histoire qui s'achève en ces sombres temps que nous traversons.

 

 

 

Concentration de la presse.

La Lettre du Cadre territorial a été créée en 1980 à partir de rien par un fonctionnaire territorial, en la personne de Claude Mahier, qui fut adjoint au Maire de Voiron chargé des affaires culturelles, puis DGS de la Communauté d'agglo de Voiron. C'était à l'époque en réaction à une certaine "langue de bois" de la "Gazette des communes". Il en fit un groupe de presse et d'édition des collectivités locales qui sut prendre sa place dans le paysage national (60 salariés) en sachant habilement se diversifier (Bourse de l'emploi, Dossiers d'experts, formations, etc.). Et puis en 1980 il vendit ses actions au fonds d'investissement SAGAR qui éditait Le Moniteur et la Gazette des communes (son principal concurrent !). Mais les lecteurs ne virent rien, chacun gardant son titre et sa ligne éditoriale (et il est vrai qu'il régnait une très grande liberté de parole à Territorial). Petit à petit, la Gazette et Territorial fusionnèrent leur bourse d'emplois,les formations... Et puis fin 2013 l'ensemble passa dans l’escarcelle d’Infopro Digital (IPD), prémices du départ de nombreux journalistes (cf. l'article ci-dessous : ...).

http://www.snj.fr/article/le-management-brutal-dinfopro-digital-ne-passe-pas

 

Culture, politique, temps présent : le principe d'incertitude.

¤

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez aussi sur ce blog  :

 

 

Liens conseillés.

 

Politiques culturelles (mon fil d’actualités sur Scoop'IT)

 

Actualités des politiques culturelles (nombreux autres fils d'actualités).

 

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé

ISSN : 2270-3586

Type : document électronique, publication en série
Auteur(s) : Pompougnac, Jean-Claude (1946-.... ). Auteur du texte
Titre clé : La Cité des sens

Titre(s) : La Cité des sens [Ressource électronique] : le blog de Jean-Claude Pompougnac
Type de ressource électronique : Données textuelles et iconographiques en ligne
Publication : [Fresnes] : [Cité des sens], 2006-

Note(s) : Blogue. - Notice rédigée d'après la consultation de la ressource, 2013-11-14
Titre provenant de l'écran-titre
Périodicité : Mise à jour en continu
Indice(s) Dewey : 020.5 (22e éd.) ; 301.094 4 (22e éd.)
ISSN et titre clé : ISSN 2270-3586 = La Cité des sens
ISSN-L 2270-3586
URL : http://cite.over-blog.com/. - Format(s) de diffusion : HTML. - Accès libre et intégral. - Consulté le 2013-11-14

Notice n° : FRBNF43711075

http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43711075f/PUBLIC

Culture, politique, temps présent : le principe d'incertitude.

¤

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez aussi sur ce blog  :

 

 

Liens conseillés.

 

Politiques culturelles (mon fil d’actualités sur Scoop'IT)

 

Actualités des politiques culturelles (nombreux autres fils d'actualités).

 

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé

ISSN : 2270-3586

Type : document électronique, publication en série
Auteur(s) : Pompougnac, Jean-Claude (1946-.... ). Auteur du texte
Titre clé : La Cité des sens

Titre(s) : La Cité des sens [Ressource électronique] : le blog de Jean-Claude Pompougnac
Type de ressource électronique : Données textuelles et iconographiques en ligne
Publication : [Fresnes] : [Cité des sens], 2006-

Note(s) : Blogue. - Notice rédigée d'après la consultation de la ressource, 2013-11-14
Titre provenant de l'écran-titre
Périodicité : Mise à jour en continu
Indice(s) Dewey : 020.5 (22e éd.) ; 301.094 4 (22e éd.)
ISSN et titre clé : ISSN 2270-3586 = La Cité des sens
ISSN-L 2270-3586
URL : http://cite.over-blog.com/. - Format(s) de diffusion : HTML. - Accès libre et intégral. - Consulté le 2013-11-14

Notice n° : FRBNF43711075

http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43711075f/PUBLIC

Culture, politique, temps présent : le principe d'incertitude.

¤

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez aussi sur ce blog  :

 

 

Liens conseillés.

 

Politiques culturelles (mon fil d’actualités sur Scoop'IT)

 

Actualités des politiques culturelles (nombreux autres fils d'actualités).

 

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé

ISSN : 2270-3586

Type : document électronique, publication en série
Auteur(s) : Pompougnac, Jean-Claude (1946-.... ). Auteur du texte
Titre clé : La Cité des sens

Titre(s) : La Cité des sens [Ressource électronique] : le blog de Jean-Claude Pompougnac
Type de ressource électronique : Données textuelles et iconographiques en ligne
Publication : [Fresnes] : [Cité des sens], 2006-

Note(s) : Blogue. - Notice rédigée d'après la consultation de la ressource, 2013-11-14
Titre provenant de l'écran-titre
Périodicité : Mise à jour en continu
Indice(s) Dewey : 020.5 (22e éd.) ; 301.094 4 (22e éd.)
ISSN et titre clé : ISSN 2270-3586 = La Cité des sens
ISSN-L 2270-3586
URL : http://cite.over-blog.com/. - Format(s) de diffusion : HTML. - Accès libre et intégral. - Consulté le 2013-11-14

Notice n° : FRBNF43711075

http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43711075f/PUBLIC

Ebuzzing - Top des blogs

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Divergences Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Les politiques culturelles en débat : questions de sens.
    Bien rares sont les commentaires publiés sur ce blog consacré aux rapports entre culture et politique ! Et qui plus est, compte tenu de l'ergonomie de cette plate-forme, ils ne sont pas très visibles. Ma note précédent ( Mettre l'artiste au cœur de la...
  • Mettre l'artiste au cœur de la cité ?
    UNE ARCHIVE... Je fouille, je range, je classe... ces dernières semaines, comme vous, j'ai compris de nouveau que le pire n'est pas toujours certain. Mais quand même! Grosse fatigue ! J'essaie de mettre de l'ordre, à défaut de pouvoir le faire dans mes...
  • Institution et formation
    Recension de cet ouvrage collectif, tiré de la thèse de Sébastien Charbonnier : « Quand y a-t-il philosophie ? Apprendre la pratique d'un art de penser » publiée sous le titre : Que peut la philosophie ? , Éd. du Seuil, 2013 Si cet ouvrage figure dans...
  • Équipements culturels, centres d’intelligibilité du monde ?
    Suite de la note précédente consacrée aux politiques de développement de la lecture et à un retour sur la journée d'études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de...
  • L'école et la démocratisation de la lecture.
    J’avais déjà signalé ici même la Journée d’études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, il y a un peu plus d'un an. Cette journée...
  • Gauche, fin et suite : les visionnaires de 1992
    Au printemps 1992, au moment où je participais à ce collectif et figurais parmi les premiers signataires de l'appel ci-dessous, Emmanuel Macron avait tout juste 15 ans, Benoît Hamon, 25 ans était assistant parlementaire d'un député PS avant de devenir...