Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 09:44

 

 

 

 

 

Suite de la note précédente consacrée aux politiques de développement de la lecture et à un retour sur la journée d'études

Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle

organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, il y a un peu plus d'un an.


Elle s’inscrivait dans la continuité d'un précédent séminaire La démocratisation culturelle au fil de l’histoire contemporaine dont les principales communications sont publiées sur le Carnet de recherches du CHMCC

 

La première partie de cette journée d'études s'appuyait sur l'hypothèse qu'on ne peut comprendre les politiques conduites en propre par le Ministère de la culture en faisant abstraction de la question de l'école et de celle de l'éducation populaire.

Elle est publiée sur le Carnet de recherches du Comité d'histoire du Ministère de la Culture.

En voici la suite.

Lecture publique et éducation populaire, rencontres et défis communs, 

par Guy Saez,

directeur de recherche émérite au CNRS, Pacte, Grenoble

et membre du Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication.


 

Il me semble, sans méconnaître le malaise qu’éprouvent ces deux institutions [les bibliothèques et l'éducation populaire], qu’il faut quitter l’analyse de leurs fondements normatifs et privilégier une approche pragmatique si on veut les saisir dans leurs dynamiques actuelles et, puisque c’est le thème de cette intervention, dans leurs rencontres. Mais pour ne pas susciter de malentendus, je m’empresse de préciser qu’il ne s’agit pas ici la question de décider si les bibliothèques doivent plus ou moins se soucier de savoir si elles sont encore en lien avec l’éducation populaire et si elles en incarnent bien les valeurs. Mon propos sera plutôt que de savoir si bibliothèques et éducation populaire permettent à leurs publics d’aujourd’hui de comprendre le monde, si elles le rendent intelligible. Pour le dire brièvement, d’une formule qui sera explicitée plus loin, les bibliothèques sont-elles pour ceux qui les fréquentent des centres d’intelligence publique, des centres d’intelligibilité du monde ?

Guy SAEZ, Politiques de la culture




Lire la contribution de Guy Saez.

 

C'est ici l'occasion de rappeler que dans le séminaire cité plus haut, le même chercheur avait proposé une éclairante mise au point sur l'histoire des relations entre « culture » et éducation populaire, beaucoup plus complexes que ce qu'on veut bien en retenir le plus souvent.

Les deux contribution sont toujours accessibles sur Politiques de la culture.


De l’enchantement des fondations à la Libération, à l’étatisation des débuts de la 5e République (1944 -1969)

L’impossible intégration de l’éducation populaire dans l’action culturelle (1970-2000)

A signaler, une intervention plus récente encore de Guy Saez, en table ronde et en vidéo, cette fois.

Retrouvez la quatrième table ronde du colloque « Socialisme et culture » co-organisé par la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation européenne d’études progressistes, en partenariat avec la Société d’études jaurésiennes et l’Université d’Avignon, sur le thème : 

Le temps du pouvoir et de l’Etat : quelles politiques culturelles socialistes ?

Les intervenants étaient Jean-Louis Fabiani, EHESS-CESPRA, Laurent Martin, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, Guy Saez, Institut d’études politiques, Grenoble, Bernard Faivre d’Arcier, ancien directeur du Festival d’Avignon.


 

Le temps du pouvoir et de l’Etat : quelles politiques culturelles socialistes ? 

 

 

¤ 

 

 

 

 

 

 

¤

 

 

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France.

Il lui a été attribué un numéro international normalisé

ISSN : 2270-3586

Type : document électronique, publication en série
Auteur(s) : Pompougnac, Jean-Claude (1946-.... ). Auteur du texte
Titre clé : La Cité des sens

Titre(s) : La Cité des sens [Ressource électronique] : le blog de Jean-Claude Pompougnac
Type de ressource électronique : Données textuelles et iconographiques en ligne
Publication : [Fresnes] : [Cité des sens], 2006-

Note(s) : Blogue. - Notice rédigée d'après la consultation de la ressource, 2013-11-14
Titre provenant de l'écran-titre
Périodicité : Mise à jour en continu
Indice(s) Dewey : 020.5 (22e éd.) ; 301.094 4 (22e éd.)
ISSN et titre clé : ISSN 2270-3586 = La Cité des sens
ISSN-L 2270-3586
URL : http://cite.over-blog.com/. - Format(s) de diffusion : HTML. - Accès libre et intégral. - Consulté le 2013-11-14

Notice n° : FRBNF43711075

http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43711075f/PUBLIC

 

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Ebuzzing - Top des blogs

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Ressources Lecture et biblis Les politiques culturelles en débat
commenter cet article

commentaires

Belhomme 06/03/2017 19:20

Merci pour la carte de lectrice d'Hannah Arendt et bravo pour votre blog.

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Courte note sur la théorie sociologique de l'habitus.
    Cette pénétrante et définitive observation de Stendhal est citée dans une mienne contribution relative à ce que le contemporain fait à la culture. (…) J'ai toujours été saisi par cette formule du Manifeste du Parti Communiste , dans lequel Marx et Engels...
  • Politique, culture, démocratie, actions citoyennes : devoirs de vacances
    ¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ Trois textes déjà signalés ici (ou sur Scoop'It ) pour vos révisions sur la plage, à la montagne, à la campagne. VERS LA DÉMOCRATIE CULTURELLE. Une nouvelle saisine de la section des affaires européennes et internationales du Conseil...
  • De quoi "la culture" est-elle le nom?
    Pour transmettre, il faut être ouvert aux autres, y compris bien sûr à la pluralité des cultures et des langues, dont chacune est porteuse de biens à partager ; il faut diversifier ses critères et ses références, s’adapter, chercher des points de contact…...
  • Culture et politique : émancipation et démocratie.
    Voilà pourquoi la tâche de la démocratie est de diffuser la culture. Il est clair que tout individu humain peut évidemment accomplir ce travail réflexif… Il n’empêche que suivant la culture reçue, les individus seront plus ou moins aptes à réorganiser...
  • La barbarie au pluriel.
    ¤ Il serait vain de se détourner du passé pour ne penser qu’à l’avenir. C’est une illusion dangereuse de croire qu’il y ait même là une possibilité. L’opposition entre l’avenir et le passé est absurde. L’avenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien...
  • Le spectacle de la tragédie et la violence de l'Histoire.
    RETOUR SUR AVIGNON 2016 En juin dernier [juin 2016], j'avais signalé ici-même que l e Festival d’Avignon, le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, la FNCC et l’Observatoire des politiques culturelles avaient décidé de se...