Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 21:23
Epcc_31

Il y a eu un Conseil des ministres le 9 mai dernier.

La chose m’avait échappée, à vous peut-être aussi.

Un Conseil des ministres de fin de parcours, somme toute.

Mais il faut savoir quelle bataille représente pour chaque ministre et chaque ministère l’inscription d’un sujet à l’ordre du jour du Conseil. Et quand on n’a pas de projet de loi, pour occuper le terrain et prouver qu’on existe, on se bat pour faire une « communication ». Pour informer ses collègues que faute d’actualité législative, on a quand même, encore, quelque chose à dire. Bien que sans conséquences, l’exercice donne lieu à de nombreux allers retours entre le ministère concerné,  le secrétariat général du gouvernement et celui de l’Elysée.

Avec un panache certain, le désormais ancien ministre de la Culture a donc obtenu à l’arraché une ultime « communication » dont le teneur vaut comme un assez triste bulletin de santé ou une manière de communiquer pour ne rien dire.

COMMUNICATION :
- Égalité des Français devant la culture-
Le ministre de la culture et de la communication a présenté une communication sur l'égalité des Français devant la culture.

Les lieux de patrimoine s'ouvrent plus largement à de nouveaux publics. Le succès du musée du Quai Branly, qui a attiré depuis son ouverture en juin 2006 plus d'un million et demi de visiteurs, la réouverture du Grand Palais et la " Nuit des musées ", dont la troisième édition aura lieu le samedi 19 mai, illustrent cette évolution.

La politique tarifaire constitue un levier pour un accès élargi à la culture. Les musées nationaux ont mis au point une politique tarifaire incitative et une gratuité ciblée qui concerne, par exemple, plus du tiers des visiteurs du musée du Louvre.

L'aménagement culturel du territoire est un facteur important d'égalité des Français devant la culture. Des progrès ont été accomplis dans ce domaine depuis trois ans, dont le Louvre à Lens est un exemple particulièrement emblématique. Les investissements culturels ont été réalisés majoritairement dans les régions entre 2002 et 2007. De nouvelles formes d'action territoriale se développent : ainsi, les contrats de projets État-régions comportent un volet consacré aux équipements culturels.

La décentralisation culturelle permet de rapprocher les grandes structures parisiennes des publics dans les régions ; les grands musées nationaux y mènent une politique de dépôts et de prêts d'oeuvres et la Réunion des musées nationaux y organise de grandes expositions.

La politique culturelle est devenue interministérielle comme le montrent les actions menées, en partenariat entre le ministère de la culture et de la communication et les autres ministères, en faveur des personnes handicapées, hospitalisées et détenues.

L'éducation artistique et culturelle pour tous demeure un grand chantier d'avenir. Il repose sur le partenariat actif entre les ministères chargés de la culture et de l'éducation nationale ainsi que sur la mobilisation des établissements, des institutions culturelles et de leurs partenaires afin que chaque établissement d'enseignement de France soit jumelé avec un lieu culturel ou une équipe artistique.

Enfin, le développement des technologies numériques ouvre de nouveaux horizons pour l'égalité des Français devant la culture : le projet de bibliothèque numérique européenne permettra un accès simplifié et unique à des millions de livres et de documents numérisés ; le portail " www.culture.fr " met à la disposition de tous les internautes près de deux millions de données, dont un million d'images.

Au moins, la nouvelle ministre sait à quoi s’en tenir sur l’ampleur de sa tâche. Mais elle sait aussi qu’elle tient son état de grâce.

Maintien du ministère de la Culture: satisfaction de la SACD et de l'UNSA

La Société des Auteurs et Compositeurs dramatiques (SACD) et la Fédération "Spectacle et Communication" de l'UNSA (Union nationale des Syndicats autonomes) se sont félicitées vendredi du maintien d'un ministère autonome de la Culture et de la Communication.

Dans un communiqué, la SACD se réjouit de la nomination d'un ministre de la Culture et de la Communication "autonome et pleinement responsable", qui "permet de conforter (à l'égard des) partenaires européens et internationaux, les exigences et ambitions culturelles de la France".

De son côté, la fédération UNSA - Spectacle et communication a écrit à la nouvelle ministre Christine Albanel pour exprimer sa satisfaction de voir son ministère de tutelle demeurer un "ministère de plein exercice"

La SACD avait écrit à Nicolas Sarkozy en avril pour demander le maintien du ministère de la Culture "au nom de l'efficacité gouvernementale et du soutien à la diversité culturelle". Elle souhaite "engager une réflexion pour moderniser le financement de la création, favoriser la diversité culturelle et améliorer la situation des auteurs, dans un esprit positif et constructif".

La Fédération UNSA - Spectacle et Communication demande à rencontrer la nouvelle ministre afin de discuter de "l'emploi dans les secteurs du spectacle vivant et enregistré". Elle demande aussi "la réouverture des négociations avec l'ensemble des partenaires sociaux concernés par la question de l'intermittence du spectacle".

La crainte de la disparition du ministère de la Culture, absorbé par celui de l'Education nationale, était apparue quand le candidat Nicolas Sarkozy avait annoncé son intention de limiter à 15 le nombre des ministères. Des personnalités du monde du spectacle, comme Cédric Klapisch, Agnès Jaoui, Jean-Claude Carrière ou le chanteur Miossec, avaient lancé mercredi dans le quotidien Le Monde un appel au maintien de ce ministère.

Je m’émerveille de voir une organisation syndicale évoquer son « ministère de tutelle ». J’adore la démocratie dans laquelle nous somnolons.

Je constate en outre que la rupture à grands fracas annoncée épargne le « monde de la culture » : la nouvelle ministre est chargée de la culture, de la communication  et elle est porte parole du gouvernement. Exactement le même portefeuille que celui du ministre que j’ai servi pendant deux ans, il y a presque 15 ans déjà.

Culture et communication : le pot de terre contre le pot de fer… perseverare diabolicum est.

Au moins Madame  Bachelot  a plus de chance dans l’innovation : santé, jeunesse et sports. Soit : mens sana in corpore sano.

Ce n’est pas d’hier que l’oligarchie (même drapée dans la toge de la République) propose ou impose aux jeunes et au peuple un avenir hygiéniste.

Je remplis mon verre, j’allume une clope et je ne manquerai pas d’y revenir.

= = = = = = = = = =

= = = = = =

= = = = = =

Arcadi_77

***

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

= = = = = = =

referencement gratuit

Nous vous conseillons les annuaires suivants : annuaire 123 pagerank, annuaire du net gratuit, un repertoire de sites gratuit, annuaire des papillons, repertoire de sites, annuaire internet, sélection de sites, annuaire internet, annuaire internet et web malin et pratique. Site reference par création de sites internet et referencement 2010.

= = = = = = =

***

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les politiques culturelles en débat
commenter cet article

commentaires

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 03/07/2011 14:12



Bonjour,


 


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.


 


Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


 


Page No-15, THÉORÈME DE LA SIGNIFIANCE


FERMI et ANTHROPIQUE.


 


Cordialement


 


Clovis Simard



bisane 15/06/2007 21:05

Non seulement nous aurons droit à ce "ministère tutellaire", mais comme la culture est une marchandise, il suffit de baisser les prix pour qu'elle soit davantage consommée.
Quoique. Comme on va gagner plus, on pourra aussi dépenser plus!

Merci en tout cas pour cette "communication" passée fort inaperçue. Et bonne chance à Christine Albanel!

Côté "démocratie culturelle", je vous invite à prendre connaissance de quelques mésaventures essuyée par les Ogres de Barback... et celles-là, parce qu'on peut les connaître!
http://circul.arts.free.fr/wordpress/?p=395

Vigilance, vigilance...

aimzon 21/05/2007 19:48

Très intéressant d'avoir relevé cet applaudissement généralisé du nouveau "ministère de tutelle", en vrai sauvé par Nicolas Sarkozy qui réussit là un bel effet d'annonce : "eh bien oui, vous voulez votre tutelle, vous allez l'avoir ! vous avez eu peur que je le supprime, mais vous voyez, vos peurs ne sont pas fondées, je suis un gentil président, j'ai même un ministre PS aux Affaires étrangères !"

Joli coup de com', et je crois qu'il faudrait plus d'EPCC comme le vôtre pour relever ces savoureuses insignifiances dans le paysage culturel français !

Au plaisir de vous lire.

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • La barbarie au pluriel.
    ¤ Il serait vain de se détourner du passé pour ne penser qu’à l’avenir. C’est une illusion dangereuse de croire qu’il y ait même là une possibilité. L’opposition entre l’avenir et le passé est absurde. L’avenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien...
  • Le spectacle de la tragédie et la violence de l'Histoire.
    RETOUR SUR AVIGNON 2016 En juin dernier [juin 2016], j'avais signalé ici-même que l e Festival d’Avignon, le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, la FNCC et l’Observatoire des politiques culturelles avaient décidé de se...
  • Gauche, fin et suite : les visionnaires de 1992.
    Peut-être avez entendu lundi matin sur France Inter le géographe Jacques Lévy analyser le succès de la démarche d'Emmanuel Macron au lendemain du 1er tour des élections législatives en évoquant le couteau taoïste "C'est Lao-Tseu qui nous a donné la clé",...
  • Portraits de lecteurs (suite)
    Suite de la note précédente... Depuis 1975, date de la création du prix du Livre Inter, Radio France donne à ses auditeurs l’occasion de manifester leur passion pour la lecture et leur intérêt pour l’actualité littéraire. Entre janvier et mars, un appel...
  • Portraits de lecteurs : les jurés du Livre Inter.
    ¤ « J’aime les livres, les couchers de soleil sur la gravure, les livres, les rires de mon bébé, les livres, la Grèce, l’Italie, l’Irlande, les livres, le champagne en apéritif, les livres, la fumée des havanes de mon mari, les livres, les émotions, les...
  • Un historien au cabinet de la nouvelle ministre ?
    Un tout nouveau conseiller technique (au portefeuille bien chargé) serait pressenti pour rejoindre le cabinet de Françoise Nyssen. Il a déjà eu les honneurs (mérités) de ce blog en octobre 2016. Par ailleurs sa nomination ne manquera pas de réjouir les...