Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 09:13

Avignon

L’OARA - Office Artistique de la Région Aquitaine, et Arcadi (Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Île-de-France), ont le plaisir de vous inviter à une rencontre intitulée

Agences régionales : quelle plus-value pour la création et la diffusion du spectacle vivant ?
animée par Emmanuel Wallon, professeur de sociologie politique à l’Université Paris X - Nanterre

le 15 juillet 2008 de 10 h à 13 h,
Chapelle du Miracle – 13, rue de la Velouterie – Avignon

La plupart des Régions se sont dotés de structures associées, le plus souvent cofinancées par l’État afin d’assurer des missions de soutien et de développement du spectacle vivant, des artistes et des acteurs culturels. Parties intégrantes des politiques culturelles régionales, ces organismes développent des espaces de collaboration et de croisement entre les disciplines, les réseaux et les territoires en région et hors région. Ils permettent d’accroître les moyens dévolus à la création et à la diffusion : intervention très en amont sur les productions, accompagnement à la circulation des projets sur les scènes du territoire, les réseaux interrégionaux et nationaux, mise en place de coopérations et d’outils mutualisés d’information et de réflexion, animation de réseaux, rencontres professionnelles…
Face aux mutations que traverse la filière du spectacle vivant, comment et dans quelles conditions, ces agences peuvent (encore) développer des initiatives susceptibles de répondre « mieux » et « plus » aux besoins des acteurs pour une politique publique de la culture rénovée et au service des citoyens ?

Ils en débattrons avec Karine Gloanec-Maurin, vice-présidente de la FNCC, François Brouat, directeur de la Drac PACA, Fabien Jannelle directeur de l’Onda, Joël Brouch, directeur de l’OARA, Frédéric Hocquard, directeur d’Arcadi, Dominique Lafon, Président d’Arcadi, Francis Parny, vice-président de la région Ile-de-France en charge de la Culture et des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication.

Si vous désirez vous joindre à eux, merci de réserver au 01 55 61 97 61
ou bien directement à www.arcadi.fr/reservation

BONUS

"De toutes les idées préconçues véhiculées par l’humanité, aucune ne surpasse en ridicule les critiques émises sur les habitudes des pauvres par les biens logés, les biens chauffés et les biens nourris"(Hermann Melville)

En savoir plus....

* * * * * *

Arcadi_77

* * * * * *

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

* * * * * *

  *

 

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Culture, politique, temps présent : le principe d'incertitude.
    Pour revenir sur ma précédente contribution sur le contemporain je me permets de publier de nouveau une ancienne note de ce blog De la diversité culturelle (ou : de quoi sommes nous contemporains ?) Notre contemporanéité est par définition en cours, c’est-à-dire...
  • Courte note sur la théorie sociologique de l'habitus.
    Cette pénétrante et définitive observation de Stendhal est citée dans une mienne contribution relative à ce que le contemporain fait à la culture. (…) J'ai toujours été saisi par cette formule du Manifeste du Parti Communiste , dans lequel Marx et Engels...
  • Politique, culture, démocratie, actions citoyennes : devoirs de vacances
    ¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ Trois textes déjà signalés ici (ou sur Scoop'It ) pour vos révisions sur la plage, à la montagne, à la campagne. VERS LA DÉMOCRATIE CULTURELLE. Une nouvelle saisine de la section des affaires européennes et internationales du Conseil...
  • De quoi "la culture" est-elle le nom?
    Pour transmettre, il faut être ouvert aux autres, y compris bien sûr à la pluralité des cultures et des langues, dont chacune est porteuse de biens à partager ; il faut diversifier ses critères et ses références, s’adapter, chercher des points de contact…...
  • Culture et politique : émancipation et démocratie.
    Voilà pourquoi la tâche de la démocratie est de diffuser la culture. Il est clair que tout individu humain peut évidemment accomplir ce travail réflexif… Il n’empêche que suivant la culture reçue, les individus seront plus ou moins aptes à réorganiser...
  • La barbarie au pluriel.
    ¤ Il serait vain de se détourner du passé pour ne penser qu’à l’avenir. C’est une illusion dangereuse de croire qu’il y ait même là une possibilité. L’opposition entre l’avenir et le passé est absurde. L’avenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien...