Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 21:45

Blog_pompougnac_03_04

Se pourrait-il qu'à Montpellier, l'Ombre jaune ait encore frappé?

Source AFP

La direction du festival "Le Printemps des comédiens" de Montpellier a renoncé à inviter une troupe de moines tibétains qui devait s'y produire à 10 reprises, craignant notamment que les événements au Tibet ne provoquent des manifestations anti chinoises.

Du fait des événements au Tibet, "je ne suis pas en mesure de garantir que le spectacle se déroulera dans les conditions de sérénité nécessaires à une pièce de théâtre masqué tibétain", a expliqué mercredi à l'AFP le directeur du festival, Daniel Bedos. 

Ce dernier a indiqué que des personnes avaient déjà manifesté leur intention de profiter des représentations de la pièce "Safran", qui devaient être données par une quinzaine de moines tibétains, pour "leur témoigner leur sympathie", et sans doute protester contre la Chine.

Daniel Bedos était en relation avec "l'Association du peuple chinois pour l'amitié avec l'étranger" pour l'organisation de ce spectacle.

Or, après les événements au Tibet, les autorités chinoises lui ont demandé s'il pouvait garantir "qu'il n'y aurait pas de problèmes" tout au long des représentations. "Je ne suis pas en mesure de le faire", a-t-il dit, soulignant qu'il ne voulait pas passer son "temps à jouer les gendarmes durant le festival".

Les représentations de Safran ont donc été reportées à une date postérieure aux Jeux olympiques de Pékin.

M. Bedos n'a pas eu de contact direct avec les moines tibétains depuis cette décision.

Le Printemps des comédiens a été créé à Montpellier en 1987. Il accueille chaque année, au mois de juin, dans les domaines du thé?tre et du spectacle vivant, de 20 à 25 spectacles et plus de 45.000 spectateurs payants, selon l'Association Printemps des comédiens.

Cette année, la 22e édition se tiendra du 5 au 30 juin.

IMPORTANT.

Lire ci-dessous, le commentaire de Ti Bouche bée (que je remercie vivement pour ces utiles précisions).

= = = = =

= = = = = =

Arcadi_77

***

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

= = = = = = =

referencement gratuit

Nous vous conseillons les annuaires suivants : annuaire 123 pagerank, annuaire du net gratuit, un repertoire de sites gratuit, annuaire des papillons, repertoire de sites, annuaire internet, sélection de sites, annuaire internet, annuaire internet et web malin et pratique. Site reference par création de sites internet et referencement 2010.

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Ti bouche bée 04/04/2008 12:08

Pour mieux comprendre une telle décision (qui ressemble à de l'auto-censure), il convient de savoir :

1)qu'il existe un jumelage ancien et très actif entre la ville de Montpellier et la Ville de Chengdu, depuis 1981. En 2006 a été inaugurée une Maison de Montpellier à Chengdu. Située dans les locaux de la Bourse, elle représente la vitrine officielle de Montpellier en Chine.
Cf. :
www.montpellier.fr/40-chengdu-ville-jumelle-de-montpellier.htm

2) qu'il y a eu un précédent facheux en 2005 à Montpellier (cf. "le Monde du 08.10.2005) :
"En coulisses, il se murmure que si Georges Frêche décapite la Biennale d'art contemporain chinois, c'est pour se venger de l'incident qui s'est déroulé le jour du vernissage (Le Monde du 23 juin). Monté pieds nus sur l'estrade pour recevoir le prix spécial de la manifestation, David Elliot, directeur du Mori Art Museum de Tokyo, s'était ému des propos liminaires de M. Frêche prônant l'annexion du Tibet et le retour de Taïwan dans le giron de Pékin.

Mal lui en a pris. "Allez faire votre morale ailleurs (...). Qu'il mette ses pompes et qu'il dégage", avait clamé Georges Frêche devant plusieurs centaines d'invités. Stupéfait et solidaire de David Elliot, le comité d'experts chargé de réfléchir à l'opportunité de créer un centre d'art contemporain à Montpellier avait aussitôt démissionné (...). A Montpellier, chinois ou pas, l'art contemporain n'a plus la cote".
Philippe Palat - "Midi libre" pour "Le Monde"
Article paru dans l'édition du 08.10.05

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • La barbarie au pluriel.
    ¤ Il serait vain de se détourner du passé pour ne penser qu’à l’avenir. C’est une illusion dangereuse de croire qu’il y ait même là une possibilité. L’opposition entre l’avenir et le passé est absurde. L’avenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien...
  • Le spectacle de la tragédie et la violence de l'Histoire.
    RETOUR SUR AVIGNON 2016 En juin dernier [juin 2016], j'avais signalé ici-même que l e Festival d’Avignon, le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, la FNCC et l’Observatoire des politiques culturelles avaient décidé de se...
  • Gauche, fin et suite : les visionnaires de 1992.
    Peut-être avez entendu lundi matin sur France Inter le géographe Jacques Lévy analyser le succès de la démarche d'Emmanuel Macron au lendemain du 1er tour des élections législatives en évoquant le couteau taoïste "C'est Lao-Tseu qui nous a donné la clé",...
  • Portraits de lecteurs (suite)
    Suite de la note précédente... Depuis 1975, date de la création du prix du Livre Inter, Radio France donne à ses auditeurs l’occasion de manifester leur passion pour la lecture et leur intérêt pour l’actualité littéraire. Entre janvier et mars, un appel...
  • Portraits de lecteurs : les jurés du Livre Inter.
    ¤ « J’aime les livres, les couchers de soleil sur la gravure, les livres, les rires de mon bébé, les livres, la Grèce, l’Italie, l’Irlande, les livres, le champagne en apéritif, les livres, la fumée des havanes de mon mari, les livres, les émotions, les...
  • Un historien au cabinet de la nouvelle ministre ?
    Un tout nouveau conseiller technique (au portefeuille bien chargé) serait pressenti pour rejoindre le cabinet de Françoise Nyssen. Il a déjà eu les honneurs (mérités) de ce blog en octobre 2016. Par ailleurs sa nomination ne manquera pas de réjouir les...