Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 18:42

La Saline royale d’Arc-et-Senans est devenue ce 28 mai 2009 un EPCC. Comprenez un Etablissement public de coopération culturelle, le premier à être mis en place en Franche-Comté. La Ville de Besançon fait partie de son conseil d’administration.



Il aura fallu plusieurs mois de démarches pour que le changement de statut de la Saline royale d’Arc-et-Senans, jusqu’alors gérée par l’Institut Ledoux, soit effectif et que cet EPCC voit le jour. Celui-ci permet au Conseil général du Doubs, propriétaire des lieux, de s’associer au Conseil régional de Franche-Comté, au Conseil général du Jura, aux communes d’Arc-et-Senans et de Salins-les-Bains, à la ville de Besançon et à des partenaires privés pour la gestion de ce site.


«Nous avons souhaité changer pour pouvoir mieux répondre aux ambitions que nous avons pour ce site, a indiqué Claude Jeannerot, président du Conseil général du Doubs et président de cet EPCC. A notre arrivée en 2004, nous constations que la Saline royale avait un déficit croissant de notoriété. Son rayonnement n’était pas à la hauteur de ce qu’elle était, un monument classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Nous avions la responsabilité de lui donner un nouvel élan».


Les ambitions du Conseil général pour ce site prennent comme fil conducteur deux idées fortes : le sel et la dimension historique de cet ancien  lieu de production d’une part, les utopies en lien avec son architecte Claude-Nicolas Ledoux d’autre part. Et se déclinent dans trois directions  : le pôle culturel qui regroupe patrimoine, expositions et manifestations diverses, le pôle de création et de diffusion artistique, le pôle de savoir et de recherche.


«Un EPCC ne fonctionne pas avec des subventions qui peuvent être variables selon les années, mais avec des contributions sur plusieurs années. Cela permet d’être assuré de pouvoir mener à bien ces nouvelles ambitions pour la Saline grâce à des moyens constants sur une certaine durée», précise Michel Pierre, directeur de la Saline, qui a été ce 28 mai reconduit dans ses fonctions dans le cadre de cette nouvelle structure



Source : macommune.info



On peut compter sur le Comité national de liaison de EPCC pour donner la plus large diffusion possible à la précision de Michel Pierre, trop souvent oubliée des élus et administrateurs (y compris, le cas échéant, les représentants de l'Etat, chargés du contrôle de légalité et du respect du Code général des collectivités territoriales).


Sans illusions excessives, bien entendu, le contexte politique et la culture politique ordinaire étant ce qu'ils sont.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


 



= = = = =

 * * * * *

Pompougnac 12     

= = = = = = blogmemes"

 

compteur pour blog

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les EPCC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Politiques de la culture : quand des mots changent de sens.
    La maîtrise du temps, liée à des logiques économiques et libérales, a imprégné le champ artistique et culturel, asservissant le travail culturel et artistique à des temps non-artistiques. Qu’il s’agisse de l’action culturelle passée de la longue durée...
  • Les politiques culturelles en débat : questions de sens.
    Bien rares sont les commentaires publiés sur ce blog consacré aux rapports entre culture et politique ! Et qui plus est, compte tenu de l'ergonomie de cette plate-forme, ils ne sont pas très visibles. Ma note précédent ( Mettre l'artiste au cœur de la...
  • Mettre l'artiste au cœur de la cité ?
    UNE ARCHIVE... Je fouille, je range, je classe... ces dernières semaines, comme vous, j'ai compris de nouveau que le pire n'est pas toujours certain. Mais quand même! Grosse fatigue ! J'essaie de mettre de l'ordre, à défaut de pouvoir le faire dans mes...
  • Institution et formation
    Recension de cet ouvrage collectif, tiré de la thèse de Sébastien Charbonnier : « Quand y a-t-il philosophie ? Apprendre la pratique d'un art de penser » publiée sous le titre : Que peut la philosophie ? , Éd. du Seuil, 2013 Si cet ouvrage figure dans...
  • Équipements culturels, centres d’intelligibilité du monde ?
    Suite de la note précédente consacrée aux politiques de développement de la lecture et à un retour sur la journée d'études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de...
  • L'école et la démocratisation de la lecture.
    J’avais déjà signalé ici même la Journée d’études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, il y a un peu plus d'un an. Cette journée...