Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 09:12

Renaud Donnedieu de Vabres annonce la nomination de Roger Le Roux à
la direction de l’EPCC (établissement public de coopération culturelle) Cirque –
Théâtre d’Elbeuf Pôle régional pour les arts du cirque.

vendredi 7 juilet 2006

Le conseil d’administration de l’EPCC Cirque – Théâtre d’Elbeuf a désigné, après un appel à candidatures et sur la base de propositions d’orientations artistiques et culturelles, Roger Le Roux à la direction de cet EPCC pour un mandat de trois ans renouvelable.

Le ministère de la culture et de la communication, le Conseil régional de Haute-Normandie, le Conseil général de Seine-Maritime et la communauté d’agglomération Elbeuf Boucle de Seine se sont réunis pour créer, le 1er juillet 2006, un EPCC, afin de doter le Cirque – Théâtre d’Elbeuf – Pôle régional pour
les arts de la piste, du statut juridique, des outils et des moyens nécessaires à la mise en œuvre d’un projet artistique et culturel fort et rayonnant.

L’EPPC Cirque – Théâtre d’Elbeuf a pour mission de constituer un pôle de création et de production de spectacles de cirques contemporains, de diffusion et d’accueil à vocation régionale, nationale et internationale, et d’action culturelle. Le projet artistique et culturel de cet établissement prévoit notamment la couverture la plus large possible de la création dans le domaine des arts de la piste, la présence permanente d’artistes, et une politique dynamique d’action culturelle et d’élargissement des publics. Ses missions s’exercent en cohérence avec les projets portés par les principaux acteurs culturels du territoire régional.

Le Cirque – Théâtre d’Elbeuf réouvrira ses portes au public à l’automne 2007, après plus de deux ans de travaux de réhabilitation. Construit en 1892, ce bâtiment est l’un des huit derniers cirques en dur de France et le seul à posséder un espace scénique composé d’une piste et d’une scène de théâtre. Il a été inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1998.

Directeur du Carré magique, scène conventionnée de Lannion, pôle régional des arts du cirque depuis 1990, Roger Le Roux prendra ses fonctions à Elbeuf à l’automne 2006. Son projet répond au cahier des charges rédigé pour le recrutement du directeur de l’EPCC et développe notamment les axes suivants : l’accompagnement, la production et la coproduction de la création contemporaine, une programmation internationale, diverse, pluraliste et ouverte au dialogue entre les cultures, avec une large place pour le jeune public, une politique active de développement culturel et de médiation en direction des publics s’appuyant sur la présence permanente d’équipes artistiques, et enfin la valorisation du patrimoine bâti exceptionnel que constitue le Cirque – Théâtre d’Elbeuf.

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les EPCC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Culture, politique, temps présent : le principe d'incertitude.
    Pour revenir sur ma précédente contribution sur le contemporain je me permets de publier de nouveau une ancienne note de ce blog De la diversité culturelle (ou : de quoi sommes nous contemporains ?) Notre contemporanéité est par définition en cours, c’est-à-dire...
  • Courte note sur la théorie sociologique de l'habitus.
    Cette pénétrante et définitive observation de Stendhal est citée dans une mienne contribution relative à ce que le contemporain fait à la culture. (…) J'ai toujours été saisi par cette formule du Manifeste du Parti Communiste , dans lequel Marx et Engels...
  • Politique, culture, démocratie, actions citoyennes : devoirs de vacances
    ¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ Trois textes déjà signalés ici (ou sur Scoop'It ) pour vos révisions sur la plage, à la montagne, à la campagne. VERS LA DÉMOCRATIE CULTURELLE. Une nouvelle saisine de la section des affaires européennes et internationales du Conseil...
  • De quoi "la culture" est-elle le nom?
    Pour transmettre, il faut être ouvert aux autres, y compris bien sûr à la pluralité des cultures et des langues, dont chacune est porteuse de biens à partager ; il faut diversifier ses critères et ses références, s’adapter, chercher des points de contact…...
  • Culture et politique : émancipation et démocratie.
    Voilà pourquoi la tâche de la démocratie est de diffuser la culture. Il est clair que tout individu humain peut évidemment accomplir ce travail réflexif… Il n’empêche que suivant la culture reçue, les individus seront plus ou moins aptes à réorganiser...
  • La barbarie au pluriel.
    ¤ Il serait vain de se détourner du passé pour ne penser qu’à l’avenir. C’est une illusion dangereuse de croire qu’il y ait même là une possibilité. L’opposition entre l’avenir et le passé est absurde. L’avenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien...