Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 16:25

Bercy

Ici ou là , on aura beaucoup commenté la lettre de mission de M. le Président de la République à Madame la Ministre de la Culture. Mais beaucoup moins la RGPP (Révision générale des politiques publiques) décidée par le même Président.
Sur le site HNS-info (HNS signifiant Hactivist News Service) le syndicat SUD-Culture propose une présentation assez détaillée de la démarche, de son calendrier et de l’état d’esprit très décomplexé qui anime les hauts fonctionnaires chargés de procéder à l’audit de l’ensemble des ministères.

= = = = = = =
Révision générale des politiques publiques
Le gouvernement, qui a reçu « un mandat clair pour agir dans tous les domaines » veut moderniser l’Etat et ses administrations.
Il a donc décidé de passer au crible les dépenses de l’Etat à partir d’une grille d’analyse : 
 Que faisons nous ? 
 Quels sont les besoins et les attentes collectives ? 
 Faut-il continuer à faire de la sorte ? 
 Qui doit le faire ? 
 Qui doit payer ? 
 Comment faire mieux et moins cher ? 
 Quel doit être le scénario de transformation ?
A partir de cette grille, douze équipes d’audit, composées de hauts fonctionnaires et de personnes du secteur privé vont identifier les leviers des réformes adéquats. Quatre chantiers interministériels seront également simultanément mises en place, sur la gestion des ressources humaines, les relations Etat/collectivités locales, la réforme de l’administration territoriale et la simplification des procédures internes.
Le calendrier : 
 10 juillet 2007 : début des travaux des équipes d’audit. 
 Juillet novembre 2007 : 1ère phase des rencontres équipes d’audit/ministères. 
 Mi-novembre 2007 : 1ère réunion du Conseil de la modernisation et examen des scénarii et 1ères orientations. 
 Poursuite des travaux des équipes d’audit...mars 2008. 
 Mai 2008 : 2ème réunion du Conseil de modernisation et adoption des décisions de réorganisation pour mise en œuvre de 2009 à 2011.
Le calendrier du ministère de la Culture : dès la fin septembre, le Comité de suivi n°6 examinera des scénarii intermédiaires pour réformer le Ministère de la culture et de la communication. 
C’est donc une procédure très rapide qui se met en place avec une grille de lecture fortement orientée sur une seule obsession, faire baisser par tous les moyens le coût de l’Etat, et le guide méthodologique donne les véritable clefs de ce qui pourrait devenir le saccage général du service public à la française, issu de la libération, pour lui substituer un modèle anglo-saxon ou les valeurs de solidarité sont remplacées par l’obsession de la rentabilité.

SUD a puisé dans ce guide méthodologie un best of des questions et réponses significatif de l’esprit de cet audit (nous tenons ces documents à votre disposition sur simple appel à la permanence SUD )
Sur les politiques dites d’intervention
Questions de l’audit
La politique d’intervention responsabilise-t-elle les bénéficiaires ? 
 La politique d’intervention contrarie t’elle des objectifs économiques ? 
 Quand l’Etat est opérateur ? : Peut-on décentraliser, externaliser, déléguer la gestion à un opérateur public ou privé ?
Réponses indicatives de l’audit :
Supprimer les interventions dont le caractère incitatif n’est pas ou plus avéré. 

Concentrer les efforts sur un nombre limité de bénéficiaires 

Supprimer les interventions contraires aux objectifs économiques

(…)
Les scénarios intermédiaires : dès septembre-octobre...
Il y aura trois scénarios intermédiaires par équipe d’audit dans lesquels la position à priori hostile du Ministère est restituée.
Le volet production doit permettre de rendre un service aussi bon, voire meilleur, avec moins d’agents, et de documenter l’objectif de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux.
Pour mémoire, dans les cinq ans, le ministère de la Culture verra un tiers de ses effectifs partir en retraite...
Rassurons nous ! Lors du rendu de ces audits en mars, cette politique volontariste devra évaluer les impacts de ces mesures en termes de risques sociaux et d’acceptabilité !
Les risques et les désordres de ce démantèlement général sont pourtant prévisibles en terme de suppressions de services publics, de solidarités nationales, d’enseignement et de politique culturelle.
Vont-ils entraîner des réactions et des résistantes très fortes ? C’est l’inquiétude du gouvernement et notre seul espoir pour que soit contré cet assaut brutal contre le service public.
Une première réunion, le vendredi 7 septembre avait présenté aux syndicats du Ministère de la Culture l’économie générale du projet interministériel pour les cinq ans qui viennent. La détermination du gouvernement est rappelée en dépit de réponses apaisantes du Cabinet, qui nous propose des réunions de concertation sur un dossier où le mercantilisme triomphe.
La première étape vérité sera le 26 septembre 2007, date à laquelle seront connues les suppressions d’emplois pour 2008 au ministère, sachant que la situation s’aggravera dès 2009.
L’intégralité du texte de SUD-Culture…

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Notes de 2007
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Les politiques culturelles en débat : questions de sens.
    Bien rares sont les commentaires publiés sur ce blog consacré aux rapports entre culture et politique ! Et qui plus est, compte tenu de l'ergonomie de cette plate-forme, ils ne sont pas très visibles. Ma note précédent ( Mettre l'artiste au cœur de la...
  • Mettre l'artiste au cœur de la cité ?
    UNE ARCHIVE... Je fouille, je range, je classe... ces dernières semaines, comme vous, j'ai compris de nouveau que le pire n'est pas toujours certain. Mais quand même! Grosse fatigue ! J'essaie de mettre de l'ordre, à défaut de pouvoir le faire dans mes...
  • Institution et formation
    Recension de cet ouvrage collectif, tiré de la thèse de Sébastien Charbonnier : « Quand y a-t-il philosophie ? Apprendre la pratique d'un art de penser » publiée sous le titre : Que peut la philosophie ? , Éd. du Seuil, 2013 Si cet ouvrage figure dans...
  • Équipements culturels, centres d’intelligibilité du monde ?
    Suite de la note précédente consacrée aux politiques de développement de la lecture et à un retour sur la journée d'études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de...
  • L'école et la démocratisation de la lecture.
    J’avais déjà signalé ici même la Journée d’études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, il y a un peu plus d'un an. Cette journée...
  • Gauche, fin et suite : les visionnaires de 1992
    Au printemps 1992, au moment où je participais à ce collectif et figurais parmi les premiers signataires de l'appel ci-dessous, Emmanuel Macron avait tout juste 15 ans, Benoît Hamon, 25 ans était assistant parlementaire d'un député PS avant de devenir...