Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 19:25

La-Cite-des-sens-7.jpg

 

Le PCF et « la culture » (1)

 

Enjeux citoyens des politiques culturelles de la commune jusqu’à l'État, Florian Salazar-Martin .

Depuis plus de cinquante ans,  notre pays  raconte fièrement sa belle aventure culturelle, ces multiples  histoires qui  font  vivre l’exception culturelle au quotidien. Il y a  dans ces expériences une richesse inouïe. 

La nation est faite ce cette sève, notre peuple cultive un souci de culture et d'arts. L'inventivité des artistes dans tous les domaines, dont le régime d’assurance chômage garantit  des droits sociaux bien légitimes pourtant remis en cause régulièrement est le terreau de cette vitalité…  et ces centaines de milliers de professionnels qui agissent en continu, au plus près des citoyens pour que les arts et la culture irriguent les territoires.  La décentralisation  a favorisé  la construction d’un outil culturel dense, diversifié, réellement efficace, avec un apport associatif déterminant. Pour autant sommes-nous au firmament de l'avènement des politiques publiques des arts et de la culture ? 

(...)

Florian Salazar-Martin est adjoint (PCF) au maire de Martigues (Bouches-du-Rhône), chargé de la culture.

Mis en ligne sur Mediapart par NICOLAS DUTENT. (La Revue du projet).

Lire l’article.


Le PCF et « la culture » (2)

Les défis de la décentralisation culturelle, Michel Duffour

Derrière cette notion très consensuelle de décentralisation culturelle se cache en réalité une politique dominée par les exigences du profit.

Les défenseurs des politiques néolibérales sont le plus souvent les apôtres d'une concentration inédite des pouvoirs. Le cauchemar d'un postdémocratisme, où experts et commissions occultes sont maîtres du jeu, est désormais d'actualité. Les mêmes n'hésitent pas pour autant, à pourfendre l'état centralisateur, à défendre le contrat de préférence à la loi. La contradiction n'est qu'apparente. Les exigences du profit conditionnent les choix de gouvernement. Une démarche décentralisatrice peut revivifier les pratiques démocratiques, mais, lestée d'un autre contenu, n'être qu'un paravent pour enfermer l'individu dans des contraintes imposées. La décentralisation culturelle n'échappe pas à la règle.

Pourquoi un ministère de la Culture ?
Il est courant de dire pis que pendre du ministère de la Culture mais que cachent les mots ? Si la culture n'est que divertissements, nul besoin en effet d'un ministère influent.

(...)

 

*Michel Duffour a été secrétaire d’État (PCF) au Patrimoine et à la décentralisation culturelle de 2000 à 2002.

 

NICOLAS DUTENT. (La Revue du projet).

Lire l’article.

 

Pas de quartier (s) pour « la culture » ?

Les associations des quartiers populaires veulent un fonds d’interpellation citoyenne

Après la mission d’enquête ministérielle, la mobilisation citoyenne. Pour donner vie aux propositions issues du rapport sur la participation des habitants dans les quartiers populaires, rendu au ministre de la Ville le 8 juillet 2013 par le militant Mohamed Mechmache et la sociologue Marie-Hélène Bacqué, des associations de quartier lancent une pétition et une plateforme nationale.

Lire > Peut-on rompre avec la technocratie dans les quartiers ?

Les deux rapporteurs organisaient, le 8 février à Paris, une coordination citoyenne conviant des dizaines d’associations de quartier de toute la France. Ils espèrent mettre sur pied une plateforme nationale capable de faire exister dans le débat public la parole des habitants des quartiers populaires.

(...)

© Erwan Manac’h - Politis  - 21 février 2014

Lire l’article

 

"La Distinction" fait de la résistance.

 

Déclin de la lecture, goût affirmé pour le rock ou les films à grand spectacle, en matière culturelle, les classes moyennes et supérieures valorisent désormais la diversité. Mais ne mélangent pas tout pour autant…

Aux bourgeois la grande culture, au peuple le divertissement : tel est, très schématiquement, la manière dont on percevait les pratiques culturelles des Français depuis la publication en 1979 du chef-d’œuvre de Pierre Bourdieu, La Distinction (aux thèses beaucoup plus complexes!). Pourtant, depuis une dizaine d’années, diverses enquêtes convergent pour souligner que ce clivage ne tient plus. Les classes moyennes et supérieures, si elles conservent le quasi monopole de la «haute culture», semblent volontiers s’acoquiner avec les produits des industries culturelles, qu’il s’agisse de variétés musicales, de séries télévisées ou de polars. Le sociologue Philippe Coulangeon met pourtant en garde : ce n’est pas parce que les frontières du bon goût se sont déplacées que les mécanismes de distinction culturelle se sont affaiblis… Explications.

(...)

 

Entretien avec Philippe Coulangeon - Les nouveaux clivages culturels

© Propos recueillis par Xavier Molénat pour Sciences Humaines.

 

Lire l’entretien

 

Masculin/féminin (1)

Le gouvernement et tout particulièrement le Ministère de la Culture mettent des mesures en place pour réduire l’inégalité entre hommes et femmes dans le secteur culturel (et notamment dans le domaine du spectacle vivant). Pour vous, il était vraiment temps ?

 

Brigitte Gonthier-Maurin : C’était urgent, même, puisque, comme vous le savez, j’ai commis un rapport sur cette question. D’ailleurs, c’est tout à fait par hasard, à l’occasion d’un autre travail, que nous avons été alertés sur cette question et que nous avons choisi de l’investir … Donc, ce travail nous a énormément surpris. Il a montré combien, justement, le domaine de la culture était victime d’inégalités et de déni même de la place des femmes.

 

N’est-ce pas paradoxal qu’un milieu aussi cultivé que celui du spectacle vivant se révèle, dans les faits, misogyne ?

 

Brigitte Gonthier-Maurin : C’est justement ce que nous avons appris à déconstruire tout au long de ce rapport. J’étais dans la même problématique que vous. Je me disais que, certainement, c’était un milieu qui devait échapper aux stéréotypes, à la misogynie et aux inégalités. En réalité, il n’en est rien …

 

Machiste, le milieu du spectacle vivant ? Les études menées par la sénatrice Brigitte Gonthier-Maurin le prouvent. Six questions à cette Présidente de la délégation aux droits des femmes 

 (...)

Début de l’entretien avec Brigitte Gonthier-Maurin : "Le milieu de la culture n'échappe pas à la misogynie"

 

Masculin/féminin (2)

 

« L’air de la ville rend libre »… Analysant les conséquences sociales de l’urbanisation, les sociologues se sont, de façon assez consensuelle, rangés à l’avis de ce proverbe allemand. Qu’ils opposent communauté et société, solidarité mécanique et organique, personnalité rurale et urbaine, ils perçoivent le monde citadin comme favorable à la naissance d’individus.

Cette lecture conduit à assimiler la ville à « l’espace public » : en ouvrant à ses résidents la fréquentation d’espaces non appropriés, la ville leur permettrait d’accéder à un nouveau type de relations sociales, rompant avec la logique communautaire des statuts, fondateur de la modernité. Mais cette lecture universaliste assimile l’humanité au genre masculin. Que deviennent donc ces analyses quand on y réintroduit la différence des sexes ? Peut-on considérer que la ville est porteuse, pour les femmes comme pour les hommes, des mêmes processus d’individuation ?

 (...)

 

FEMMES DES VILLES : DES INDIVIDUES OU DES PERSONNES ?

Annie DUSSUET (Université de Nantes)

 

Texte initialement publié dans Femmes et Villes, textes réunis et présentés par Sylvette Denèfle, Collection Perspectives « Villes et Territoires » no 8, Presses Universitaires François-Rabelais, Maison des Sciences de l’Homme « Villes et Territoires », Tours, 2004, p. 359-378.

Ce texte est mis en ligne sous format électronique par les Presses Universitaires François-Rabelais et le Centre de Ressources Électroniques sur les Villes dans le cadre de leur programme commun de rétroconversion d’ouvrages épuisés, collection « Sciences sociales de la ville ».

Télécharger l’article.

 

 

P.S. : ne pas manquer de lire les commentaires de Michel S. à la suite de ma note d'hier

♦ ♦ ♦

catalunya 2

 

 

 

 

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  

 

scoop new 91

 

You are a giant among curators. Congratulations on leveling  politiques culturelles up to Gold!

Tweet this


cliquez sur ce bouton clic 13-copie-1

et sur celui ci clic 13-copie-1pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

> Sur ce blog, voir aussi la page :

 

Création sociale et innovation culturelle.

 


Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr


Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Complément d'objet, la page d'actualités du Ministère sur de développement culturel


Les net-actualités sur le site d'Arteca 


Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)


Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda

 

WWW-CD.ORG  la veille des arts vivants, politiques publiques de la culture, développement culturel durable, informatique et outils de communication.

 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé (ISSN) :


 Titre : La Cité des sens

 ISSN : 2270-3586


 Nous vous recommandons de reporter ce numéro dans la zone du titre pour faciliter son exploitation par les moteurs de recherche.

  Cordialement

 Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les pages  du Centre ISSN France :
http://www.bnf.fr/fr/professionnels/issn_isbn_autres_numeros.html

 

  expert public

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Ebuzzing - Top des blogs

          Share

Retrouvez moi sur Google +

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Jack Ralite : histoire culturelle et politiques de la culture.
    Le 12 octobre 2016, le Laboratoire du Changement Social et Politique (axe « Art, culture et politique ») et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication inauguraient une première Journée Diderot « Culture et Politique » du Master...
  • Histoire culturelle et questions de genre
    En ces temps où s'accentue l'exploration des modalités sans cesse renouvelées de la domination masculine, je livre aux lecteurs de la Cité des sens le texte intégral de cette ancienne mais remarquable enquête scientifique dont voici un extrait. Question...
  • Le vivant spectacle du sexisme ordinaire
    « Monde de la culture » et harcèlement sexuel : la violence masculine n'est pas soluble dans "l'artistique" ou #balayedevantlaportedetoninstitutionlabellisée. Notes publiées une première fois en avril 2011 et mai 2016 (La Cité des sens est une veille...
  • Culture, politique, temps présent : le principe d'incertitude.
    Pour revenir sur ma précédente contribution sur le contemporain je me permets de publier de nouveau une ancienne note de ce blog De la diversité culturelle (ou : de quoi sommes nous contemporains ?) Notre contemporanéité est par définition en cours, c’est-à-dire...
  • Courte note sur la théorie sociologique de l'habitus.
    Cette pénétrante et définitive observation de Stendhal est citée dans une mienne contribution relative à ce que le contemporain fait à la culture. (…) J'ai toujours été saisi par cette formule du Manifeste du Parti Communiste , dans lequel Marx et Engels...
  • Politique, culture, démocratie, actions citoyennes : devoirs de vacances
    ¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ Trois textes déjà signalés ici (ou sur Scoop'It ) pour vos révisions sur la plage, à la montagne, à la campagne. VERS LA DÉMOCRATIE CULTURELLE. Une nouvelle saisine de la section des affaires européennes et internationales du Conseil...