Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 19:05

arcadi_36.jpg

Deux aspects de la médiation culturelle

Il est toujours bon de commencer par préciser ce dont  on veut parler.  Séparons en premier lieu deux aspects de la médiation culturelle : la médiation culturelle comme fait social et la médiation culturelle comme enseignement.

 

Au sein de l’université, on utilise médiation culturelle pour désigner une  discipline d’enseignement – comme on dit communication, ou cinéma ou théâtre. Nous tenons à préciser  que pour nous  la médiation culturelle est un fait social sur lequel nous appliquons des disciplines classiques : sociologie, histoire, histoire de l’art,  économie, ou des enseignements plus  pratiques : gestion et comptabilité,  gestion des ressources humaines, muséographie ….).  J’y reviendrai.

 Par ailleurs la médiation culturelle est un fait social dont il convient de cerner les contours. Commençons par la notion de médiation. La définition donnée sur le site de notre département me convient très bien parce qu’elle renvoie à une action. Parlant de nos étudiants, il est écrit :

 

« Ces professionnels se situent à l'interface entre les producteurs culturels (artistes, etc.) les publics et les institutions qui concourent à la diffusion de leurs œuvres. »

 

Faire de la médiation culturelle, c’est donc être à l’interface, construire une relation. Vous constaterez qu’il s’agit d’une relation à trois : les artistes, le public mais aussi les institutions. Il n’y a pas, en effet de productions culturelles sans institutions, publiques ou privées, qui soutiennent, diffusent et rendent possible l’œuvre de l’artiste. Le médiateur culturel est placé entre l’artiste et l’institution : dans le cas du projet culturel il fait par exemple la programmation d’un festival, d’une exposition… Dans ce cas, on le verra, des problèmes spécifiques se posent à lui : faire respecter l’artiste, mais aussi ne pas mettre son institution en danger. Par ailleurs, le médiateur culturel est au contact et à la recherche de publics. Il doit mettre en place les conditions pour que des publics très différents accèdent aux œuvres. Nous y reviendrons

 

Un long et précieux article sur cette question délicate, déjà assez sérieusement documentée sur la Cité des sens, à savoir le texte de la leçon inaugurale de Catherine Bertho-Lavenir

 

La médiation culturelle : Définitions Modalités

1ere conférence du cycle « La médiation culturelle : problématiques et perspectives »- Beyrouth-Université Libanaise-Département de langue et de Littérature française de la faculté de Lettres et de Sciences humaines. 13 juin 2012

Chers collègues,

 

J’entrerai sans préambules dans le vif du sujet qui nous rassemble aujourd’hui : qu’est-ce que la médiation culturelle ?

 

La question n’est pas purement rhétorique et revêt même une certaine forme d’urgence au moment où vous vous proposez de créer un cycle d’enseignement en ce domaine. Quel que soit le projet, avant de commencer il importe d’avoir réfléchi et d’être bien d’accord sur  ce que l’on veut faire. Vous vous posez des questions, je crois, sur l’utilité de cet enseignement en termes de débouchés professionnels et sur son contenu et sa légitimité en termes d’offre académique.

 

Accéder au texte de la conférence.

 

 On peut aussi lire Le retour du discernement, article du même auteur publié dans le dossier Pour une éthique de la médiation culturelle de la revue Raison présente (n° 177).

 

A ne pas manquer le site de MCA (Médiation culturelle association).

 

 flêche

Lire la synthèse : Sept points clés pour le changement.

 

flêche

Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr

 

Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Les net-actualités sur le site d'Arteca 

 

Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)

 

Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda

 

CD Org, la veille de Christophe Demay

 

 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 

flêche

scopp-it-182.jpg

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  cliquez sur ce bouton    images-SC-it.jpg

 

 

 Click 9 pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

  expert public

 

Mon profil sur Diggons.com Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

 


DIGG-FRANCE.COM

Add to Jamespot

 

 

Seek-Blog        Blog Culture générale     Share

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les politiques culturelles en débat
commenter cet article

commentaires

Millet 13/03/2015 21:52

mais aussi http://francois-millet.fr/top5-mediation-culturelle/

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Les politiques culturelles en débat : questions de sens.
    Bien rares sont les commentaires publiés sur ce blog consacré aux rapports entre culture et politique ! Et qui plus est, compte tenu de l'ergonomie de cette plate-forme, ils ne sont pas très visibles. Ma note précédent ( Mettre l'artiste au cœur de la...
  • Mettre l'artiste au cœur de la cité ?
    UNE ARCHIVE... Je fouille, je range, je classe... ces dernières semaines, comme vous, j'ai compris de nouveau que le pire n'est pas toujours certain. Mais quand même! Grosse fatigue ! J'essaie de mettre de l'ordre, à défaut de pouvoir le faire dans mes...
  • Institution et formation
    Recension de cet ouvrage collectif, tiré de la thèse de Sébastien Charbonnier : « Quand y a-t-il philosophie ? Apprendre la pratique d'un art de penser » publiée sous le titre : Que peut la philosophie ? , Éd. du Seuil, 2013 Si cet ouvrage figure dans...
  • Équipements culturels, centres d’intelligibilité du monde ?
    Suite de la note précédente consacrée aux politiques de développement de la lecture et à un retour sur la journée d'études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de...
  • L'école et la démocratisation de la lecture.
    J’avais déjà signalé ici même la Journée d’études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, il y a un peu plus d'un an. Cette journée...
  • Gauche, fin et suite : les visionnaires de 1992
    Au printemps 1992, au moment où je participais à ce collectif et figurais parmi les premiers signataires de l'appel ci-dessous, Emmanuel Macron avait tout juste 15 ans, Benoît Hamon, 25 ans était assistant parlementaire d'un député PS avant de devenir...