Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 16:36

 SGN 9

 

Voici ce qu’on peut lire sur le blog de Marie-Christine Blandin

 

Festival d’Avignon – Débat sur les droits culturels (FNCC)

Publié le 17 juillet 2013 dans Commission Affaires Culturelles

A partir d’un texte qui définit les droits culturels de la personne, la FNCC propose de redéfinir les politiques culturelles des collectivités. L’idée est audacieuse et créée des réticences. Il s’agit de droits « de »… Et non pas de droits « à »…des notions comme la gratuité ne sont pas l’objet du débat. Ce qui est à combattre ce sont toutes les formes de discrimination qui tiennent des personnes â l’écart.

Les intervenants ont mis en scène des actions très diverses: récolte de chansons anciennes sur un territoire, médiathèque numérique, soutien au cinéma et exception culturelle. Mais on sent que le consensus n’est pas encore acquis. Certains expriment leur exigence que la politique publique soit « la même pour tous ».

Des suggestions pertinentes sont apparues : parler aussi de l’espace public, ou de la condition sociale des artistes et donc de l’intermittence.

Je considère que ces freins sont de deux ordres: ceux qui craignent des injustices, et brandissent le service public, ou ceux qui sentent confusément que ce renversement démocratique, qui introduit les publics dans le débat, va amener à poser la question du sens: voulons nous une culture « compétitive » ou « coopérative »?

Marie Blandin.


Il est clair que « le consensus n’est pas encore acquis ». C’est même un signe de bonne santé démocratique à condition que le débat soit porté sur la scène publique et non dans l'entre soi des coulisses.

Peut-être devrais-je, par exemple, publier ici l’état actuel du texte de la loi d’orientation en faveur de la création artistique que prépare le ministère et les contributions de différentes organisations qu’il a consultées (du moins celles qui ne sont pas restées « confidentiel culture » - comme on dit confidentiel défense) ?

Il est clair aussi que ceux qui « brandissent le service public » vont être confrontés au débat déjà engagé dans « le milieu », débat que devrait logiquement raviver l’examen de la loi sur l’économie sociale et solidaire.

 

Quant à « ce renversement démocratique, qui introduit les publics dans le débat » et pose la question du sens, il faut prêter attention à la note de Jean-Michel Lucas sur le projet de loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles.


"Stephane Travert, député, rapporteur pour avis a souhaité que je sois auditionné par la Commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale sur la question de la Loi de décentralisation dite Loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles."  19 juin 2013

On trouve cette note comme tous les autres textes de Jean-Michel Lucas sur le site de l’IRMA.

 

Sur le nécessaire changement de paradigme politique des politiques publiques pour la culture, voir aussi les contributions de l’Institut de coopération pour la culture.


Adoptons une position plus large sur la culture pour définir les futures politiques publiques.

Oser d’autres possibles dans les politiques culturelles publiques !

Pour un pivotement stratégique des politiques culturelles publiques

Quelle action publique en faveur de la culture ?

 

      -->

 

woman-7.jpg 


Voir aussi les pages :

Sept points clés pour le changement

Création sociale et innovation culturelle

 

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  

cliquez sur ce bouton clic 13-copie-1

et sur celui là clic 13-copie-1pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

scoop 78

 

 

clic 13-copie-1

 

Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr


Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Complément d'objet, la page d'actualités du Ministère sur de développement culturel


Les net-actualités sur le site d'Arteca 


Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)


Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda


 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 

 

  expert public

 

 

 

 

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

       Blog Culture générale     Share

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les politiques culturelles en débat
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Culture, politique, temps présent : le principe d'incertitude.
    Pour revenir sur ma précédente contribution sur le contemporain je me permets de publier de nouveau une ancienne note de ce blog De la diversité culturelle (ou : de quoi sommes nous contemporains ?) Notre contemporanéité est par définition en cours, c’est-à-dire...
  • Courte note sur la théorie sociologique de l'habitus.
    Cette pénétrante et définitive observation de Stendhal est citée dans une mienne contribution relative à ce que le contemporain fait à la culture. (…) J'ai toujours été saisi par cette formule du Manifeste du Parti Communiste , dans lequel Marx et Engels...
  • Politique, culture, démocratie, actions citoyennes : devoirs de vacances
    ¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ Trois textes déjà signalés ici (ou sur Scoop'It ) pour vos révisions sur la plage, à la montagne, à la campagne. VERS LA DÉMOCRATIE CULTURELLE. Une nouvelle saisine de la section des affaires européennes et internationales du Conseil...
  • De quoi "la culture" est-elle le nom?
    Pour transmettre, il faut être ouvert aux autres, y compris bien sûr à la pluralité des cultures et des langues, dont chacune est porteuse de biens à partager ; il faut diversifier ses critères et ses références, s’adapter, chercher des points de contact…...
  • Culture et politique : émancipation et démocratie.
    Voilà pourquoi la tâche de la démocratie est de diffuser la culture. Il est clair que tout individu humain peut évidemment accomplir ce travail réflexif… Il n’empêche que suivant la culture reçue, les individus seront plus ou moins aptes à réorganiser...
  • La barbarie au pluriel.
    ¤ Il serait vain de se détourner du passé pour ne penser qu’à l’avenir. C’est une illusion dangereuse de croire qu’il y ait même là une possibilité. L’opposition entre l’avenir et le passé est absurde. L’avenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien...