Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 09:30

 

A tout instant, il se passe quelque chose dans les bibliothèques publiques.

 

J’en veux pour preuve, la dernière livraison du BBF (n° 4 ; 2013)

 

Dossier La règle en bibliothèque

Benoît Tuleu

Contrat sur le lecteur

Les excès de la contractualisation

Résumé

 Reine Bürki

La signalétique et la règle

Petit voyage en territoire balisé

Résumé

 Édith Mercier

Tentative d'épuisement des postures de lecteurs

Galerie de croquis a la bibliotheque publique d'information

Résumé

 Cécile Touitou

Le règlement dans les marges

Règles incertaines et limites floues d'un jeu collectif en bibliothèque

 

Alice Billard

Vers la « bibliothèque ouverte, tolérante, conviviale »

Un bilan des expériences de prêt illimité en bibliothèque municipale

Résumé

Aline Chareyron (collaboratrice), Anne-Christine Collet, Odile Jullien-Cottart (collaboratrice)

Démarche qualité et règlement de bibliothèque

Résumé

Maxime Szczepanski-Huillery

À boire et à manger

La consommation des nourritures terrestres à la bibliothèque universitaire d'Angers, entre tolérance et interdiction

Résumé

 

Mohamed Bouali (collaborateur), Simon-Nicolas Cecchi (collaborateur), Lucie Daudin (collaboratrice), Dominique Deschamps

Règle et règlement en médiathèque

Pourquoi, pour qui ?

Résumé

Émilie Dauphin

La bibliothèque comme lieu de vie et non d'interdits

Exemple de la médiathèque centre social Yves Coppens de Signy-l'Abbaye

Résumé

 Michael Garrett Farrelly

Libérez le Boss qui est en vous !

Résumé

Les beaux dessins qui accompagnent le travail d’Edith Mercier sur les postures corporelles des lecteurs de la BPI.

BBF.jpg

 

©Edith Mercier, Bulletin des bibliothèques de France.

 

 

Tout aussi fort, cette info trouvée sur l’excellent site Actualitté.

 

Pour cultiver la sagesse, rien de mieux qu'un petit tour en bibliothèque, et ce n'est pas Voltaire qui aurait dit le contraire. Mais il est désormais possible d'emprunter des graines, du moins dans l'établissement de prêt Akron-Summit, dans l'Ohio : bien entendu, pas de date de retour, mais simplement d'arrivée à maturité...

Pour retirer les graines, la procédure ne diffère pas de celle suivie pour un document : les usagers se servent dans un grainetier, et remplissent une petite fiche pour signaler le retrait de la référence. « Une telle initiative semblait naturelle » souligne avec humour Monique Mason, responsable au sein de la bibliothèque. 

 

L'offre a débuté sur une base de 800 enveloppes, remplies avec les milliers de graines données par deux sociétés spécialisées, High Mowing Organic Seeds et Baker Creek Heirloom Seed Co, ainsi que par les usagers à la main verte de la bibliothèque. Légumes, herbes et quelques fleurs, le choix est aussi vaste que la nature est riche.

 

Jusqu'à 6 « emprunts » sont possible par mois, et les bibliothécaires espèrent bien voir revenir quelques fruits des récoltes, sous forme de graines, leur revenir dans quelques mois : « Mais même si nous ne recevons rien en retour, il s'agit toujours de promouvoir le jardinage et une alimentation équilibrée » explique Mason. 

 

Depuis le lancement de l'initiative en avril, 1/8e de la réserve s'est déjà écoulée. Qui sème les graines... récolte l'enthousiasme ?

Sources Melville House , Ohio.com

 

Et un rappel : c’était sur la Cité des sens le 31 janvier dernier

 

Draguer en bibli ...?

 

 

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  

cliquez sur ce bouton clic 13-copie-1

et sur celui là clic 13-copie-1pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr

 

Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Complément d'objet, la page d'actualités du Ministère sur de développement culturel

 

Les net-actualités sur le site d'Arteca 

 

Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)

 

Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda

 

WWW-CD.ORG  la veille des arts vivants, politiques publiques de la culture, développement culturel durable, informatique et outils de communication.

 

 

 

 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 

 

  expert public

 

 

 

 

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

       Blog Culture générale     Share

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Lecture et biblis
commenter cet article

commentaires

credit card processing reviews 20/06/2014 14:29

Most of the books that are mentioned here is new to me. I like the book Contract on the player and its contents. I have purchased this book last month and read its summery and it is awesome. Thank you so much for sharing your knowledge on this particular aspect.

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Culture, politique, temps présent : le principe d'incertitude.
    Pour revenir sur ma précédente contribution sur le contemporain je me permets de publier de nouveau une ancienne note de ce blog De la diversité culturelle (ou : de quoi sommes nous contemporains ?) Notre contemporanéité est par définition en cours, c’est-à-dire...
  • Courte note sur la théorie sociologique de l'habitus.
    Cette pénétrante et définitive observation de Stendhal est citée dans une mienne contribution relative à ce que le contemporain fait à la culture. (…) J'ai toujours été saisi par cette formule du Manifeste du Parti Communiste , dans lequel Marx et Engels...
  • Politique, culture, démocratie, actions citoyennes : devoirs de vacances
    ¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ Trois textes déjà signalés ici (ou sur Scoop'It ) pour vos révisions sur la plage, à la montagne, à la campagne. VERS LA DÉMOCRATIE CULTURELLE. Une nouvelle saisine de la section des affaires européennes et internationales du Conseil...
  • De quoi "la culture" est-elle le nom?
    Pour transmettre, il faut être ouvert aux autres, y compris bien sûr à la pluralité des cultures et des langues, dont chacune est porteuse de biens à partager ; il faut diversifier ses critères et ses références, s’adapter, chercher des points de contact…...
  • Culture et politique : émancipation et démocratie.
    Voilà pourquoi la tâche de la démocratie est de diffuser la culture. Il est clair que tout individu humain peut évidemment accomplir ce travail réflexif… Il n’empêche que suivant la culture reçue, les individus seront plus ou moins aptes à réorganiser...
  • La barbarie au pluriel.
    ¤ Il serait vain de se détourner du passé pour ne penser qu’à l’avenir. C’est une illusion dangereuse de croire qu’il y ait même là une possibilité. L’opposition entre l’avenir et le passé est absurde. L’avenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien...