Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 22:07

 

jeanclaude_pompougnac_46_1.jpg

* * *

Ma précédente note évoquait l’ouvrage de Philippe Henry Spectacle vivant et culture d’aujourd’hui. Une filière artistique à  reconfigurer.

Grâce à CD-ORG, je découvre sa contribution au débat de ces dernières semaines (débat un peu trop souvent anémique, à mon goût) : La culture pour chacun : une approche tout à la fois large et étriquée de la culture...

Elle est publiée sur le site d’Arts Factories

 

 La culture pour chacun : une approche tout à la fois large et étriquée de la culture…  

 

Par contre, il (le projet de note sur La Culture pour chacun) entretient une confusion, aujourd’hui comme hier, irrecevable entre les pratiques artistiques et les pratiques culturelles, plus largement entre l’art et la culture. Donc, on trouve bien dans ce projet de programme des éléments idéologiques qui peuvent entrer en résonance avec ce que défendent, au moins dans l’idéal, les démarches développées entre autres dans les friches culturelles. Mais après une mention pouvant paraître sympathique sur la nécessité d’"impliquer dans un processus actif d’appropriation et de création" nos concitoyens (et quelques autres mentions de ce type), la réalité de la mise en œuvre et des financements proposés fait ressortir une autre musique. LA SUITE ... 

 

 

 

 

 

* * *

 

C’est sur ce même « débat » (qui va vite finir par devenir aussi mortellement ennuyeux que les dissertations de mon adolescence sur l’opposition entre héros cornélien et héros racinien) que portera la troisième « Bataille de l’imaginaire » organisée par Les Rencontres d’Archimède et la Maison des métallos. Qu’on en juge :

 

LA CULTURE POUR QUI : POUR TOUS, POUR CHACUN
Le ministère de la Culture a lancé récemment un programme d'actions sur le thème « la culture pour chacun », semblant opposer cette formule à celle communément admise de « la culture pour tous ». Mais que signifie cette nouvelle proposition ? Comment s'inscrit-elle dans l'histoire de notre pays ? Quels enjeux idéologiques, culturels, politiques... derrière ce débat ? Quelles perspectives ?

 

Avec la participation de : 
Francis Lacloche : conseiller du ministre de la Culture et de la Communication pour le mécénat, la photographie et le programme Culture pour chacun
Sylvie Robert : secrétaire nationale à la culture au Parti Socialiste, vice-présidente de Rennes Métropole et
vice-présidente du conseil régional de Bretagne.
Jean-Claude Wallach : consultant, auteur de « La culture pour qui ? » aux éditions de l'Attribut
Daniel Conrod : journaliste, rédacteur en chef adjoint/culture à Télérama
Rencontre animée par Jean-Gabriel Carasso et 
Philippe Mourrat.

Cette soirée sera dédiée à Cécil Guitart, Président des Rencontres d'Archimède décédé en décembre dernier.

lundi 7 février 19h entrée libre

 

Fort opportunément, l’excellent Culturel Engineering Group Weblog entreprend la publication, sous forme d’une sorte de feuilleton, non pas de « Chéri Bibi au secours des scènes nationales » mais de la dernière et longue contribution de Jean-Michel Lucas à la réflexion sur les relations entre culture et développement durable.

 

   

 

   

 

fleche.jpg 

Consulter les fils d'actualités

 

   

 

 

 

   

 

Wikio

 compteur pour blog

 

 

 

Mon profil sur Diggons.com Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogsPartager sur Blogasty

 

 

Seek-Blog        Blog Culture générale     Share

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les politiques culturelles en débat
commenter cet article

commentaires

Sisyphe 17/01/2011 18:37



Excellente initiative que de consacrer à la mémoire de Cécil Guitart, la soirée en objet ainsi que les débats  articulés autour de la
thématique : « La culture pour chacun ».


D’ici là, j’espère sincèrement  de  pouvoir organiser mon emploi du temps pour y assister et, qui sait,
pour avoir peut-être aussi,  l’occasion et le plaisir de vous rencontrer. 



Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Culture, politique, temps présent : le principe d'incertitude.
    Pour revenir sur ma précédente contribution sur le contemporain je me permets de publier de nouveau une ancienne note de ce blog De la diversité culturelle (ou : de quoi sommes nous contemporains ?) Notre contemporanéité est par définition en cours, c’est-à-dire...
  • Courte note sur la théorie sociologique de l'habitus.
    Cette pénétrante et définitive observation de Stendhal est citée dans une mienne contribution relative à ce que le contemporain fait à la culture. (…) J'ai toujours été saisi par cette formule du Manifeste du Parti Communiste , dans lequel Marx et Engels...
  • Politique, culture, démocratie, actions citoyennes : devoirs de vacances
    ¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤ Trois textes déjà signalés ici (ou sur Scoop'It ) pour vos révisions sur la plage, à la montagne, à la campagne. VERS LA DÉMOCRATIE CULTURELLE. Une nouvelle saisine de la section des affaires européennes et internationales du Conseil...
  • De quoi "la culture" est-elle le nom?
    Pour transmettre, il faut être ouvert aux autres, y compris bien sûr à la pluralité des cultures et des langues, dont chacune est porteuse de biens à partager ; il faut diversifier ses critères et ses références, s’adapter, chercher des points de contact…...
  • Culture et politique : émancipation et démocratie.
    Voilà pourquoi la tâche de la démocratie est de diffuser la culture. Il est clair que tout individu humain peut évidemment accomplir ce travail réflexif… Il n’empêche que suivant la culture reçue, les individus seront plus ou moins aptes à réorganiser...
  • La barbarie au pluriel.
    ¤ Il serait vain de se détourner du passé pour ne penser qu’à l’avenir. C’est une illusion dangereuse de croire qu’il y ait même là une possibilité. L’opposition entre l’avenir et le passé est absurde. L’avenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien...