Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 10:26

tag 2

Liminaire.

Le texte de Jean Caune, Isabelle Mathieu et Claude Patriat que je citais dans ma dernière note : est désormais disponible sur un blog dédié à cet effet : Devoir de culture. Vous pouvez l’alimenter de vos contributions.

Ouvrons les possibles, créons les conditions de l'émancipation.

Nul doute que les réflexion, débats, appels, défenses et illustrations de « la » culture ne peuvent que gagner à aller voir ailleurs, pas forcément très loin, quelque fois juste à côté.

 

Depuis plusieurs mois, enquêtes d’opinions, sondages, déclarations, rapports, ouvrages et propositions sur la jeunesse se multiplient. Ce thème semble devoir être une des priorités des partis politiques et des candidats dans la perspective des futures échéances électorales. Toutefois les propositions connues à ce jour restent dans le prolongement des interventions conduites depuis près de 35 ans, qui ont fait la preuve de leur incapacité à répondre aux défis de la jeunesse. L’enjeu est donc d’importance pour la société française et justifie un débat approfondi qui aille au-delà du simple affrontement électoral, programme contre programme. C’est à ce débat que souhaitent contribuer les organisations de jeunes, les mouvements d’éducation populaire, les associations d’insertion et d’action sociale, les missions locales etc. réunis au sein de la plateforme « Pour un Big-Bang des politiques jeunesse ». La diversité de nos missions et de nos actions, la multiplicité des champs que nous couvrons, le nombre de jeunes que nous rassemblons et accompagnons, nous mettent dans une situation privilégiée pour prendre la mesure des enjeux et proposer une nouvelle voie.

 

Rien de moins que l’appel Pour un big-bang des politiques jeunesse

Préparé depuis près d’un an par 12 organisations et signé aujourd’hui par plus de 50, il se décline en plusieurs entrées à retrouver dans le texte intégral ici :

 

Les limites de 35 ans d’interventions publiques

Il est temps de sortir des sentiers battus mille fois

Le temps des choix est venu

 

J’ai découvert ce texte (fort tardivement je dois le reconnaître), la mobilisation qu’ils suscite (et le site correspondant) grâce à Daniel Le Scornet (éphémère candidat à la primaire socialiste) et à son blog. Je me permets de conseiller la lecture de son dernier billet : Changement politique et politique du changement. C’est maintenant ?

 

On pourra aussi prendre connaissance du  compte rendu du débat intitulé « Promouvoir une politique de jeunesse et d'éducation populaire : un enjeu citoyen pour demain », organisé par le Cercle de l'éducation populaire, qui s’est tenu le 31 janvier à l'Assemblée nationale

 

Une lecture attentive permettra de constater qu’il est fort peu de question de culture dans ces contributions (et encore moins d’art). Et que si la question des attributions de tel ou tel ministère ne fait pas l’unanimité au sein du "monde" de la jeunesse, de l’animation et de l’éducation populaire , l’urgence de la création d’un ministère des droits culturels, de l’émancipation et de la vie associative n’est évoquée par personne (Loué soit l’Eternel, je reste donc ultra-minoritaire).

Quoiqu’il en soit, prochain épisode ce jeudi :

La prochaine Agorajep, qui aura lieu le jeudi 9 février prochain au Conseil Economique Social et Environnemental permettra de présenter les propositions du Cnajep et de dialoguer avec les candidats à la présidentielle.

L’après-midi, le Cnajep débattra avec des représentants des candidats à l’élection présidentielle, après avoir présenté ses propositions en matière de politiques de jeunesse et d’éducation populaire dont font partie les éléments liés à Pour un Big Bang des politiques jeunesse.

Le matin, Thierry Pech, directeur de la rédaction du magazine Alternatives économiques, Patrick Viveret, philosophe et essayiste altermondialiste, et Thiebaut Weber, secrétaire confédéral à la CFDT chargé des questions de jeunesse, présenteront et débattront sur le « Livre blanc Les Jeunes au coeur de la richesse » élaboré par le Cnajep. Il s’agit d’un outil de décryptage et d’appropriation des problématiques liées à la richesse et aux générations, en même temps qu’un outil de débat et d’interpellation sur les politiques jeunesse.

Le Cnajep est l’une des 12 organisations à l’initiatives de notre appel.

 

 

flêche

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  cliquez sur ce bouton    images-SC-it.jpg

 

 

 click.jpg pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

Autres fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr


Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles


Les net-actualités sur le site d'Arteca 


Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)


Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda


 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille


 flêche

 

  expert public

 

Wikio

 

Mon profil sur Diggons.com Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

 


DIGG-FRANCE.COM

Add to Jamespot

 

Seek-Blog        Blog Culture générale     Share

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Divergences
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Politiques de la culture : quand des mots changent de sens.
    La maîtrise du temps, liée à des logiques économiques et libérales, a imprégné le champ artistique et culturel, asservissant le travail culturel et artistique à des temps non-artistiques. Qu’il s’agisse de l’action culturelle passée de la longue durée...
  • Les politiques culturelles en débat : questions de sens.
    Bien rares sont les commentaires publiés sur ce blog consacré aux rapports entre culture et politique ! Et qui plus est, compte tenu de l'ergonomie de cette plate-forme, ils ne sont pas très visibles. Ma note précédent ( Mettre l'artiste au cœur de la...
  • Mettre l'artiste au cœur de la cité ?
    UNE ARCHIVE... Je fouille, je range, je classe... ces dernières semaines, comme vous, j'ai compris de nouveau que le pire n'est pas toujours certain. Mais quand même! Grosse fatigue ! J'essaie de mettre de l'ordre, à défaut de pouvoir le faire dans mes...
  • Institution et formation
    Recension de cet ouvrage collectif, tiré de la thèse de Sébastien Charbonnier : « Quand y a-t-il philosophie ? Apprendre la pratique d'un art de penser » publiée sous le titre : Que peut la philosophie ? , Éd. du Seuil, 2013 Si cet ouvrage figure dans...
  • Équipements culturels, centres d’intelligibilité du monde ?
    Suite de la note précédente consacrée aux politiques de développement de la lecture et à un retour sur la journée d'études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de...
  • L'école et la démocratisation de la lecture.
    J’avais déjà signalé ici même la Journée d’études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, il y a un peu plus d'un an. Cette journée...