Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 17:45

Avant une mise en veille de deux semaines, La Cité des sens présente en soldes et en vrac un paquet d’infos…

Pour commencer et dans la série on en apprend tous les jours, vous connaissiez peut-être, moi pas... : aujourd’hui, la culture par nature.

 

PNR 2Congrès 2011 des Parcs naturels régionaux

Fédération des Parcs Naturels Régionaux de France - 27/06/2011

Les Parcs naturels régionaux ont toujours contribué à la défense et à la valorisation de leurs patrimoines à travers leur identité culturelle. Cette "culture par nature" a représenté dès leur création une source d'identification et d'adhésion très forte pour les habitants et les acteurs des Parcs.

Si la culture est incontestablement pour les Parcs un moyen de contribuer au développement économique et touristique de leur territoire, ce prochain congrès témoignera aussi de son impact sur des domaines aussi divers que l'urbanisation, les questions environnementales et sociales - autre composante majeure du développement durable. La politique culturelle des Parcs contribue à enrichir la démarche structurante des territoires et à en révéler les qualités spécifiques.

Le congrès abordera également cette notion de "culture par nature" qui lui est propre dans le cadre de la réflexion entamée ces derniers mois avec la mission "Avenir des Parcs" dans le contexte de la réforme territoriale.

Des chercheurs, des experts, des responsables de Parcs, des élus - tous acteurs de nos territoires - déclineront au cours d'ateliers les répercussions et apports de toutes ces pratiques culturelles.

 Du 5 au 7 octobre 2011 dans le Parc des Vosges du Nord*

Une culture par nature - Dynamique de l'avenir des territoires

 
Le site du congrès en évolution

 

 

la-montagne-2.jpgDans le Cantal aussi, nous apprend La Montagne, la culture va devoir se serrer la ceinture.

Tenter de faire tout aussi bien avec moins : tel est l'exercice dans lequel le Conseil général s'est lancé pour élaborer son Schéma départemental de développement culturel 2011-2014, sous la houlette de Madeleine Baumgartner. Des « ajustements », selon la plaidoirie du président Vincent Descoeur ; des « coupes sombres » dans les subventions pour le réquisitoire de l'opposition. C'est pourquoi elle a voté contre, alors que, jusqu'à présent, elle a toujours apporté son suffrage à la politique culturelle du Département, qu'elle jugeait « exemplaire ».

(…)

Le Conseil général s'est contraint à une baisse de 10 à 15 % de son budget affecté à la culture, tout en affichant sa volonté de « garder un maximum d'actions mises en place », comme l'a rappelé Madeleine Baumgartner. Ce qu'il l'a obligé à des choix et des modifications. LIRE L'ARTICLE 

 

  

 

 

 

Le-Puy-2.jpgLes habitants de la ville dirigée par M. Laurent Wauquiez s’appellent les ponots.

 

Que dire de la politique culturelle de la ville du Puy-en-Velay dirigée par Laurent Wauquiez ?

 

La question se pose en effet de connaître les axes de cette politique, tant les annonces foisonnent, et les manifestations d'autosatisfaction abondamment diffusées dans les médias.

 

Nous avons posé quelques questions à Robert Dubois, ancien maire- adjoint du Puy et dont tous les ponots ont reconnu l'impulsion décisive qu'il sut donner à la Ville en matière culturelle au cours du mandat de la Gauche. LIRE L'ENTRETIEN 

 

 

 

 

 

A Paris…

 

 

 

 

  apur 2

 

Les études de l'Atelier Parisien d'Urbanisme sur les nouveaux territoires de l'action culturelle.

 Le site de l’APUR (Atelier parisien d’urbanisme).

 

 

 

 

obs 3

Ce Rantanplan est aussi un Gaston Lagaffe. Dans une tribune du Monde, Catherine Millet l’a institué «spécialiste des boulettes».

Le Nouvel Obs s’est longuement penché sur le cas de l’actuel ministre de la culture et lui a d’ailleurs donné la possibilité de répondre.

Dans cet dossier tout aussi parisianiste que son héros,  on peut lire ceci :

Un haut fonctionnaire explique: «Les Drac [directions régionale de l’action culturelle] sont des ruches infécondes, bavardes, dogmatiques et sans idées. Quant aux établissements publics, ils ont leur propre vie, gèrent des budgets autonomes et ne demandent rien à la tutelle, qui d’ailleurs ne saurait quoi leur enjoindre. Le pessimisme naturel de FM, que l’on voit souvent sombre et perdu dans ses pensées, est peut-être une forme de réalisme.»

Comme pour les révélations de Luc Ferry, il faudrait diligenter une enquête pour identifier le « haut fonctionnaire » qui profère de telles inepties sur les DRAC (propos contraires à ce que m’affirmait récemment, un membre du cabinet de Frédéric Mitterrand pour qui les DRAC sont, au contraire, en panne de magistère de la Centrale).

LIRE LE DOSSIER

 

 

 

 

hal-2.jpgDes ressources en abondance sur le site HAL-SHS

 

Le fonctionnement de Hal-SHS, en particulier le contrôle des dépôts est placé sous la responsabilité du Service d'Ingénierie Documentaire de l'ISH (Institut des Sciences de l'Homme, Lyon).
L'archive ouverte HAL-SHS (Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société) se présente comme une bibliothèque numérique recevant et diffusant les productions intellectuelles de la Recherche dans les disciplines des SHS

 

Les relations entre l'art public et les collectivités locales constituent l'un des meilleurs exemples d'une « décentralisation sous influence » (Raymonde Moulin). Le rôle incitateur et normatif de l'Etat a longtemps été particulièrement prégnant. Depuis deux décennies, le volontarisme propre des collectivités s'affirme davantage, et participe de politiques culturelles plus cohérentes alors que l'Etat recentre son action.

 

C’est la conclusion de l’article Politiques culturelles locales et commande publique Une « décentralisation sous influence » de l’historien Philippe Poirrier que l’on peut télécharger sur ce site.  

 

 

 

C-europe-2.jpg«La politique culturelle européenne: état actuel et perspectives"

Le processus mondial socio-économique, démographique, migratoire et géopolitique de ces dernières décennies a transformé l'image de l'Europe. Il peut être parfois difficile pour l’Européen d'imaginer que le monde était autrefois tout à fait différent. Il y a encore de forts stéréotypes dans la conscience européenne, par exemple la pédanterie des Allemands, le cartésianisme français, le fatalisme russe, le tempérament chaud des Italiens, etc. Toutefois, en prenant en considération la carte actualisée du monde en insistant sur son espace européen, on devrait se demander comment sont-ils aujourd’hui – Allemands, Français, Russes, Italiens, Suédois, Estoniens, Suisses, Turcs d’aujourd’hui, ainsi que de nombreuses autres personnes vivant en Europe. Qu'est-ce que la culture signifie dans leur vie maintenant ? Est-ce un refuge ou un champ de mines ? L'histoire montre des exemples de crises comme la tension sociale, la déconnexion, qui a donné aux peuples de dures leçons, mais efficaces. En temps voulu, ils ont appris à l'Europe à suivre les «règles de la maison», des politiques de bon voisinage, à être ouvert et respectueux envers chacun. Par conséquent, nous pouvons être sûrs du caractère exemplaire de l’Européen d’aujourd’hui, qui est d'être véritablement intéressé à apprendre sur les autres cultures, d'apprécier la chance qu’il a d'étendre ses connaissances en matière de diversité culturelle, de maintenir la communication interculturelle ouverte, de lutter pour «vivre ensemble égaux dans la dignité1 ». Mais quelqu'un peut-il nous dire si nous avons finalement atteint ce caractère moral ? Ou au moins la majorité d'entre nous ? Est-ce que la culture européenne unit les hommes ou les divise-t-elle aujourd'hui?

 

 

Projet de concept de la Conférence ministérielle de la Culture des Etats membres du Conseil de l'Europe (Moscou, octobre 2012) sur «La politique culturelle européenne : état actuel et perspectives"

 

Document d'information soumis par les autorités de la Fédération de Russie

 

 

expert public

 

 

 flêcheConsulter les fils d'actualités

 

 

 

 

 

 compteur pour blog

 

 

Wikio

 

Mon profil sur Diggons.com Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

 


DIGG-FRANCE.COM

Add to Jamespot

 

Seek-Blog        Blog Culture générale     Share

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Politiques de la culture : quand des mots changent de sens.
    La maîtrise du temps, liée à des logiques économiques et libérales, a imprégné le champ artistique et culturel, asservissant le travail culturel et artistique à des temps non-artistiques. Qu’il s’agisse de l’action culturelle passée de la longue durée...
  • Les politiques culturelles en débat : questions de sens.
    Bien rares sont les commentaires publiés sur ce blog consacré aux rapports entre culture et politique ! Et qui plus est, compte tenu de l'ergonomie de cette plate-forme, ils ne sont pas très visibles. Ma note précédent ( Mettre l'artiste au cœur de la...
  • Mettre l'artiste au cœur de la cité ?
    UNE ARCHIVE... Je fouille, je range, je classe... ces dernières semaines, comme vous, j'ai compris de nouveau que le pire n'est pas toujours certain. Mais quand même! Grosse fatigue ! J'essaie de mettre de l'ordre, à défaut de pouvoir le faire dans mes...
  • Institution et formation
    Recension de cet ouvrage collectif, tiré de la thèse de Sébastien Charbonnier : « Quand y a-t-il philosophie ? Apprendre la pratique d'un art de penser » publiée sous le titre : Que peut la philosophie ? , Éd. du Seuil, 2013 Si cet ouvrage figure dans...
  • Équipements culturels, centres d’intelligibilité du monde ?
    Suite de la note précédente consacrée aux politiques de développement de la lecture et à un retour sur la journée d'études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de...
  • L'école et la démocratisation de la lecture.
    J’avais déjà signalé ici même la Journée d’études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, il y a un peu plus d'un an. Cette journée...