Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 20:00

la-cite-des-sens.JPG

C’est, en date du 03 Mars 2011, sur Politique, culture et petits oignons, le blog de Gaël Bouron, la retranscription de son intervention lors de la journée de rencontre organisée le 1er juin 2010 sur les "Les enjeux de la Ressource dans le secteur culturel", organisée par la Conférence permanente des centres de Ressources (IRMA, Centre National du Théâtre, Centre National de la Danse, HorsLesMurs).

 

 

Les trois métiers de la Ressource, convergences et spécificités du secteur culturel.

 

Dans les documents de présentation de la Conférence permanente des centres de Ressources, le programme de cette journée ou encore, pour ce qui concerne plus spécifiquement les musiques actuelles, les documents du réseau Ressource, il existe un foisonnement de termes pour décrire les métiers de la Ressource. Selon ces documents, la Ressource cela consisterait à : informer, documenter,  gérer l'information, conseiller, accompagner, observer, expertiser, former, mutualiser, produire, faire du réseau, archiver, éditer etc. Ce foisonnement est résumé par le terme « Ressources », ce qui revêt une certaine logique si l'on s'intéresse à l'étymologie de ce mot. « Ressource » provient du verbe « ressourdre » en vieux français qui avait pour sens « rejaillir ». Il est lui-même issu du latin resurgere, « se relever ». D'autres termes dérivent de ce verbe latin, tels « résurgence », « resurgir » ou « résurrection ». « Ressource », c'est aussi le recours utilisé pour se tirer d'une situation difficile. On parle de dernière Ressource, d'avoir de la Ressource. Face à une telle diversité de missions hétérogènes et complexes, c'est comme s’il était inévitable d’utiliser un mot secours : « Ressource ».


Pourtant, toutes les missions qui ont été listées peuvent selon moi se résumer en trois métiers : le métier de l'information-documentation, le métier du conseil et le métier des études (ce dernier renvoyant à ce qu’on appelle plutôt « observation » dans le secteur culturel). Soit un triptyque documentation / conseil / observation. Et nous sommes alors réellement face à trois métiers.
...

 

Compte rendu exhaustif de la journée téléchargeable à cette adresse : http://www.irma.asso.fr/IMG/pdf/2100601-CRRessource.pdf.

 

Lire la suite…  sur Politique, culture et petits oignons 

 

 

 

A ce propos, il convient de rappeler à tous celles et ceux qui tiennent studieusement leurs bibliographie à jour, Sources et ressources pour le spectacle vivant, le travail majeur réalisé, en 2005-2006, par Emmanuel Wallon, à la demande du Ministère de la Culture (qui, bien entendu, s’est efforcé avec l’incontestable talent qu’on lui connaît de n’en tirer strictement aucune conséquence).

 

 

Séminaire : l’information et l’observation culturelles - Acte III

Économie, production, diffusion, emploi, formation : mais comment font-ils ailleurs ?

 21 et 22 avril 2011, Théâtre de 13 vents, Centre Dramatique National Languedoc-Roussillon Montpellier
 

Organisé dans le cadre des travaux du COREPS - Comité Régional des Professions du Spectacles Languedoc-Roussillon, par Languedoc-Roussillon Cinéma et Réseau en scène Languedoc-Roussillon, avec l'aimable participation de la Ville de Montpellier et du Théâtre des 13 vents.


En 2007, sous l'impulsion conjointe de l'Etat et de la Région Languedoc-Roussillon se tenait un temps fort dans le paysage culturel : Acte I, L’information et l’observation culturelles : un point d’appui du développement du spectacle vivant et de l’audiovisuel. Avec la restitution publique et la mise en débat de trois études régionales - portant sur l'emploi, la formation et les conditions de création et de diffusion des œuvres, ces deux jours d'échanges avaient permis de dresser les lignes de force du développement du spectacle vivant, du cinéma et de l'audiovisuel en Languedoc-Roussillon au travers d'engagements forts de DRAC et de la Région.

 

Après bientôt 7 années de travaux - dont un point d'étape réalisé en 2009 (Acte II) - menés en lien constant avec les syndicats représentatifs en région, s'ouvre maintenant l'Acte III de cette réflexion collective dans un contexte rendu propice à tous les questionnements. Evolutions technologiques, mutations structurelles, financières, réglementaires et territoriales, le secteur tout entier doit, sans cesse, réinventer sa trajectoire, son équilibre. Questionner ces mutations, les confronter à d'autres pratiques ou approches pour mieux accompagner le développement du spectacle vivant, du cinéma et de l'audiovisuel, tel est l'objectif de ce nouveau séminaire. Moment de rencontre incontournable entre professionnels, le programme de cet Acte III se veut résolument ouvert sur l'Europe et l'international pour mieux nourrir et enrichir la réflexion et se contruit autour de 2 séances plénières et de 4 ateliers.

 

 

 

  

 

 flêcheConsulter les fils d'actualités

 

 

 

 

 

 compteur pour blog

 

Wikio

 

Mon profil sur Diggons.com Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

 


DIGG-FRANCE.COM

Add to Jamespot

 

Seek-Blog        Blog Culture générale     Share

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Les politiques culturelles en débat : questions de sens.
    Bien rares sont les commentaires publiés sur ce blog consacré aux rapports entre culture et politique ! Et qui plus est, compte tenu de l'ergonomie de cette plate-forme, ils ne sont pas très visibles. Ma note précédent ( Mettre l'artiste au cœur de la...
  • Mettre l'artiste au cœur de la cité ?
    UNE ARCHIVE... Je fouille, je range, je classe... ces dernières semaines, comme vous, j'ai compris de nouveau que le pire n'est pas toujours certain. Mais quand même! Grosse fatigue ! J'essaie de mettre de l'ordre, à défaut de pouvoir le faire dans mes...
  • Institution et formation
    Recension de cet ouvrage collectif, tiré de la thèse de Sébastien Charbonnier : « Quand y a-t-il philosophie ? Apprendre la pratique d'un art de penser » publiée sous le titre : Que peut la philosophie ? , Éd. du Seuil, 2013 Si cet ouvrage figure dans...
  • Équipements culturels, centres d’intelligibilité du monde ?
    Suite de la note précédente consacrée aux politiques de développement de la lecture et à un retour sur la journée d'études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de...
  • L'école et la démocratisation de la lecture.
    J’avais déjà signalé ici même la Journée d’études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, il y a un peu plus d'un an. Cette journée...
  • Gauche, fin et suite : les visionnaires de 1992
    Au printemps 1992, au moment où je participais à ce collectif et figurais parmi les premiers signataires de l'appel ci-dessous, Emmanuel Macron avait tout juste 15 ans, Benoît Hamon, 25 ans était assistant parlementaire d'un député PS avant de devenir...