Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 18:00

cathos.jpg 

Ci dessus : flagrant délit de prière dans la rue.

 

L’esprit des lois… retour à la source

Les débats qui ont fondé la loi de 1905 en version intégrale et authentique, grâce au site québécois

 Les classiques des sciences sociales.  

   

 

 

 

DÉLIBÉRATIONS SUR LE PROJET ET LES PROPOSITIONS DE LOI
CONCERNANT LA SÉPARATION
DES ÉGLISES ET DE L’ÉTAT

 

 Présentation
par Claude Ovtcharendo

“Dans le cadre de la célébration du centenaire de la loi du 9 décembre 1905 de séparation des églises et de l'État, je me suis penché sur les débats parlementaires qui ont permis l'élaboration de cette loi de progrès. Les députés de gauche comme de droite s'entendaient à dire que cette loi avait une importance politique, sociale et historique aussi grande que la Révolution française.

Les documents (pdf) fournis par l'Assemblée nationale sont d'une qualité exécrable (photocopies de photocopies de photocopies...). Je suis donc en train de saisir les 48 séances sur Word en vue de les mettre en ligne gratuitement. C'est une véritable leçon de négociation, d'histoire (les députés de cette époque étaient d'une érudition remarquable), de politique, de droit parlementaire, d'humour. Des hommes comme Jean Jaurès, Edouard Vaillant, Aristide Briand, Paul Deschanel, Ferdinand Buisson, et de nombreux autres ont pris la parole, souvent avec un grand talent.

Émile Combes était un radical-socialiste (à gauche). Aristide Briand était socialiste. Ferdinand Buisson (président de la commission) était socialiste et libre penseur (tous deux étaient amis de Jean Jaurès, lui aussi socialiste).

Ce document, qui comporte 950 pages du Journal officiel des débats de l'Assemblée nationale, peut intéresser des étudiants et/ou des chercheurs. Ces débats ont été recueillis dans les Annales.

Claude Ovtcharenko, bénévole.
17 février 2007.

 

 

Accéder aux documents.  (rubrique Documents puis --> Assemblée nationale)

 

http://classiques.uqac.ca/collection_documents/assemblee_nationale/assemblee_nationale.html

 

 

expert public

 

 

 flêcheConsulter les fils d'actualités

 

 

 

 

 

 compteur pour blog

 

 

Wikio

 

Mon profil sur Diggons.com Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

 


DIGG-FRANCE.COM

Add to Jamespot

 

Seek-Blog        Blog Culture générale     Share

Partager cet article

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Divergences
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Les politiques culturelles en débat : questions de sens.
    Bien rares sont les commentaires publiés sur ce blog consacré aux rapports entre culture et politique ! Et qui plus est, compte tenu de l'ergonomie de cette plate-forme, ils ne sont pas très visibles. Ma note précédent ( Mettre l'artiste au cœur de la...
  • Mettre l'artiste au cœur de la cité ?
    UNE ARCHIVE... Je fouille, je range, je classe... ces dernières semaines, comme vous, j'ai compris de nouveau que le pire n'est pas toujours certain. Mais quand même! Grosse fatigue ! J'essaie de mettre de l'ordre, à défaut de pouvoir le faire dans mes...
  • Institution et formation
    Recension de cet ouvrage collectif, tiré de la thèse de Sébastien Charbonnier : « Quand y a-t-il philosophie ? Apprendre la pratique d'un art de penser » publiée sous le titre : Que peut la philosophie ? , Éd. du Seuil, 2013 Si cet ouvrage figure dans...
  • Équipements culturels, centres d’intelligibilité du monde ?
    Suite de la note précédente consacrée aux politiques de développement de la lecture et à un retour sur la journée d'études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de...
  • L'école et la démocratisation de la lecture.
    J’avais déjà signalé ici même la Journée d’études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, il y a un peu plus d'un an. Cette journée...
  • Gauche, fin et suite : les visionnaires de 1992
    Au printemps 1992, au moment où je participais à ce collectif et figurais parmi les premiers signataires de l'appel ci-dessous, Emmanuel Macron avait tout juste 15 ans, Benoît Hamon, 25 ans était assistant parlementaire d'un député PS avant de devenir...