Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 08:36

Est-il possible de libérer les politiques culturelles de l'emprise économiste et gestionnaire qui les peu à peu plombées?


 La Cité des sens

Un blog, c’est comme ça, on n’y peut pas grand-chose, c’est du genre au jour le jour, une note chasse l’autre et ainsi de suite. On finit par ne plus s’y retrouver…

Essayons donc de récapituler et, si possible, de mettre un peu d’ordre dans quelques réflexions et références relayées ici autour d’une question lancinante : est-il possible de sortir les politiques culturelles des formes de routinisation gestionnaire qui les affectent depuis un certain temps?  Ou encore, face brillante de la même triste médaille, comment en finir avec la vaine grandiloquence trop souvent de  mise lorsqu'il s'agit de ce que l'on nomme "la culture" ?

 

On est ici attentif aux pas de côté, aux tentatives de redonner un sens à l’action publique, à la nécessaire attention aux initiatives de la société civile, bref aux vigiles insolents et aux guetteurs intempestifs.

 

Principe n° 1 : remettre politiquement en question l’approche sectorielle de la culture

Principe n° 2 : certes, il faut soutenir la création mais la question de la transmission est non moins fondamentale.

Principe n° 3 : si l’on veut que le service public soit non seulement « défendu » mais développé, il faut en conforter l’impératif dans le cadre de la construction européenne.

Principe numéro 4 : la culture dans la décentralisation, c’est la coopération.

Principe n° 5 : promouvoir le développement culturel durable c’est mettre la responsabilité, la démocratie et la solidarité au poste de commandement.

Principe 6 : créer à la fois les conditions politiques qui mettent fin au désenchantement morose qui affecte le monde de l’art et les conditions culturelles qui redonnent sens à l‘action politique.

Principe 7 : le principe de l’égale dignité des personnes doit être le fondement légitime de toute politique culturelle.

 


 

 

 

woman 7 

 

 

 

 

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  

Google

scoop new 91

 

You are a giant among curators. Congratulations on leveling  politiques culturelles up to Gold!

Tweet this


cliquez sur ce bouton clic 13-copie-1

et sur celui ci clic 13-copie-1pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

> Sur ce blog, voir aussi la page :

 

Création sociale et innovation culturelle.

 


Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr


Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Complément d'objet, la page d'actualités du Ministère sur de développement culturel


Les net-actualités sur le site d'Arteca 


Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)


Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda

 

WWW-CD.ORG  la veille des arts vivants, politiques publiques de la culture, développement culturel durable, informatique et outils de communication.

 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé (ISSN) :


 Titre : La Cité des sens

 ISSN : 2270-3586


 Nous vous recommandons de reporter ce numéro dans la zone du titre pour faciliter son exploitation par les moteurs de recherche.

  Cordialement

 Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les pages  du Centre ISSN France :
http://www.bnf.fr/fr/professionnels/issn_isbn_autres_numeros.html

 

  expert public

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Ebuzzing - Top des blogs

          Share

Retrouvez moi sur Google +

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les politiques culturelles en débat
commenter cet article
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 16:42

pere%20noel


La Cité des sens vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année avec, en prime, deux dernières informations de toute fraîcheur avant la trêve générale. 

 

Quand les numéros 2 s’organisent.

L'Association des Professionnels de l'Administration du Spectacle vivant (LAPAS) est née officiellement le 16 septembre 2013 au Théâtre de la Cité Internationale Universitaire de Paris, haut lieu de la culture étudiante de la capitale après une série de rencontres d'information au festival d'Avignon.

Elle se veut un un organe de représentation des professionnels de la diffusion, de la production, de la communication et de l’administration des compagnies et ensembles indépendants du spectacle vivant, sans restriction de genre. Elle vise à représenter et valoriser les professionnels et métiers, et devenir un interlocuteur légitime dans les débats et questions qui animent ce secteur d'activité.

© Stéphane Godet

Lire la suite sur Mediapart

 

Quand le  CNFPT n’a pas peur des sujets qui fâchent…

 

RÉFORME DES TEMPS DE L’ENFANT ET ARTICULATION DES POLITIQUES CULTURELLES ET ÉDUCATIVES DES GRANDES VILLES ET AGGLOMÉRATIONS

Rencontre

17/01/2014

Angers

 

Les participants à cette journée pourront partager leurs expériences sur la mise en œuvre, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, de dispositifs d’éducation artistique et culturelle. Ce temps d’échange leur permettra également d’aborder l’évaluation des dispositifs déjà mis en place.
Publics : cadres culture et éducation, villes de plus de 50 000 habitants

L’information sur le site du CNFPT

 

 

woman 7 

 

 

 

 

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  


scoop new 91

 

You are a giant among curators. Congratulations on leveling  politiques culturelles up to Gold!

Tweet this


cliquez sur ce bouton clic 13-copie-1

et sur celui ci clic 13-copie-1pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

> Sur ce blog, voir aussi la page :

 

Création sociale et innovation culturelle.

 


Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr


Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Complément d'objet, la page d'actualités du Ministère sur de développement culturel


Les net-actualités sur le site d'Arteca 


Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)


Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda

 

WWW-CD.ORG  la veille des arts vivants, politiques publiques de la culture, développement culturel durable, informatique et outils de communication.

 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé (ISSN) :


 Titre : La Cité des sens

 ISSN : 2270-3586


 Nous vous recommandons de reporter ce numéro dans la zone du titre pour faciliter son exploitation par les moteurs de recherche.

  Cordialement

 Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les pages  du Centre ISSN France :
http://www.bnf.fr/fr/professionnels/issn_isbn_autres_numeros.html

 

  expert public

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Ebuzzing - Top des blogs

          Share

Google

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 10:15

blog pompougnac

 

 

Retour sur 2013 # 3

Classes, genres et lecture publique

 (Note publiée le 5 avril)


Deux sociologues, Serge Paugam et Camila Giorgetti, publient les résultats d’une enquête féconde menée à la Bibliothèque publique d’information du Centre Pompidou. Un espace démocratique où se côtoient populations les plus fragiles et élites intellectuelles. A lire absolument.

(…)

Leur enquête commence par une énigme qu’ils explorent dans un livre publié aux Puf. Elle concerne un espace qui porte aujourd’hui encore la marque d’une histoire spécifique. La BPI du Centre Pompidou ne se distingue des bibliothèques universitaires parisiennes ni par sa taille (généreuse), ni par sa géographie (prestigieuse), ni par son fonds (abondant et divers). Mais plutôt par la philosophie qui est la sienne. Le fait est qu’elle fut pensée, en 1977, comme un espace démocratique. Jusque dans sa conception architecturale. Des étudiants y côtoient des personnes en situation de pauvreté, « voire d’extrême pauvreté »

 

Lire la suite sur Regards.fr

 

Ce ne sont pas seulement des catégories sociales qui se côtoient, s’évitent, se rencontrent, se rapprochent dans cet espace public paradoxal qu’est la bibliothèque mais aussi des genres et des sexes…

 

J’évoquais ici même, il y a peu des travaux d’étudiants de l’ENSSIB qui constituent un passionnant filon pour l’étude des politiques publiques mais aussi des pratiques « culturelles ».

Tel ce mémoire :  

Fais pas ci, fais pas ça : les interdits en  bibliothèque

Adèle Spieser sous la direction de Christine Détrez (Sociologue, Maitre de conférence à l’ENS Lettres et Sciences Humaines Lyon 2).

On trouve, écrivais-je, dans la bibliographie d’Adèle Spieser un bel aperçu d’une pratique culturelle fort cultivée parait-il dans les lieux organisés en faveur du développement de la lecture publique et du travail universitaire, à savoir, la drague.

Lire ou relire ce post

Dans un registre moins académique, le site streetpress propose une investigation du sujet dont l’objectif semble plus pressé de « conclure » comme disait un personnage campé par Michel Blanc

 

CRASH-TEST Les techniques, les meilleurs spots, le dress-code : Elodie s’est faite belle pour aller émoustiller du sorbonnard. La jeune célibataire passe 5 bibliothèques au crash-test pour trouver un mec. And the winner is…

 

J’imagine que les doctes lecteurs de la Cité des sens ne manqueront pas de chercher à en savoir plus.

 


 

 

 

 

 

 

 vintage-78.jpg

 

Voir aussi les pages :

Sept points clés pour le changement

Création sociale et innovation culturelle.


  

 

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  

scoop new 91

 

You are a giant among curators. Congratulations on leveling  politiques culturelles up to Gold!

Tweet this


cliquez sur ce bouton clic 13-copie-1

et sur celui ci clic 13-copie-1pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr


Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Complément d'objet, la page d'actualités du Ministère sur de développement culturel


Les net-actualités sur le site d'Arteca 


Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)


Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda

 

WWW-CD.ORG  la veille des arts vivants, politiques publiques de la culture, développement culturel durable, informatique et outils de communication.

 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé (ISSN) :


 Titre : La Cité des sens

 ISSN : 2270-3586


 Nous vous recommandons de reporter ce numéro dans la zone du titre pour faciliter son exploitation par les moteurs de recherche.

  Cordialement

 Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les pages  du Centre ISSN France :
http://www.bnf.fr/fr/professionnels/issn_isbn_autres_numeros.html

 

  expert public

 

 

 

 

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

       Blog Culture générale     Share

Google

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 08:52

 

Jean-Claude Pompougnac 2013

 

Culture pour chacun

Retour sur 2013 #1

Comme chaque fin d’année, retour sur quelques posts publiés au long des 12 mois écoulés

(Note du 30 janvier 2013 )

On me pose parfois cette question, il arrive même que ce soit sur un ton assez peu convivial :Mais ton blog, il sert à quoi au juste ?

Je parcours aujourd’hui un mémoire d’étudiant sur le belle aventure que fut La Culture pour chacun, sans pouvoir me dispenser d’un certain sentiment d’auto satisfaction.

 

Jugez en :

Directive nationale d’orientation pour la période 2011-2013, adressée par le Ministre le 2 novembre 2010 aux Préfets de Région et aux Directions régionales des affaires culturelles. Voir Jean-Claude Pompougnac, « Culture pour chacun : les DRAC au rapport ! », 05.12.2010, Blog « La Cité des sens » (voir Annexe 1)

 

POMPOUGNAC Jean-Claude, « La culture pour chacun » ?, 14.09.2010

http://cite.over-blog.com/article-la-culture-pour-chacun-57059314.html

 

POMPOUGNAC Jean-Claude, « La culture pour tout un chacun : note au ministre », 05.11.2010 [l’auteur fournit, le premier, un lien vers le texte intégral de la note] 

http://cite.over-blog.com/article-la-culture-pour-tout-un-chacun-note-au-ministre-60345418.html

 

POMPOUGNAC Jean-Claude, « Culture pour chacun : les DRAC au rapport ! », 05.12.2010 [l’auteur fournit le texte de la adressée par le ministre le 2.11.2010 aux Préfets de Région et aux DRAC au sujet de la Directive nationale d’orientation 2011-2013]

http://cite.over-blog.com/article-culture-pour-chacun-les-drac-au-rapport-62404034.html

 

Et lorsqu’il cite, dans sa bibliographie, un rapport ou une circulaire, c’est encore La Cité des sens qui fait foi.

 

LONGUET, Elise : Culture pour chacun. Étude et propositions d’actions en faveur de l’accès de chacun à la culture, et principalement de trois populations qui en sont éloignées, les jeunes, les habitants des banlieues défavorisées, et les habitants de l’espace rural, Rapport remis à M. Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, 15 mars 2010

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/94/59/36/Rapport-Elise-Longuet---Culture-pour-chacun---Etude-et-prop.pdf

 

 

MITTERRAND, Frédéric : Note adressée par le Ministre de la Culture et de la Communication à l'attention des Préfets de Région et des Directions régionales des affaires culturelles, 2 novembre 2010

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/94/59/36/Note-aux-DRAC.pdf

 

 Faites l’expérience, cherchez donc le rapport d’Elise Longuet sur Google…

 

Comme le disait à l'époque le site Objectif Culture :

La Cité des sens - la "culture pour chacun" : LA note au ministre

Une exclusivité du site créé par Jean-Claude Pompougnac ... mais aussi le rapport d’Elise Longuet sur le même thème : Étude et propositions d’actions en faveur de l’accès de chacun à la culture, et principalement de trois populations qui en sont éloignées...

 

En savoir plus sur Elise Longuet grâce à Valérie de Saint-Do sur Mediapart

 

 

Petit supplément :

 Sur les mystères des usages de Google, voici à partir de quelle étrange question, un internaute est tombé sur ce blog :

jml-2.jpg

"doutes sur l'identité de Michel Lucas"

Mais si, Jean-Michel Lucas existe (et je l’ai rencontré) ; d’ailleurs pour Google Kasimir Bisou aussi 

 KB-2.jpg

 

 

 vintage-78.jpg

 

Voir aussi les pages :

Sept points clés pour le changement

Création sociale et innovation culturelle.


  

 

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  

scoop new 91

 

You are a giant among curators. Congratulations on leveling  politiques culturelles up to Gold!

Tweet this


cliquez sur ce bouton clic 13-copie-1

et sur celui ci clic 13-copie-1pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr


Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Complément d'objet, la page d'actualités du Ministère sur de développement culturel


Les net-actualités sur le site d'Arteca 


Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)


Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda

 

WWW-CD.ORG  la veille des arts vivants, politiques publiques de la culture, développement culturel durable, informatique et outils de communication.

 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé (ISSN) :


 Titre : La Cité des sens

 ISSN : 2270-3586


 Nous vous recommandons de reporter ce numéro dans la zone du titre pour faciliter son exploitation par les moteurs de recherche.

  Cordialement

 Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les pages  du Centre ISSN France :
http://www.bnf.fr/fr/professionnels/issn_isbn_autres_numeros.html

 

  expert public

 

 

 

 

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

       Blog Culture générale     Share

Google

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 10:59

   amougies-1969.jpg  

 

En complément  à ma note du 9 décembre dernier, reproduite ci-après, ces publications de recherches conduites dans le champ de l’histoire culturelle qui m’ont été aimablement signalées par Philippe Poirrier :

 

Une histoire des festivals

xxe-xxie siècle

 

Histoire contemporaine

Sous la direction de Anaïs Fléchet, Pascale Goetschel, Patricia Hidiroglou, Sophie Jacotot, Caroline Moine, Julie Verlaine

 

 

Le festival, objet d’histoire

PASCALE GOETSCHEL et PATRICIA HIDIROGLOU

(…)

Dans ce cadre, notre propos répond à une préoccupation avant tout historienne : offrir une histoire des festivals dans leur contexte et appréhender le phénomène dans une perspective plus globale d’histoire culturelle. À une synthèse illusoire a été préférée une histoire à la fois singulière et plurielle de ces manifestations artistiques, mêlant aperçus monographiques et analyses de groupes. Plusieurs axes guident la réflexion d’ensemble. En tout premier lieu, la définition et la pertinence même de la « forme » festival sont interrogées.

C’est la raison pour laquelle une définition qui circonscrirait abusivement le festival n’est pas établie d’emblée. S’agit-il d’un seul genre éphémère ou saisonnier, d’une catégorie esthétique singulière ou d’une simple référence à un lieu ?

Sans doute un peu de tout cela. S’il est déjà difficile de trancher à propos de la définition, l’interrogation sur la présence du terme festival peut également être soulevée. Est-ce parce que la dénomination « festival » est absente que les spectateurs n’ont pas la sensation d’assister à un festival ? Pensons aux « rencontres», aux « fêtes de » ou à des termes plus génériques (Rock en Seine…).

A contrario, faut-il tout englober sous le chapeau du festival au prétexte que le terme figure dans une manifestation ou que la forme de cette dernière semble se rapprocher d’une définition communément admise20 ? Enfin, qu’induit l’apparition de qualificatifs (festival « mondial » par exemple) pour désigner la nature de cet événement culturel et quels critères de ces appellations plus précises engendrent à leur tour de nouvelles catégories, celle du festival international comme forme suprême de consécration par exemple ?

(…)


Extrait de l’introduction de l'ouvrage qu’on trouve en ligne à cette adresse 



 

Et toujours accessible en ligne

 

 

Festivals & sociétés en Europe XIXe-XXIe siècles

sous la direction de Philippe Poirrier

 

 

SOMMAIRE

Introduction

Les festivals en Europe, XIXe-XXIe siècles. Une histoire en construction - Philippe Poirrier (uB-CGC)

Festivals et politiques culturelles

*      Le rôle des festivals à l'aune des ambitions urbaines - Anne-Marie Autissier (Université Paris 8)

*      Festivals de cinéma et politiques culturelles dans l'Europe de la guerre froide : diversité des enjeux et des acteurs  - Caroline Moine (UVSQ)

*      La festivalisation de la vie culturelle berlinoise - Boris Gresillon (Université de Provence)

*      Les festivals, miroirs et vitrines de l'identité culturelle irlandaise - Alexandra Slaby (Université de Caen)

*      Le festival des Nuits de Bourgogne. Décentralisation artistique, militantisme et politiques culturelles locales (1954-1984) - Philippe Poirrier (Université de Bourgogne)

*      Entre politique culturelle et mission éducative : l'expérience Novosonic ? Réflexions et premier bilan d'une pratique culturelle et pédagogique - Philippe Gonin (Université de Bourgogne)

Festivals et création artistique

*      Richard Wagner à Bayreuth : de l’imaginaire à l’institution (1834-1883) - Philippe Reynal (Université de Paris IV Sorbonne)

*      Histoire d'un brise-glace : le festival Why Note et son public - Philippe Lalitte (Université de Bourgogne)

*      L'interdiction des festivals pop au début des années 1970 : une comparaison franco-britannique - Florence Tamagne (Université de Lille III)

*      Le rôle des festivals de musiques actuelles dans le dynamisme de la scène pop nantaise - Gérôme Guibert (Université Paris III - Sorbonne nouvelle)

*      Le cinéma d'auteur au festival de Cannes à la S.F.R. et à la Quinzaine des Réalisateurs - Olivier Thevenin (Université de Haute-Alsace)

Les publics des festivals

*      Observer les publics des festivals. Approche stratégique et renouvellement sociologique - Aurélien Djakouane et Emmanuel Négrier (CNRS-CEPEL)

*      Les festivals dans la sphère culturelle en France - Jean-Louis Fabiani (EHESS)

*      Le public du festival de Salzbourg 1920-1950 - Amélie Charnay (Université de Paris I Panthéon-Sorbonne)

Cette publication a bénéficié du soutien du Conseil Régional de Bourgogne

 

 

 

La photo en tête de cette note représente l'affiche du premier festival pop-rock-jazz européen en 1969 (j'y étais) voir ce site. 

 

Rappel.

Politiques culturelles : à propos des festivals

La Cité des sens, 9 décembre 2013.

 

 Rhône-Alpes : festivals en danger.

 La création d’un fonds exceptionnel de soutien aux festivals en difficulté sera proposée au vote du conseil régional de Rhône-Alpes le 18 décembre. Ils sont nombreux à être concernés, cette année.

Dernier en date, Rocktambule à Grenoble, dont la 19eédition, prévue du 16 au 19 octobre, a été annulée en raison de «l'absence totale de soutien financier des sociétés civiles et la baisse de financement des collectivités territoriales», selon les organisateurs. Vues les pré ventes et l’annulation d’une tête d’affiche, le festival grenoblois a préféré jeter l’éponge cette année. À Vienne, les Authentiks n’ont pas eu lieu à cause d’une baisse de ses subventions. Le festival la Pleine Lune, organisé en Ardèche, a été aussi annulé cette année.

Hadra Trance Festival a lancé une souscription pour résorber ses 150 000 euros de déficit. D’autres festivals, comme Démon d’Or, Rencontres Brel, Rock on The L’Oule et Woodstower ont été victimes des intempéries. Ces manifestations, portées par des associations, font partie du collectif Rhône-Alpes Festivals. Sa coordinatrice, Aurélie Montagnon, explique : «Les difficultés sont multiples. Pour la plupart, il s’agit des intempéries, de fréquentations moyennes et de trésoreries fragiles car basées sur un important autofinancement

© Nicolas Dambre

La Scène, La Lettre du Spectacle

Les professionnels du spectacle vivant en colère

La montée en puissance et la structuration de "festivals au chapeau", "festivals de jardins", "festivals gratuits", bref, tous ces festivals où les artistes ne sont payés qu'avec la recette du "chapeau", par une obole ("une petite pièce m'sieurs dames?") nous inquiète fortement.

Inquiétant l'engagement de "construire un projet artistique et culturel" sur le "principe du non paiement" des artistes professionnels... malgré nos statuts de salariés encadrés par le code du travail... malgré les conventions collectives étendues...et, malgré le cadre imposé pour l'obtention des licences d'entrepreneur de spectacles délivrées par les Préfectures aux entreprises culturelles.

Inquiétant de ne pas se rendre compte des conséquences du travail dissimulé et "bénévole" dans nos secteurs d'activité.

Inquiétant que ces organisateurs, amoureux des arts (quelques fois des artistes eux - mêmes), jouent sur la paupérisation de notre secteur d'activité en raison du manque de financement par l'état et les collectivités territoriales.

Inquiétant qu'ils n'aient pas le courage politique d'aller chercher des solutions alternatives à ce désintérêt de nos politiciens pour des politiques culturelles garantes de l'émancipation de nos concitoyens, garantes du maillage sur notre territoire de propositions de qualité, garantes du respect des droits des artistes à être rémunérés aux tarifs conventionnels...

Si des artistes professionnels collaborent à ces projets non financés, le message d'encouragement envoyé à nos élus-es politiques pour baisser encore et toujours les budgets culturels est clair.
C'est également un signe pour certains programmateurs qui accueilleront des productions dans nos villes sans contrepartie financière : cela fera certainement connaître les compagnies qui seront
moribondes dans l'heure qui suit la représentation.

Pour signer, il vous suffit d'envoyer un petit "je signe" sans blabla superflu à  lesartistesencolere@yahoo.fr

Pour voir les signataires, c'est ici

FESTIVALS DE MUSIQUES EN EUROPE, UN MONDE EN MUTATION
Permanentisation des festivals ou festivalisation de la culture ?

Que représentent les festivals dans la vie artistique, culturelle, sociale et territoriale en Europe ? Présentée récemment à Lille, l’étude Festudy a duré quatre ans et mobilisé toute une équipe scientifique, sous la direction d’Emmanuel Négrier. Elle décortique leurs finalités, leurs pratiques et leurs modèles économiques. Si le festival moyen se déroule en été et attire une moyenne de près de 30 000 personnes avec un budget de 860 000 euros, cette figure type cache en fait bien des disparités. La multiplication et l’ancrage de ces événementiels artistiques, territoriaux, voire touristiques, interroge la place qu’ils occupent désormais dans les politiques culturelles.

 

Voir la suite de l’article sur le site de l’IRMA

 

Les festivals : un modèle anthropologique de rapport à la culture

Petite république ou substitut aux grandes cérémonies religieuses, les festivals sont des moments particuliers de communion collective. Leurs objectifs sont multiples : artistiques, culturels, territoriaux. Spécialiste des politiques culturelles, responsable de fédération, ou directeur de festivals ou d’établissement public, ils s’interrogent sur le fait festivalier, ses spécificités et son évolution :

• Emmanuel Négrier, directeur de recherche au CNRS (CEPEL), coordinateur scientifique de l’étude

• Bénédicte Dumeige, directrice de France Festivals, coordinatrice de l’étude

• Jacques Renard, directeur du Centre national de la chanson, des variétés et du jazz

• Jean-Paul Roland, directeur des Eurockéennes de Belfort

• Marie-José Justamond, directrice des Suds à Arles

 

Voir le dossier sur le site de l’IRMA.

 

 

 

 vintage-78.jpg

 

Voir aussi les pages :

Sept points clés pour le changement

Création sociale et innovation culturelle.


  

 

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  

scoop new 91

 

You are a giant among curators. Congratulations on leveling politiques culturelles upto Gold!

Tweet this

Today (31 octobre 2013) 6:05 AM


cliquez sur ce bouton clic 13-copie-1

et sur celui ci clic 13-copie-1pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

 

 

 

 

Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr


Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Complément d'objet, la page d'actualités du Ministère sur de développement culturel


Les net-actualités sur le site d'Arteca 


Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)


Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda

 

WWW-CD.ORG  la veille des arts vivants, politiques publiques de la culture, développement culturel durable, informatique et outils de communication.

 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé (ISSN) :


 Titre : La Cité des sens

 ISSN : 2270-3586


 Nous vous recommandons de reporter ce numéro dans la zone du titre pour faciliter son exploitation par les moteurs de recherche.

  Cordialement

 Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les pages  du Centre ISSN France :
http://www.bnf.fr/fr/professionnels/issn_isbn_autres_numeros.html

 

  expert public

 

 

 

 

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

       Blog Culture générale     Share

Google

 

 

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 16:53


 

 Rhône-Alpes : festivals en danger.

 La création d’un fonds exceptionnel de soutien aux festivals en difficulté sera proposée au vote du conseil régional de Rhône-Alpes le 18 décembre. Ils sont nombreux à être concernés, cette année.

Dernier en date, Rocktambule à Grenoble, dont la 19eédition, prévue du 16 au 19 octobre, a été annulée en raison de «l'absence totale de soutien financier des sociétés civiles et la baisse de financement des collectivités territoriales», selon les organisateurs. Vues les pré ventes et l’annulation d’une tête d’affiche, le festival grenoblois a préféré jeter l’éponge cette année. À Vienne, les Authentiks n’ont pas eu lieu à cause d’une baisse de ses subventions. Le festival la Pleine Lune, organisé en Ardèche, a été aussi annulé cette année.

Hadra Trance Festival a lancé une souscription pour résorber ses 150 000 euros de déficit. D’autres festivals, comme Démon d’Or, Rencontres Brel, Rock on The L’Oule et Woodstower ont été victimes des intempéries. Ces manifestations, portées par des associations, font partie du collectif Rhône-Alpes Festivals. Sa coordinatrice, Aurélie Montagnon, explique : «Les difficultés sont multiples. Pour la plupart, il s’agit des intempéries, de fréquentations moyennes et de trésoreries fragiles car basées sur un important autofinancement

© Nicolas Dambre

La Scène, La Lettre du Spectacle

Les professionnels du spectacle vivant en colère

La montée en puissance et la structuration de "festivals au chapeau", "festivals de jardins", "festivals gratuits", bref, tous ces festivals où les artistes ne sont payés qu'avec la recette du "chapeau", par une obole ("une petite pièce m'sieurs dames?") nous inquiète fortement.

Inquiétant l'engagement de "construire un projet artistique et culturel" sur le "principe du non paiement" des artistes professionnels... malgré nos statuts de salariés encadrés par le code du travail... malgré les conventions collectives étendues...et, malgré le cadre imposé pour l'obtention des licences d'entrepreneur de spectacles délivrées par les Préfectures aux entreprises culturelles.

Inquiétant de ne pas se rendre compte des conséquences du travail dissimulé et "bénévole" dans nos secteurs d'activité.

Inquiétant que ces organisateurs, amoureux des arts (quelques fois des artistes eux - mêmes), jouent sur la paupérisation de notre secteur d'activité en raison du manque de financement par l'état et les collectivités territoriales.

Inquiétant qu'ils n'aient pas le courage politique d'aller chercher des solutions alternatives à ce désintérêt de nos politiciens pour des politiques culturelles garantes de l'émancipation de nos concitoyens, garantes du maillage sur notre territoire de propositions de qualité, garantes du respect des droits des artistes à être rémunérés aux tarifs conventionnels...

Si des artistes professionnels collaborent à ces projets non financés, le message d'encouragement envoyé à nos élus-es politiques pour baisser encore et toujours les budgets culturels est clair.
C'est également un signe pour certains programmateurs qui accueilleront des productions dans nos villes sans contrepartie financière : cela fera certainement connaître les compagnies qui seront
moribondes dans l'heure qui suit la représentation.

Pour signer, il vous suffit d'envoyer un petit "je signe" sans blabla superflu à  lesartistesencolere@yahoo.fr

Pour voir les signataires, c'est ici

FESTIVALS DE MUSIQUES EN EUROPE, UN MONDE EN MUTATION
Permanentisation des festivals ou festivalisation de la culture ?

Que représentent les festivals dans la vie artistique, culturelle, sociale et territoriale en Europe ? Présentée récemment à Lille, l’étude Festudy a duré quatre ans et mobilisé toute une équipe scientifique, sous la direction d’Emmanuel Négrier. Elle décortique leurs finalités, leurs pratiques et leurs modèles économiques. Si le festival moyen se déroule en été et attire une moyenne de près de 30 000 personnes avec un budget de 860 000 euros, cette figure type cache en fait bien des disparités. La multiplication et l’ancrage de ces événementiels artistiques, territoriaux, voire touristiques, interroge la place qu’ils occupent désormais dans les politiques culturelles.

 

Voir la suite de l’article sur le site de l’IRMA

 

Les festivals : un modèle anthropologique de rapport à la culture

Petite république ou substitut aux grandes cérémonies religieuses, les festivals sont des moments particuliers de communion collective. Leurs objectifs sont multiples : artistiques, culturels, territoriaux. Spécialiste des politiques culturelles, responsable de fédération, ou directeur de festivals ou d’établissement public, ils s’interrogent sur le fait festivalier, ses spécificités et son évolution :

 Emmanuel Négrier, directeur de recherche au CNRS (CEPEL), coordinateur scientifique de l’étude

 Bénédicte Dumeige, directrice de France Festivals, coordinatrice de l’étude

 Jacques Renard, directeur du Centre national de la chanson, des variétés et du jazz

 Jean-Paul Roland, directeur des Eurockéennes de Belfort

 Marie-José Justamond, directrice des Suds à Arles

 

Voir le dossier sur le site de l’IRMA.

 

 

 

 vintage-78.jpg

 

Voir aussi les pages :

Sept points clés pour le changement

Création sociale et innovation culturelle.


  

 

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  

scoop new 91

 

You are a giant among curators. Congratulations on leveling politiques culturelles up to Gold!

Tweet this

Today (31 octobre 2013) 6:05 AM


cliquez sur ce bouton clic 13-copie-1

et sur celui ci clic 13-copie-1pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

 

 

 

 

Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr


Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Complément d'objet, la page d'actualités du Ministère sur de développement culturel


Les net-actualités sur le site d'Arteca 


Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)


Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda

 

WWW-CD.ORG  la veille des arts vivants, politiques publiques de la culture, développement culturel durable, informatique et outils de communication.

 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé (ISSN) :


 Titre : La Cité des sens

 ISSN : 2270-3586


 Nous vous recommandons de reporter ce numéro dans la zone du titre pour faciliter son exploitation par les moteurs de recherche.

  Cordialement

 Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les pages  du Centre ISSN France :
http://www.bnf.fr/fr/professionnels/issn_isbn_autres_numeros.html

 

  expert public

 

 

 

 

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

       Blog Culture générale     Share

Google

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 10:50

CAC.jpg

 

 

Collectif des Associations Citoyennes, acteur du mouvement social

 

Conclusions du séminaire des 9 et 10 novembre 2013

 

Le séminaire d'orientation du collectif des associations citoyennes a rassemblé, les 9 et 10 novembre,

50 personnes venant de différentes régions et des différents réseaux, avec des représentants d’une douzaine de groupes locaux et de 20 réseaux nationaux ou régionaux. Ce séminaire s'est déroulé dans un climat, chaleureux et constructif, de grande confiance réciproque.

 

Un bilan positif qui débouche sur la décision de continuer

 

Les participants ont commencé par faire le point de l'action réalisée depuis 3 ans, et notamment au cours des derniers mois. Le chemin parcouru est considérable. Au cours des 3 années écoulées, le collectif a pu imprimer sa marque en raison de 2 conditions :

- une capacité de mobilisation qui s'est manifestée avec la signature de l'appel « non à la disparition des associations » et la mobilisation de nombreux territoires durant la semaine d'action ;

- une capacité d'analyse et de proposition qui a créé la surprise et forcé le respect des pouvoirs publics.

 

Cette analyse a conduit à distinguer l'action du collectif, qui s'inscrit dans la durée et repose sur des principes communs, et des plates-formes de mobilisation plus larges, pour organiser ou participer à des campagnes d'action à court terme comme le « Printemps des associations citoyennes » en 2012 et « non à la disparition d'association » en 2013 ou la participation à la plateforme « Décentralisons autrement ». Ces plateformes peuvent associer sur un objectif précis des associations ou d'autres acteurs qui ne partagent pas nécessairement toutes les options de collectif.

 

Une orientation, quatre axes de travail

 

Aujourd'hui, le collectif des associations citoyennes se considère comme une composante du  mouvement social. Il souhaite inscrire son travail dans la durée, mais aussi dans l’action immédiate, afin que les associations citoyennes puissent continuer à être l'un des piliers de la démocratie et de la participation citoyenne, jouer un rôle d'alerte et d'innovation sociale indispensable, de façon désintéressée, avec une participation démocratique de leurs membres, en faisant une large place à l'engagement bénévole, et contribuent ainsi à construire une société à finalité humaine. Cela se  traduit par 4 axes de travail :

 

- Mobilisation sur le terrain, renforcement des collectifs locaux, mise en réseau des associations citoyennes participant au collectif au niveau local, régional et national,

 

- Négociations avec le gouvernement (Jeunesse et Sports, ESS, Premier ministre, ministre de la Justice), avec un travail de fond pour connaître et faire connaître la situation des associations, renforcer les analyses et rédiger des argumentaires (non-concurrence, subventions/appels d'offres et à projets, relations associations collectivités, etc...),

 

- Mise en place de capacités d'information, de formation et de communication nécessaires pour diffuser beaucoup plus largement la situation des associations, les analyses et les positions prises et faire entendre la voix des associations citoyennes,

 

- Renforcement de l'organisation du collectif, avec d'une part des temps de débats, d'élaboration et de choix collectifs largement ouverts à tous ceux qui le souhaitent, d'autre part la constitution d'une association permettant le renforcement de l'équipe salariée, une visibilité vis-à-vis des financeurs et une mobilisation dans la durée de l'engagement bénévole.

 

Un nouveau temps fort dans les tout prochains mois

 

Sur la base d'un appel rédigé à destination des candidats aux municipales. Celui-ci réaffirme que les associations sont essentielles à la transformation sociale et à l'émancipation citoyenne et leur demande de prendre 5 engagements. Les groupes locaux et les membres du collectif seront invités à interpeller au même moment les candidats sur la base de cet appel, qui pourra être largement adapté aux conditions locales. Une communication nationale sera organisée pour rendre visible ce mouvement.

 

 

Cliquez sur le lien pour accéder aux conclusions complètes : LIRE LES CONCLUSIONS

Pour voir les comptes-rendus des ateliers : LIRE LES CR ATELIERS

Pour voir toutes les infos du séminaire (programme, participants... y compris l'intervention de Jean-Louis LAVILLE) : TOUT SAVOIR

 

Nous sommes au début d’un travail collectif auquel vous êtes tous invités à participer, que vous soyez ou non venus au séminaire, aussi n'hésitez pas à nous contacter si vous voulez participer à une réflexion, un groupe de travail, un atelier, aider a un travail d'analyse, témoigner des difficultés de votre association, conseiller ou relayer sur la communication... les sujets ne manquent pas .

 

Collectif des Associations Citoyennes

 

www.associations-citoyennes.net

www.nondisparitionassociations.net

www.facebook.com/collectifassociationscitoyennes

 

 

 

 

 vintage-78.jpg

 

Voir aussi les pages :

Sept points clés pour le changement

Création sociale et innovation culturelle.


  

 

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  

scoop new 91

 

You are a giant among curators. Congratulations on leveling politiques culturelles up to Gold!

Tweet this

Today (31 octobre 2013) 6:05 AM


cliquez sur ce bouton clic 13-copie-1

et sur celui ci clic 13-copie-1pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

 

 

 

 

Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr


Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Complément d'objet, la page d'actualités du Ministère sur de développement culturel


Les net-actualités sur le site d'Arteca 


Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)


Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda

 

WWW-CD.ORG  la veille des arts vivants, politiques publiques de la culture, développement culturel durable, informatique et outils de communication.

 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé (ISSN) :


 Titre : La Cité des sens

 ISSN : 2270-3586


 Nous vous recommandons de reporter ce numéro dans la zone du titre pour faciliter son exploitation par les moteurs de recherche.

  Cordialement

 Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les pages  du Centre ISSN France :
http://www.bnf.fr/fr/professionnels/issn_isbn_autres_numeros.html

 

  expert public

 

 

 

 

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

       Blog Culture générale     Share

Google

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 15:30

trou

Marseille #1

 

 COLLOQUE INTERNATIONAL

« PUBLICS ET PRATIQUES CULTURELLES »

Une mise en perspective euroméditerranéenne & internationale

MARSEILLE, 13 ET 14 DÉCEMBRE 2013

Lieux d’accueil : Cinéma Le Miroir Centre de la Vieille Charité, Villa méditerranée & J1 - Bd du Littoral

dans le cadre du programme de recherche

« Publics et pratiques culturelles, Marseille Provence 2013 »

Organisé par Aix-Marseille Université, le Laboratoire Méditerranéen de Sociologie, CNRS, LAMES, UMR 7305  & le Laboratoire d’Etudes en Sciences des Arts, LESA, EA 3274

 

 

PRÉSENTATION

Capitale européenne de la culture en 2013 Marseille figure comme un point d’ancrage et un lieu de rencontre propice aux débats sur les mutations contemporaines dans le domaine des arts et de la culture. Le colloque proposé s’inscrit dans cette perspective en mettant l’accent sur la question des publics (du public et de l’espace public) et des pratiques « dites » culturelles aujourd’hui. Inter et pluridisciplinaire (sociologie, anthropologie, sciences de l’information et de la communication, sciences de l’art, sciences politiques, etc.) ce colloque s’inscrit dans le cadre d’un programme de recherche sur les pratiques culturelles et les publics, à l’échelle d’un territoire et d’un événement (MP2013).

Si l’année « Capitale » a permis l’émergence d’un programme innovant et inédit, si les enquêtes de terrain sont de facto territorialisées, l’intérêt suscité par le projet auprès de jeunes chercheurs étrangers, de chercheurs confirmés, de professionnels du monde des arts et de la culture, a rapidement donné une impulsion et une dimension comparative à l’échelle européenne et internationale au projet. Le colloque propose de donner à voir cette dynamique de travail et d’échanges avec des intervenants issus de réseaux scientifiques - universités, institutions et laboratoires de recherche - et de pays différents (Belgique, Canada, Espagne, France, Grèce, Italie, Liban, Maroc, Suisse).

Le programme s’articule autour de séances plénières en matinée avec les communications d’une dizaine de chercheurs auteurs d’études récentes sur les pratiques culturelles, les publics ou la médiation. Chacun donnera des éléments de compréhension sur la manière dont les publics et les pratiques culturelles sont abordées dans son pays avant d’en venir à ses propres recherches.

Les après-midis seront consacrés à des tables-rondes au cours desquelles les jeunes chercheurs du collectif « Publics et pratiques culturelles, Marseille Provence 2013 » restitueront les premiers résultats des enquêtes de terrain conduites tout au long de l’année 2013, des professionnels seront invités à participer afin de mettre ces résultats en discussion.

Les objectifs visent à produire un état des savoirs et des recherches sur les pratiques culturelles et les publics, dans une perspective de réflexion collective et au regard de différentes villes, pays et événements ; à interroger les processus de démocratisation et les logiques de démocratie culturelle à l’oeuvre, les nouvelles formes de médiation et leur variabilité dans nos sociétés contemporaines ; à prendre la mesure de ce qu’un événement comme celui de « Capitale culturelle » a transformé et généré à Marseille.

La confrontation des études (conséquentes dans certains pays et pour certaines villes, récentes, voire inédites, pour d’autres) engage à une approche comparative et permet de mettre en discussion les enjeux épistémologiques et méthodologiques (catégorisations retenues, logiques d’analyses privilégiées, résultats proposés) dans ce domaine d’étude.

 

« PROGRAMME »

VENDREDI 13 DÉCEMBRE 2013

sous réserve de modification des présidences, le programme actualisé pourra être consulté en ligne (voir infos pratiques).

 8H30 ACCUEIL DES PARTICIPANTS

9H00 ALLOCUTIONS D’OUVERTURE

9H15-12H30 SĖANCES PLÉNIЀRES

présidées par : Marie-Sylvie Poli & Constance de Gourcy

Lieu d’accueil : Cinéma Le Miroir Centre de la Vieille Charité

9h15 Olivier Donnat (France)

« Des enquêtes pour mesurer, évaluer et comprendre »

9h45 Laurent Fleury (France)

« La démocratisation de la culture : une question en suspens »

10h15 Christian Poirier (Canada)

« Citoyenneté culturelle, jeunes et pratiques culturelles à Montréal »

Débat

11h00 Pause

11h15 Christine Servais (Belgique)

« Résister par ou résister à la médiation culturelle : comment évaluer les dispositifs de médiation ? »

11h45 Olivier Moeschler (Suisse) « Les territoires des pratiques culturelles en Suisse. État des lieux et réflexions »

Débat

12h30 pause repas

13H45 -18H00 TABLES-RONDES

Lieu d’accueil : J1 - Bd du Littoral

 

13H45-15H45 TABLE-RONDE N° 1

présidée par : Gaëlle Crenn

« Pratiques territorialisées »

Les publics et pratiques culturelles seront analysés au regard des territoires spatiaux, urbains et ruraux, politiques et sociaux. En arrière plan, l’enjeu est de voir comment Mp2013 a pensé publics et territoires et comment les territoires et leurs habitants se sont approprié (ou non) la programmation.

Membres du collectif de recherche présentant leurs travaux

Maria Elena Buslacchi, Ben Kerste, Margot Kubiac, Solène Millet, Charlotte Nguyen, et avec la participation de Christophe Apprill.

Avec la participation de :

Aurélie Surjus (le Off)

Pascal Raoust (Mp2013)

16H-18H TABLE-RONDE N° 2

présidée par : Sylvia Girel

« Public(s) »

Grand public, tous publics, non-publics, publics résistants, indifférents, publics investis et médiateurs, publics collectifs… Si l’on réinterroge les catégorisations proposées par les enquêtes, on observe que l’année 2013 a donné à voir des publics attendus, inattendus, parfois méconnus. Cette table ronde propose de le montrer d’en discuter.

Membres du collectif de recherche présentant leurs travaux

Florian Belier, Nicolas Debade, Marine Cordier, Barbara Rieffly, Nicolas Maisetti, Gloria Romanello.

Avec la participation de :

Sandrine Chomel Isaac (Villa Méditerranée)

Sabine Camerin (Mp2013)

À partir de 18h30

Cocktail à la Galerie Gourvennec Ogor, avec ambiance sonore et visuelle par Emmanuel Vigne (sur invitation)

 En savoir plus

 

Marseille # 2

A l’occasion des 7èmes Assises nationales du développement durable qui viennent de se tenir à Marseille, plusieurs structures régionales ont publié:

Développement durable des territoires : un défi culturel ?

Téléchargeable ici.

 

 

 

 

 vintage-78.jpg

 

Voir aussi les pages :

Sept points clés pour le changement

Création sociale et innovation culturelle.


  

 

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  

scoop new 91

You are a giant among curators. Congratulations on leveling politiques culturelles up to Gold!

Tweet this

Today (31 octobre 2013) 6:05 AM


cliquez sur ce bouton clic 13-copie-1

et sur celui ci clic 13-copie-1pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

 

 

 

 

Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr


Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Complément d'objet, la page d'actualités du Ministère sur de développement culturel


Les net-actualités sur le site d'Arteca 


Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)


Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda

 

WWW-CD.ORG  la veille des arts vivants, politiques publiques de la culture, développement culturel durable, informatique et outils de communication.

 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé (ISSN) :


 Titre : La Cité des sens

 ISSN : 2270-3586


 Nous vous recommandons de reporter ce numéro dans la zone du titre pour faciliter son exploitation par les moteurs de recherche.

  Cordialement

 Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les pages  du Centre ISSN France :
http://www.bnf.fr/fr/professionnels/issn_isbn_autres_numeros.html

 

  expert public

 

 

 

 

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

       Blog Culture générale     Share

Google

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 16:14

jean-michel-lucas--s-.jpg

 

Dans le cadre de la Semaine de la solidarité internationale, l’Université rurale du Clunisois vient de proposer une conférence sur le thème “Droits culturels et dignité humaine”, animée par Jean-Michel Lucas.

Dans un récent ouvrage, Culture et développement durable , Jean-Michel Lucas, ancien Directeur régional des affaires culturelles et conseiller au cabinet du ministre de la Culture Jack Lang, entend démontrer qu’un nouvel horizon est souhaitable et possible, face à la dérive de la culture, vue uniquement comme secteur d’activité. Il s’agit de « réagir contre un réalisme culturel bon vendeur, mais tueur d’humanité, qui réduit la culture à un secteur de produits à acheter et met au rencart le seul enjeu culturel ayant une valeur universelle : faire culture, c’est exprimer son humanité ».

Jean-Michel Lucas se réfère ainsi à la Déclaration de Fribourg sur les droits culturels (2007) et sa définition du terme culture. « Il recouvre les valeurs, les croyances, les convictions, les langues, les savoirs et les arts, les traditions, institutions et modes de vie par lesquels une personne ou un groupe exprime son humanité et les significations qu’il donne à son existence et à son développement. »

En militant des droits culturels des personnes face au système marchand, le conférencier (docteur en sciences économiques et maître de conférences à l’université de Rennes) invite acteurs culturels et élus à prendre aussi comme référence pour leur politique culturelle l’article 1 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948 : tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.

« Ce qui importe, c’est l’universalité des enjeux humains, et pour cela il est temps d’organiser la palabre afin que le secteur culturel se fonde sur une autre éthique publique. L’enjeu prioritaire est de permettre à chaque identité culturelle de faire humanité ensemble avec les autres identités culturelles, en multipliant les interactions. Chacun sera ainsi mieux à même de choisir son identité culturelle singulière… »

© J.-Claude Vouillon (clp) Le journal de la Saône et Loire.

 

Rappel :

La dernière synthèse des contributions de Jean-Michel Lucas et le lien vers l’ensemble de ses articles accessibles en ligne :

Cliquez ici.

 

 vintage-78.jpg

 

Voir aussi les pages :

Sept points clés pour le changement

Création sociale et innovation culturelle.


  

 

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  

scoop new 91

You are a giant among curators. Congratulations on leveling politiques culturelles up to Gold!

Tweet this

Today (31 octobre 2013) 6:05 AM


cliquez sur ce bouton clic 13-copie-1

et sur celui ci clic 13-copie-1pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

 

 

 

 

Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr


Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Complément d'objet, la page d'actualités du Ministère sur de développement culturel


Les net-actualités sur le site d'Arteca 


Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)


Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda

 

WWW-CD.ORG  la veille des arts vivants, politiques publiques de la culture, développement culturel durable, informatique et outils de communication.

 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé (ISSN) :


 Titre : La Cité des sens

 ISSN : 2270-3586


 Nous vous recommandons de reporter ce numéro dans la zone du titre pour faciliter son exploitation par les moteurs de recherche.

  Cordialement

 Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les pages  du Centre ISSN France :
http://www.bnf.fr/fr/professionnels/issn_isbn_autres_numeros.html

 

  expert public

 

 

 

 

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

       Blog Culture générale     Share

Google

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 10:49

jeanclaude_pompougnac_46_1.jpg

La dernière contribution de l’Institut de coopération pour la culture est en ligne

Agir politiquement en faveur d’une culture humaniste à  partir d’un principe de réalité

Pour une réelle prise en compte de la pluralité et de l’interaction culturelles.

Lors de son 6ème séminaire, l'Institut de Coopération pour la Culture a souhaité approfondir les  notions d'interculturalité et de multiculturalité largement utilisées aujourd’hui dans le secteur  culturel. S'il existe une importante bibliographie dans plusieurs champs théoriques, les textes de  présentation et d'analyse d'expériences concrètes sont plutôt rares. En effet, il nous a été  particulièrement difficile de trouver des présentations d'expériences qui soient suffisamment précises pour envisager un travail d'exploration. Finalement, l'expérience de la médiathèque André-Malraux de  Strasbourg a servi de point de départ à nos réflexions. Nous nous sommes appuyés sur deux textes : le  premier paru dans la revue Culture et Recherche intitulé « À Strasbourg, des médiathèques tournées vers les interculturalités », et le second paru dans le Bulletin des Bibliothèques de France portant sur  « Le développement de la lecture publique dans la communauté urbaine de Strasbourg ». Nous  sommes certains que de très nombreux projets se développent sur les territoires. Cependant peu  d’entres eux se sont engagés dans une phase approfondie d'analyse et de publication.

Nous sommes partis de l'hypothèse que ce type de lieu ancre nécessairement son action, tout au  moins en partie, dans l'interculturalité. Les données concernant plus particulièrement la médiathèque  André Malraux de Strasbourg nous ont offert cette opportunité. La présentation de cet équipement,  annonçant justement une polarité sur les interculturalités, a permis de repérer plusieurs lignes  directrices du projet et d'alimenter nos propres réflexions : que faut-il entendre par la notion au  singulier d'interculturalité, ou plutôt à celle au pluriel d’interculturalités ? En quoi cette approche  permet-elle de positionner autrement les établissements culturels et artistiques ? Comment  comprendre ce qui relève de l'interculturalité et de la multiculturalité ? Quels liens peut-on établir avec les problématiques relatives à la diversité culturelle ? Quels enseignements pouvons-nous tirer  de cette expérience et quels principes génériques pourrions-nous dégager pour que l'interculturalité  devienne, comme l'indique Madame la Ministre de la Culture dans un article paru récemment, le  fondement d'un nouveau pas de citoyenneté, un nouveau pacte culturel (Filippetti, 2013) ?

(…)

INVESTIR LES LIEUX COMME ESPACE DES POSSIBLES

Les mutations auxquelles nous avons à faire face déclencheront nécessairement un repositionnement  des objectifs et des missions des équipements culturels et artistiques soutenus par la puissance  publique. Les bibliothèques-médiathèques semblent être précurseurs en développant de manière  significative des services et des projets en phase avec les réalités de leur territoire. Cependant, cette  adaptation aux singularités locales induit des pratiques nouvelles, sortant les bibliothèques d'un  usage spécialisé des lieux. L'adaptabilité des lieux en fonction de la multiplication des usages est très  largement portée par les professionnels. Elle facilite la diversification des services sans forcément  réinterroger les mécanismes d’articulation de la diversité des approches à une culture commune de  référence. Il n'est pas simple d'accepter le caractère multiculturel de nos sociétés pour, non pas  adapter les modèles, mais les transformer.

 

Lire ou télécharger la contribution sur le site de l’Institut de coopération pour la culture.

 

 vintage-78.jpg

 

Voir aussi les pages :

Sept points clés pour le changement

Création sociale et innovation culturelle.


  

 

Pour consulter mon fil d'actualités sur Scoop It,  

scoop new 91

You are a giant among curators. Congratulations on leveling politiques culturelles up to Gold!

Tweet this

Today (31 octobre 2013) 6:05 AM


cliquez sur ce bouton clic 13-copie-1

et sur celui ci clic 13-copie-1pour consulter les autres flux Scoop It   auxquels je suis abonné.

 

 

 

 

 

 

Fils d'actualités très vivement conseillés :

 

La lettre du réseau culture sur Territorial.fr


Le "netvibes" de l'Observatoire des politiques culturelles

 

Complément d'objet, la page d'actualités du Ministère sur de développement culturel


Les net-actualités sur le site d'Arteca 


Le tableau de bord des Think tank (Netvibes)


Le calendrier francophone en sciences humaines et sociales, Calenda

 

WWW-CD.ORG  la veille des arts vivants, politiques publiques de la culture, développement culturel durable, informatique et outils de communication.

 et si vous êtes abonné Twitter : http://twitter.com/cultureveille

 

 


Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la Bibliothèque nationale de France. Il lui a été attribué un numéro international normalisé (ISSN) :
Titre : La Cité des sens
ISSN : 2270-3586
Cordialement

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les pages  du Centre ISSN France :
http://www.bnf.fr/fr/professionnels/issn_isbn_autres_numeros.html

 

  expert public

 

 

 

 

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

       Blog Culture générale     Share

 

 

 

Google

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les politiques culturelles en débat
commenter cet article

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Les politiques culturelles en débat : questions de sens.
    Bien rares sont les commentaires publiés sur ce blog consacré aux rapports entre culture et politique ! Et qui plus est, compte tenu de l'ergonomie de cette plate-forme, ils ne sont pas très visibles. Ma note précédent ( Mettre l'artiste au cœur de la...
  • Mettre l'artiste au cœur de la cité ?
    UNE ARCHIVE... Je fouille, je range, je classe... ces dernières semaines, comme vous, j'ai compris de nouveau que le pire n'est pas toujours certain. Mais quand même! Grosse fatigue ! J'essaie de mettre de l'ordre, à défaut de pouvoir le faire dans mes...
  • Institution et formation
    Recension de cet ouvrage collectif, tiré de la thèse de Sébastien Charbonnier : « Quand y a-t-il philosophie ? Apprendre la pratique d'un art de penser » publiée sous le titre : Que peut la philosophie ? , Éd. du Seuil, 2013 Si cet ouvrage figure dans...
  • Équipements culturels, centres d’intelligibilité du monde ?
    Suite de la note précédente consacrée aux politiques de développement de la lecture et à un retour sur la journée d'études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de...
  • L'école et la démocratisation de la lecture.
    J’avais déjà signalé ici même la Journée d’études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, il y a un peu plus d'un an. Cette journée...
  • Gauche, fin et suite : les visionnaires de 1992
    Au printemps 1992, au moment où je participais à ce collectif et figurais parmi les premiers signataires de l'appel ci-dessous, Emmanuel Macron avait tout juste 15 ans, Benoît Hamon, 25 ans était assistant parlementaire d'un député PS avant de devenir...