Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 20:36

Cours Politiques culturelles

Séance 1.

Problématique. Légitimité de l'action publique dans le domaine artistique et culturel.

1. Les politiques culturelles dans l'air du temps.

Pour cerner au plus large le champ des question abordées par le cours, on peut partir des thèmes des débats organisés par le quotidien Libération lors du forum « Vive la culture » qu'il a organisé au Théâtre des Amandiers de Nanterre, les 14 et 15 juin 2008.

Le programme du Forum en format pdf :

Téléchargement tableau_debats_forum_100621.pdf

Voir aussi  Le Forum de la culture vu par les étudiants de l'EAC, l'Ecole des métiers de la culture.

On peut aussi se reporter à la rubrique Idées du magazine La Scène.

Ou au dernier numéro spécial Avignon du magazine La Terrasse (en particulier la rubrique 3 sur la crise de la réprésentation).

Dans un autre registre, celui d'une collectivité territoriale on peut examiner les thèmes des lundis de la culture organisés par la ville de Toulouse

Ou bien les thèmes des conférences organisées par le Conseil général de Loire-Atlantique et publiées sous le titre « Culture et société, un lien à recomposer". (Editions de l'attibut).

Présentation de l'ouvrage :

Quelle est la place de la culture dans la vie sociale aujourd’hui ? De quelle manière la diversité culturelle s’inscrit dans la sphère intime et l’espace public, du local à l’international ? À quelles résistances est-elle opposée ? Comment les pratiques culturelles évoluent-elles et comment comprendre les changements dont elles témoignent ? Comment les politiques culturelles les ont-elles accompagnées des années 1960 à aujourd’hui, de l’échelle nationale à l’échelle territoriale ? Quel rôle jouent les industries culturelles face à ces enjeux ? En quoi la culture peut-elle contribuer à renforcer le lien social ? Comment en définitive articuler enjeux culturels, enjeux de société et politiques publiques aujourd’hui ?

Tels sont les principaux questionnements de cet ouvrage, prolongement d’un cycle de conférences qui s’est tenu en 2007 à Nantes, à l’initiative du Conseil général de Loire-Atlantique, en partenariat avec l’Observatoire des politiques culturelles. Philosophes, sociologues, économistes, juristes, politologues ont apporté leur contribution à ce débat. Après leurs interventions orales, leurs contributions écrites offrent un véritable recul dans l’analyse.

Le sommaire en format pdf

L'introduction de Jean-Pierre Saez.

2. Etat des lieux/ Chiffres clés

La rubrique « Statistiques » sur le site du Ministère.

Les chiffres clés , édition 2008 :

Téléchargement chiffrescles20081.pdf

* * * * * *

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Cours sur les politiques culturelles.
commenter cet article
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 21:25

Sisyphe à Elsinore
Blog d'un Directeur Territorial des Affaires Culturelles

Sous ce titre original, l'auteur de ce blog présente ainsi son projet :

Bonjour à toutes et à tous.

Le périmètre de ce blog personnel va porter sur les enjeux que les politiques culturelles posent dans le territoire en terme de pertinence, opportunités, cohérence et légitimité.

Comment proposer aux publics une offre culturelle diversifiée et attractive qui implique des choix politiques dans les tensions qui se créent souvent entre les élus et les usagers.

Un blog, actuellement en cours de création, qui espère à terme enrichir et favoriser, par ses et vos contributions,  les débats entre les usagers, les professionnels de la culture et pourquoi pas aussi les élus territoriaux.

A bientôt !

Vos commentaires et/ou réactions sont les bienvenus !

Culturellement votre....

J'ai bien apprécié et je conseille la note intitulée : L'élu et le directeur culturel : comment progresser ensemble ?

A plus...

 

= = = = = YAKINO audience en temps réel real time audience measurement
Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les politiques culturelles en débat
commenter cet article
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 19:17

Pas de scoop aujourd'hui.

La vidéo que je propose Il n'ya pas de colin dans le poisson a déjà été signalée sur les sites de l'Oizeaurare ou des Editions de l'attribut.

Mais voila. C'est vraiment une superbe contribution au débat sur les politiques culturelles.

Afin de populariser la question du désengagement de l’Etat la Fédération Réginale-MJC, la MJC Aliénor d’Aquitaine de Poitiers, la Ligue de l’Enseignement et CLAP (circuit de cinéma) ont commandité auprès de l’association "Les yeux d’izo" un court métrage sur le désengagement de la Culture.

Il a été réalisé dans le cadre du dispositif "Passeurs d'images" et c'est du solide.

* * * * *

Autre chose.

A peine était-il né, au début de l'été dernier, j'avais signalé (un peu trop vite) la création du blog EPCC en France.

Le bébé se porte bien et il tourne à plein régime avec des nouvelles fraîches sur les EPCC.

Et c'est tant mieux pour moi qui vais me consacrer, comme je n'arrête pas de l'annoncer depuis des mois (genre : mes interminables adieux au music hall) à d'autres sujet puisque celui là est désormais bien traité.

* * * * *

Encore autre chose.

J'ai évoqué ici (en me payant gentiment la fiole de RDDV) le Forum d’Avignon qui se tiendra du 16 au 18 novembre dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne, sur le thème « Culture, facteur de croissance ».

Sur son blog Transmission de de données, Damien Malinas annonce le Forum avec cette ingénieuse illustration.

Medium_gainsbourg_billet

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les politiques culturelles en débat
commenter cet article
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 22:05

Le titre de la note de ce jour a très peu à voir avec son contenu.

Où il est? (ou bien où est-ce que tu as mis?,ou encore qu'est-ce que tu as fait de...?) de mon deuxième sexe, c'est un bout de dialogue du film de Diane Kurys sur Françoise Sagan diffusé hier soir sur France 2.

Au moment où cette réplique a été prononcée, j'étais dans la cuisine et je ne pouvais pas voir la scène, celle d'une femme cherchant dans une bibiothèque le célèbre ouvrage de Simone de Beauvoir (on ma raconté après).

Donc, forcément, la phrase a sonné étrangement à mon oreille.

Où t'as mis ton deuxième sexe?, voila bien une question de garçon me suis-je dit à moi-même, comme une interrogation en forme d'évidence.

Mais bon. Je vais vous épargner mon numéro sur la condition masculine post-moderne ou le masculin singulier, le déclin du mâle, l'ambivalence de l'expression mauvais garçon, la grâce de la féminité retrouvée (j'ai le coeur vulnérable et l'âme tourmentée) et tutti frutti.

Mais plutôt vous offrir le portrait de deux grandes artistes avec, pour commencer, ce bout d'essai de la Dietrich, une pure merveille.

La seconde star figure aujourd'hui 1er octobre au calendrier des saints et des saintes vénérés par les catholiques.

Elle joue ici le rôle de Jeanne d'Arc dans une pièce qu'elle a elle même composée.

Je ne sais dire pourquoi cette image m'a toujours boulversé. Peut être la réponse me viendra-t-elle lorsque je saurais où j'ai mis mon deuxième sexe

 

Therese_dans_le_role_de_Jeanne_d_Arc.jpg

 

== = = = =

= = = = =

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Le genre et la culture.
commenter cet article
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 08:01

Blog_jeanclaude_pompougnac_26_09

Renaud Donnadieu de Vabres tient un blog (sur lequel il archive précieusement tous ses discours de quand il était ministre de la Culture). Ce qu'il n'est plus. Mais il préside je ne sais plus quoi au juste qui a à voir avec la présidence française de l'Union européenne qui-ne-passera-pas-l'hiver-au-delà-de-la-Saint-Sylvestre.

Dans son dernier post titré "Culture facteur de croissance", c'est la provocation vertueuse du Forum d'Avignon, il évoque une nouvelle rencontre, une rencontre incontournable, exceptionnelle qui aura lieu en novembre à Avignon (et non pas en Avignon à novembre).

Christine Albanel, Nicolas Seydoux, Jean-Jacques Annaud, Axel Ganz, Marie-Josée Roig, la maire d’Avignon et moi avons annoncé le Forum d’Avignon qui doit avoir lieu en Avignon les 16,17 et 18 novembre prochains. Objectifs : changer les regards sur la culture, mobiliser les énergies, faire comprendre qu’il n’y a pas d’attractivité sans stratégie culturelle forte, décloisonner les esprits pour que les mondes politique, économique, culturel et artistique se rencontrent, se parlent, se découvrent davantage !

« Avignon » se veut militant, prospectif, pluriannuel, international. Rassemblant et donnant la parole au plus fragile des artistes jusqu’à la plus puissante des industries culturelles.

(...)

Un souhait : que le Président de la République, Nicolas Sarkozy, Président de l’Union Européenne, en concluant le Forum avec José-Manuel Barroso annonce la réunion conjointe des 27 Ministres de l’économie et des finances et des 27 Ministres de la culture et de la communication et prenne l’engagement d’inscrire à l’ordre du jour d’un Conseil Européen une question culturelle.

Cette reconnaissance est un impératif politique. Le Palais des Papes sera fidèle à sa vocation universaliste en abritant cette magnifique cause, plus révolutionnaire qu’il n’y paraît !

Donc RDDV, bonne nouvelle, sait ce qui est révolutionnaire et ce qui ne l'est pas.

Quant au président Sarkozy, justement, vous ne vous en doutiez peut-être pas, mais il croit à l'éducation populaire.

C'est ce qu'il a proclamé cet été à Batz-sur-Mer. C'est sur Elysée TV.

Qui constestera que nous vivons une époque formidable?

= = = = =

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 07:09

Palaisduguignol1

François Deschamps (Territorial.fr) consacre son éditorial d'hier au fabuleux destin des Entretiens de Valois

La ministre de la Culture a présidé le 9 septembre 2008, dans un climat parait-il tendu, la quatrième réunion plénière des Entretiens de Valois (instance de partenaires réfléchissant sur l'évolution de la politique du spectacle vivant... dans le cadre de la RGPP).

L'ambition initiale a un peu réduit à la cuisson. Le nombre de groupes de travail devrait passer de vingt à trois :
- Clarification des politiques publiques en matière de spectacle vivant (étude de mise en place d'un cahier des charges « type », d'un fonds de soutien à projets, d'un programme unique) ;
- Politique de l'emploi (concept « d'entreprises artistiques d'intérêt général », élargissement des
COREPS) ;
- Plateforme de préfiguration d'un observatoire national du spectacle vivant (sous l'égide de Daniel Barroy, chef du service de l'Inspection et de l'Evaluation du Ministère) .

Ces groupes de travail vont être mis en place le 30 septembre, après l'importante conférence budgétaire du 26 septembre, où seront annoncés les budgets des ministères pour les deux années à venir. Ils devront faire des propositions opérationnelles pour le 15 décembre.

Neuf syndicats ont fait une déclaration préalable précisant les conditions constituant un préalable à leur participation future aux Entretiens de Valois. Les représentants des collectivités territoriales ont également fait part de leurs inquiétudes, sans garantie sur le budget de la culture dans les trois années à venir.

LIRE LA SUITE

= = = = =

Sans rapport, la pensée du jour (trouvée dan le courrier des lecteurs de Télérama) :

Quelles sont les différences fondamentales entre un laïc positif et un croyant négatif?

Lire aussi dans le même magazine, l'excellent article sur le retour en arrière que constitue la laïcité vue par Sarkozy : Laïque, Dieu merci par Thierry Leclère.

* * * * * *

Arcadi_77

* * * * * *

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les politiques culturelles en débat
commenter cet article
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 20:44

Culture en péril
Vidéo envoyée par sarahgood

C'est l'oizeau rare qui m'a signalé cette vidéo. Bonne pioche et merci.

J'étais un peu au courant de cette affaire heureusement extérieure à notre nombrilique hexagone (tout ce qui est étranger ne peut que nous donner à réflechir en nous décentrant de nos débats indigènes) grâce à Fanny Ardente (si, si elle existe). Et à son blog et sa publication de la Lettre à Stephen Harper  par Wajdi Mouawad, Fonctionnaire pour l’État canadien

Monsieur le premier ministre. Nous sommes voisins. Nous travaillons chacun d’un côté de la rue. Vous êtes premier ministre au Parlement canadien, et moi, juste en face, auteur, metteur en scène et directeur artistique du Théâtre français du Centre national des arts (CNA). Je suis donc, tout comme vous, un fonctionnaire de l’État travaillant pour le gouvernement fédéral, un collègue en somme.

Je profiterai alors de cette position privilégiée pour, m’entretenant avec vous de fonctionnaire à fonctionnaire, évoquer l’annulation des programmes de subventions fédérales dans le domaine de la culture, et à laquelle votre gouvernement vient de procéder. En effet, suivant de près cette affaire, j’en suis arrivé à quelques conclusions que je me permets de vous communiquer publiquement, ce débat devenant lui-même, vous en conviendrez, d’intérêt public.

La symbolique

Premièrement, il apparaît nécessaire que vous vous entouriez de quelques conseillers qui sauront être attentifs à l’aspect symbolique des gestes de votre gouvernement. Vous le savez sans doute, mais il est bon de le rappeler, chaque geste public raconte non seulement ce qu’il est, mais aussi ce qu’il symbolise.

Par exemple: un premier ministre qui ne se déplace pas pour la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques en Chine, arguant d’un horaire trop chargé, n’empêche nullement le fait que, sur le plan symbolique, son absence puisse signifier aussi autre chose. Elle peut signifier qu’il désire poser le Canada comme un État appuyant les revendications du Tibet. Ou encore elle s’apparente à un signe de protestation contre la manière avec laquelle les droits de l’homme sont considérés par Pékin. Si ce premier ministre s’obstine à n’évoquer qu’un calendrier chargé pour expliquer son absence, qu’il le veuille ou non, celle-ci aura une portée symbolique qui engage tout le pays. Le sens symbolique d’un geste public primera toujours sa raison technique.

Lire la suite

Les esprits curieux, scrupuleux, nuancés (mais si, ça existe, j'en rencontre un tous les matins dans ma salle de bains!) s'attarderont peut-être sur un point de vue divergent, celui de Pierre Duhamel qui comme son nom l'indique est francophone sans être hexagonal.

Les artistes québécois sont-ils furieux  parce que le gouvernement conservateur a sabré certains programmes destinés à la promotion des arts à l’extérieur du pays ? Ou est-ce l’idée même de l’élection d’un gouvernement conservateur avec de solides assises au Québec qui leur est insupportable ?

Je me pose naïvement la question après avoir entendu sur tous les tons et tous les registres plusieurs d’entre eux au cours des dernières semaines. Remarquez, ils ont parfaitement le droit de s’exprimer et il est raisonnable de penser qu’ils sont bien placés pour défendre un point de vue sur les politiques culturelles de nos gouvernements.

Non, il y a deux choses qui n’énervent dans cette salve de critiques entendues sur toutes les tribunes. D’abord, il y a cette espèce de supériorité morale dont ils se drapent quand ils se prononcent sur toutes les questions politiques, sociales, environnementales ou culturelles. Certains sont devenus des experts universels et infaillibles.

Lire la suite...

* * * * * *

Arcadi_77

* * * * * *

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les politiques culturelles en débat
commenter cet article
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 19:52

Blog_jeanclaude_pompougnac_18_09_2

Pour moi, c'est nouveau.

Non seulement vivre en banlieue (depuis toujours) mais aussi, désormais, travailler en banlieue. Dans le 9-3, en plus, où je n'ai jamais vécu.

Et,au fait, c'est quoi la banlieue?

NRF.

Le blog de la Nouvelle racaille française

par Mabrouk Rachedi, écrivain.

Son dernier post s'intitule : L'identité san nom des banlieusards.

Quel est le point commun entre Neuilly-sur-Seine, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye et Grigny ? Ce sont toutes des villes de la banlieue parisienne. Pourtant, dans l’imaginaire collectif, si Saint-Denis et Grigny, villes populaires, sont bel et bien des banlieues, Neuilly-sur-Seine et Saint-Germain-en-Laye, villes bourgeoises, non. Ainsi, dans le plan Espoir Banlieues, le terme « banlieue » désignait les quartiers populaires et seulement eux.

Lire la suite...

Je contresigne, sans restriction.

La banlieue ne manque pas de projets et par bonheur la ville où je travaille désormais, elle aussi.

Bondy veut accueillir les réserves du Louvre.

* * * * * *

Arcadi_77

* * * * * *

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 21:38

Ferry

AFP, 12 septembre.

Le pape Benoît XVI a soutenu vendredi à Paris le concept controversé en France de "laïcité positive", prôné par le président français Nicolas Sarkozy, qui estime que l'héritage et le rôle des religions dans la société doivent être pleinement assumés. Ces déclarations constituent une réponse de Benoît XVI aux thèses développées par Nicolas Sarkozy, depuis son déplacement au Vatican en décembre 2007. Le président cherche à faire évoluer la stricte laïcité à la française, qui institue une séparation rigide entre la religion et l'Etat.

Au lieu de vous énerver, vous feriez mieux de réviser votre laïcité.

Par exemple, en lisant le dernier post (07/09) de Jean Baubérot qui publie des notes amusantes et savantes sur la laïcité, portant un regard critique sur la société.

Voir les liens dans la colonne de gauche ou bien pour les fatigués de la souris cliquer ICI

Le souverain pontife devait, vers 15h30 GMT, prononcer un discours très attendu devant quelque 700 représentants du monde de la culture au Collège des Bernardins, un magnifique édifice cistercien racheté et restauré par le diocèse de Paris qui vient de rouvrir ses portes après cinq ans de travaux.

Tu le sais, toi Benoit, ta Sainteté ce que c'est que ce monde de la culture?

Qui en est et qui n'en est pas?

Tu ne m'as pas invité, c'est grave?

Sois gentil avec ton fils, mon Saint Père, envoie moi une bulle ou une encyclique, j'ai bientôt un cours sur les politiques culturelles qui commence. Ca m'aiderait vachement.

Bien respecteusement.

Un laïc laïque et positif.

POST SCRTIPUM

* * * * * * * * *

Foto_2_2 

* * * * * *

Arcadi_77

* * * * * *

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

* * * * * *

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Humeurs
commenter cet article
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 21:33

Brut de décoffrage,une dépêche AFP.

Spectacle vivant: 9 organisations menacent de quitter les Entretiens de Valois

Il y a 1 jour

PARIS (AFP) — Coup de théâtre aux Entretiens de Valois sur le spectacle vivant: neuf organisations d'employeurs et de salariés ont annoncé mardi leur intention de cesser de participer à ce cycle de discussions si le budget 2009 de la Culture n'était pas satisfaisant.

Ces Entretiens ont réuni plusieurs fois depuis février professionnels, élus territoriaux et représentants du ministère de la Culture afin de renouveler les politiques publiques dans le domaine du spectacle, au moment où de nombreux artistes craignent un désengagement de l'Etat.

Mardi matin, lors de la quatrième séance plénière de ces Entretiens qui doivent s'achever en décembre, neuf organisations ont fixé "deux conditions" préalables à la poursuite des débats.

Elles réclament la "reconduction du budget de la Culture 2008, réévalué du montant de l'inflation et garanti contre toute forme de gel", ainsi que la "transformation des Entretiens de Valois, après le temps riche de l'échange et de la concertation, en une phase de négociation et d'élaboration".

"Depuis plusieurs années, la stagnation des crédits affectés aux entreprises artistiques et culturelles s'est traduite par une fragilisation générale du secteur du spectacle vivant, pourtant foisonnant", affirme un communiqué de ces organisations.

Le texte est signé par le Syndeac (grandes structures théâtrales et chorégraphiques), la CGT, la CFDT, la CGC, le SNSP (scènes conventionnées), l'Ufisc (structures indépendantes), le SMA (musiques actuelles), la Fédération professionnelle des arts de la rue et Les Chorégraphes associés.

"On attend le Conseil des ministres de fin septembre sur le budget, qui devra répondre à la première condition, et la ministre de la Culture (Christine Albanel) devra faire connaître sa position sur la seconde condition", a déclaré le président du Syndeac, François Le Pillouër.

"Ensuite, faute de réponses satisfaisantes, nous pourrions passer d'une suspension à un retrait", prévient-il.

Interrogé par l'AFP, l'entourage de Christine Albanel s'est employé à dédramatiser le sort des Entretiens de Valois. "On n'est pas dans une situation de crise du tout. On assiste à la manifestation d'inquiétudes, mais la ministre les connaît", a-t-on relativisé rue de Valois.

"Pour nous, il n'y a pas de suspension des Entretiens. C'est la ministre qui a proposé que les prochaines réunions se tiennent après la conférence budgétaire, dans une situation pacifiée", a ajouté cette source au cabinet de Mme Albanel.

Le ministère affirme ne pas connaître à ce jour le montant du budget qui lui sera affecté en 2009 mais a en revanche déjà répondu à la deuxième exigence formulée par les neuf organisations.

"On a toujours dit que les Entretiens de Valois n'étaient pas une plate-forme de négociation mais qu'ils devaient aboutir à des propositions concrètes qui seront examinées par le Conseil de modernisation des politiques publiques", souligne-t-on au cabinet de la ministre.

Pour leur part, les représentants des collectivités territoriales, dont le rôle dans le financement du spectacle est grandissant, n'ont pas fixé de préalable à la poursuite des discussions mais en ont "appelé à la responsabilité du gouvernement" afin de ne pas mettre à mal leur "partenariat" avec l'Etat.

"Tout le monde voit bien que la condition à la bonne poursuite des Entretiens de Valois, c'est la question budgétaire", a confié à l'AFP le président de la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC), Florian Salazar-Martin.

=  = = = =

Foto_2_2 

* * * * * *

Arcadi_77

* * * * * *

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

* * * * * *

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Politiques de la culture : quand des mots changent de sens.
    La maîtrise du temps, liée à des logiques économiques et libérales, a imprégné le champ artistique et culturel, asservissant le travail culturel et artistique à des temps non-artistiques. Qu’il s’agisse de l’action culturelle passée de la longue durée...
  • Les politiques culturelles en débat : questions de sens.
    Bien rares sont les commentaires publiés sur ce blog consacré aux rapports entre culture et politique ! Et qui plus est, compte tenu de l'ergonomie de cette plate-forme, ils ne sont pas très visibles. Ma note précédent ( Mettre l'artiste au cœur de la...
  • Mettre l'artiste au cœur de la cité ?
    UNE ARCHIVE... Je fouille, je range, je classe... ces dernières semaines, comme vous, j'ai compris de nouveau que le pire n'est pas toujours certain. Mais quand même! Grosse fatigue ! J'essaie de mettre de l'ordre, à défaut de pouvoir le faire dans mes...
  • Institution et formation
    Recension de cet ouvrage collectif, tiré de la thèse de Sébastien Charbonnier : « Quand y a-t-il philosophie ? Apprendre la pratique d'un art de penser » publiée sous le titre : Que peut la philosophie ? , Éd. du Seuil, 2013 Si cet ouvrage figure dans...
  • Équipements culturels, centres d’intelligibilité du monde ?
    Suite de la note précédente consacrée aux politiques de développement de la lecture et à un retour sur la journée d'études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de...
  • L'école et la démocratisation de la lecture.
    J’avais déjà signalé ici même la Journée d’études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, il y a un peu plus d'un an. Cette journée...