Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2006 1 22 /05 /mai /2006 05:30

____________________________________________

CITIA, la Cité de l'image en mouvement..

Lu sur la page d'accueil du site www.citia.info

"CITIA est un pôle de ressources et de compétences autour de « l'image en mouvement » ( animation, multimédia, interactivité), qui trouve sa pertinence et sa légitimité dans la présence à Annecy, depuis 45 ans du plus grand festival au monde consacré au cinéma d'animation ainsi que, depuis 1984, du seul marché de programmes thématique dédié à l'économie de ce secteur. Forts de cette histoire et du rayonnement de la manifestation, l'agglomération d'Annecy, le département de la Haute-Savoie, la région Rhône-Alpes et l'Etat ont exprimé la volonté de développer l'activité de cette filière en créant l'Etablissement Public de Coopération culturelle – CITIA – qui déploie son activité autour des trois axes que sont: la culture, l'économie, la formation et la recherche. L'arrêté préfectoral du 2 février 2006 marque la création de l'EPCC CITIA".

C'est ça l'animation. Trois axes. Et qui sont quatre, comme les mousquetaires.

L'actualité du CITIA, c'est un bonne nouvelles pour les artistes numériques :

"Le Département de la Haute-Savoie a créé un "fonds d’aide aux oeuvres audiovisuelles d'animation numérique" dans le cadre d’une convention CNC/Région Rhône-Alpes/Département de la Haute-Savoie/DRAC Rhône-Alpes, et géré en partenariat avec  CITIA, incitant au développement de la filière professionnelle en Haute-Savoie. Cf. les critères d'attribution de ce fonds.

_____________________________________________________

Annuaire Francecity

____________________________________________________________

Annuaire de France

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les EPCC
commenter cet article
21 mai 2006 7 21 /05 /mai /2006 18:41

Question N° : 94193

de M. Roubaud Jean-Marc ( Union pour un Mouvement Populaire - Gard )

Question publiée au JO le : 16/05/2006 page : 5050

____________________________________________________

M. Jean-Marc Roubaud appelle l'attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur l'ouverture des réunions des établissements public de coopération culturelle (EPCC) au publics. L'EPCC du site du pont du Gard étant public et d'ordre culturel, le comité intercommunal de défense du site du pont du Gard (CIDS) souhaiterait savoir si les séances des conseils d'administration de cet organisme gestionnaire sont légalement ouvertes au public. Les réunions du précédent organisme gestionnaire du site du pont du Gard, le syndicat mixte du pont du Gard, étaient publiques, comme le sont par exemple les réunions des conseils municipaux, généraux et régionaux, sauf délibération délicate sur un plan humain. En conséquence il lui demande de lui faire connaître si l'ouverture des réunions des établissements publics de coopération culturelle (EPCC) au public est légale.

________________________________________________________________

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les EPCC
commenter cet article
16 mai 2006 2 16 /05 /mai /2006 06:49

"La meilleure façon de tuer un artiste est sûrement de lui donner tout ce dont il a besoin"

Henri Miller

A propos...du même auteur on lira avec profit, si ce n'est déjà fait : "Lire aux cabinets.

C' est un petit livre pour les grands lecteurs. Pour nous qui ne pouvons pas vivre une journée sans bouquin, il est agréable de voir que nous ne sommes pas seuls."

En  savoir plus sur le blog Ile déserte

http://iledeserte.blogspirit.com/

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Archives
commenter cet article
15 mai 2006 1 15 /05 /mai /2006 21:12

Le nouveau mode de gestion des projets ou structures culturels offert depuis 2002 aux collectivités publiques a les honneurs de Wikipedia, l'encyclopédie ouverte et partagée.

Établissement public de coopération culturelle. (2006, avril 12). Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page consultée le 16:54, mai 14, 2006 à partir de

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=%C3%89tablissement_public_de_coop%C3%A9ration_culturelle&oldid=6661241.

Annuaire Francecity

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les EPCC
commenter cet article
10 mai 2006 3 10 /05 /mai /2006 15:39

A l’ordre du jour de l’Assemblée nationale.

MERCREDI 31 MAI 2006
Commission des affaires culturelles, familiales et sociales,
  à 11 h 30 :
- audition, ouverte à la presse, de M. Gilles de Robien, ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, sur le socle commun de connaissances et de compétences
  à 16 h15 :
- établissements publics de coopération culturelle (n° 2983) (rapport).

Le texte éxaminé par l'Assemblée en format pdf.

Download pion2983.pdf

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les EPCC
commenter cet article
6 mai 2006 6 06 /05 /mai /2006 21:25

 

Réunion du comité de liaison des EPCC ce vendredi 5 mai 2006, dans les locaux d'Arcadi.

Après les membres fondateurs,  en 2004 : l'Opéra de Rouen, ARTECA (Lorraine), MC2 (Grenoble), ARCADI (Ile-d-France) et la Commission du Film d'Ile-de-France puis Les Chemins du patrimoine en Finsitère voici les nouveaux venus crées plus récemment :

Le Centre des Arts du cirque de Basse-Normandie, Le Château de la Roche-Guyon, L'Espace des Arts de Châlon sur Saône et La Condition publique à Roubaix.

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les EPCC
commenter cet article
5 mai 2006 5 05 /05 /mai /2006 06:43

Lu dans Libé hier (4 mai 2006).

Freud écrivant à Marie Bonaparte :" Les génies sont des gens insuportables. Ma famille vous dira combien je suis facile à vivre.Je ne suis donc pas un génie".

Demandez lui, à ma famille à moi, si je suis plutôt facile à vivre ou vraiment insupportable.

Et tirez en la conséquence logique.

CQFD

et, une fois de plus, merci Sigmund

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Divergences
commenter cet article
2 mai 2006 2 02 /05 /mai /2006 15:45

Haute-Normandie : un EPCC pour un festival

Le 276, association efficiente des Présidents de la Région Haute-Normandie
et de ceux des Départements de l'Eure (27) et de la Seine-Maritime (76) a
porté le 1er mars sur les fonds baptismaux le premier Etablissement Public
de Coopération Culturelle (EPCC) destiné à la gestion d'un festival. Baptisé
Etablissement Public de Coopération Culturelle ARTS 276, cet EPCC va gérer
le festival Autonome en Normandie consacré à la danse, à la musique et au
théâtre dans lequel le 276 a voulu regrouper des moyens pour créer un
événement de taille européenne. Remplaçant l'ancien festival «Octobre en
Normandie» géré par une association, Autonome en Normandie durera de la
mi-octobre à la fin novembre avec pour vocation, selon Benoît André son
directeur, d'élargir le public et d'attirer et préparer le public de demain.
Benoît André sera assisté pour la programmation de Bernard Faivre d'Arcier,
ancien directeur du festival d'Avignon pendant 16 ans. Le budget du festival
s'élève à 2,9 millions d'euros dont 2,5 millions d'euros de subventions des
Collectivités membres de l'EPCC (63 % pour le Département de la
Seine-Maritime, 12 % pour le Conseil Général de l'Eure et 25 % pour la
région).

Le nouvel EPCC présente une autre particularité, il est créé sans
participation de l¹Etat.

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les EPCC
commenter cet article
1 mai 2006 1 01 /05 /mai /2006 18:29

Voila plus d'un an que j'ai complètement déblogué. Même si j'avais d'autres chats à fouetter, dira-t-on, il est temps de revenir à nos moutons.

Et ce n'est pas sans un certain sourire intérieur que je relis cette réponse à Gilles Dumont de Webthea, faites en dernier.

le site WEBTHEA

Logo_new_1

"La société évolue et la décentralisation se poursuit. Les politiques et les missions des régions en matière culturelle sont-elles aussi en train d’évoluer ?

En effet, elles évoluent sur la base d’un vieux principe républicain qui est la libre administration des collectivités, en particulier dans les domaines où il n’y a pas de blocs de compétences clairement identifiés par la loi ou par l’organisation administrative. La tradition en France, en ce qui concerne le spectacle vivant, est que chacun - Etat, région, département, commune ou intercommunalité - est libre de développer, ou pas, ses responsabilités, d’être très timide ou très offensif.

À l’heure actuelle, nous voyons les régions s’engager de manière significative et poursuivre le développement de ce qui existait déjà. Mais il y a toujours cette question liée à la clarification des responsabilités des uns et des autres qui reste posée.

C’est pourquoi le choix de création d’un EPCC (Établissement Public de Coopération Culturelle) par la Région Île-de-France avec comme partenaire l’Etat, en l’occurence la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), est en principe assez prometteur. Cela permettra de trouver des solutions adaptées à la région en coopération avec l’Etat, dans le cadre d’un véritable dialogue. Je dis “en principe” car en réalité nous en sommes au tout début."

Ce n'est qu'un début...

  le site WEBTHEA

Annuaire Francecity

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Notes de 2006
commenter cet article
7 avril 2005 4 07 /04 /avril /2005 14:58

 

Emmanuel Porcher qui dirige l'APCVL (Atelier de production Centre Val-de-Loire) structure associative dédiée au cinéma me contacte car le Conseil Régional du Centre veut créer un EPCC par le regroupement de trois structures... nous nous rencontrons la semaine prochaine.

Ner_115_1

Lu sur le site Vousnousils.fr

Développer les partenariats Education-Culture

Etabli depuis de nombreuses années, le partenariat entre le ministère de l’Education et celui de la Culture doit être renforcé, estime-t-on rue de Grenelle. Il passe à la fois par des soutiens financiers et par l’élaboration de projets communs. Ainsi, dans chaque région et académie, les recteurs et les Directions régionales des affaires culturelles (Drac) constitueront les "groupes de pilotage" qui mettront en œuvre ces projets communs. Si nécessaire, la démarche pourra aboutir à la création de groupements d’intérêt public (GIP) ou d’établissements publics de coopération culturelle (EPCC).

Le Monde - 19 mars 2005

... Lille Métropole communauté urbaine souhaite que La Rose des vents change de statut et devienne un établissement public de coopération culturelle (EPCC). ...

Sur le site actuabd.com, à propos du festival d’Angoulême.

L’autre enseignement du dernier numéro de Bandes Dessinées Magazine, ce sont les tensions visibles entre l’équipe du Festival et les institutions de la Ville : Mairie, CNBDI, Conseil régional... Les conclusions d’un rapport ministériel, le rapport Ladousse, commandé par l’ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, constituent pour les parties une vraie pomme de discorde. Le haut fonctionnaire préconise en effet d’englober toutes les institutions BD de la ville dans une structure commune. Dans un communiqué publié en janvier 2004, le Ministère de la Culture annonçait « une refondation et un recentrage des institutions dédiées à la bande dessinée à Angoulême », autour de trois fonctions cardinales : une fonction patrimoniale, avec l’enrichissement des collections du musée associé à un dépôt légal de la BD à Angoulême ; une fonction de mise en valeur de la création (en clair : le financement d’expositions) ; une fonction de veille économique de la bande dessinée. Le tout logé dans un établissement public de coopération culturelle à caractère industriel et commercial (EPCC) régi par toutes les collectivités locales et l’Etat, ainsi que par les partenaires privés, professionnels et associatifs du secteur, coiffés par une direction commune, qui travaillerait en étroite association avec la médiathèque, le pôle image (Magelis) et les différents programmes de formation aux métiers de l’image de la région et de la ville. Ce nouveau « Centre International de la Bande Dessinée » représenterait la BD en France comme à l’étranger. Toutes les parties, disait le communiqué, « ont réservé un accueil positif à ces propositions. »

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les EPCC
commenter cet article

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • La barbarie au pluriel.
    ¤ Il serait vain de se détourner du passé pour ne penser qu’à l’avenir. C’est une illusion dangereuse de croire qu’il y ait même là une possibilité. L’opposition entre l’avenir et le passé est absurde. L’avenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien...
  • Le spectacle de la tragédie et la violence de l'Histoire.
    RETOUR SUR AVIGNON 2016 En juin dernier [juin 2016], j'avais signalé ici-même que l e Festival d’Avignon, le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, la FNCC et l’Observatoire des politiques culturelles avaient décidé de se...
  • Gauche, fin et suite : les visionnaires de 1992.
    Peut-être avez entendu lundi matin sur France Inter le géographe Jacques Lévy analyser le succès de la démarche d'Emmanuel Macron au lendemain du 1er tour des élections législatives en évoquant le couteau taoïste "C'est Lao-Tseu qui nous a donné la clé",...
  • Portraits de lecteurs (suite)
    Suite de la note précédente... Depuis 1975, date de la création du prix du Livre Inter, Radio France donne à ses auditeurs l’occasion de manifester leur passion pour la lecture et leur intérêt pour l’actualité littéraire. Entre janvier et mars, un appel...
  • Portraits de lecteurs : les jurés du Livre Inter.
    ¤ « J’aime les livres, les couchers de soleil sur la gravure, les livres, les rires de mon bébé, les livres, la Grèce, l’Italie, l’Irlande, les livres, le champagne en apéritif, les livres, la fumée des havanes de mon mari, les livres, les émotions, les...
  • Un historien au cabinet de la nouvelle ministre ?
    Un tout nouveau conseiller technique (au portefeuille bien chargé) serait pressenti pour rejoindre le cabinet de Françoise Nyssen. Il a déjà eu les honneurs (mérités) de ce blog en octobre 2016. Par ailleurs sa nomination ne manquera pas de réjouir les...