Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 15:45

¤

« J’aime les livres, les couchers de soleil sur la gravure, les livres, les rires de mon bébé, les livres, la Grèce, l’Italie, l’Irlande, les livres, le champagne en apéritif, les livres, la fumée des havanes de mon mari, les livres, les émotions, les fortes et les douces, les livres, le théâtre, les livres… »

une jeune femme, habitant près de Toulouse, institutrice


Hier, lundi 5 juin 2017, une fois de plus, le jury du Livre Inter a rendu son verdict.

Savez vous donc depuis combien de temps il existe ?

Retour sur une approche sociologique du phénomène.

Burgos, Martine et Poulain, Martine« Le jury du prix du Livre Inter »Bulletin des bibliothèques de France (BBF), 1998

 

Depuis 1975, date de la création du prix du Livre Inter, Radio France donne à ses auditeurs l’occasion de manifester leur passion pour la lecture et leur intérêt pour l’actualité littéraire. Entre janvier et mars, un appel est quotidiennement lancé sur les ondes, invitant les auditeurs de la station à faire acte de candidature par écrit pour devenir l’un des vingt-quatre membres d’un jury qui se veut « populaire ». La liste des dix romans soumis à leur choix est établie chaque année après consultation d’environ trente-cinq critiques littéraires de la presse française. Entre septembre et mars, ceux-ci désignent les romans qu’ils préfèrent parmi ceux qui n’ont pas encore été couronnés par les grands prix littéraires.

UNE AUDIENCE IMPORTANTE

Le succès de la manifestation ne s’est jusqu’à présent pas démenti, au contraire. Chaque année, le comité de lecture de France Inter, chargé de sélectionner les heureux élus, reçoit des milliers de lettres. Nous avons dépouillé les lettres de l’année 1991, soit 2 261 courriers. Ces lettres sont de genre, longueur et format variés, allant de la simple carte de visite au récit de vie, parfois sous forme de dialogue ou même en vers. Chaque auditeur a interprété à sa manière les appels entendus quotidiennement à la radio et dont une annonce résume parfaitement le propos : « Donnez-nous envie de vous connaître ». Il ne s’agit donc pas d’envoyer un simple « CV », mais un document aux contours indéfinis, apte à témoigner à la fois du statut et de l’expertise de lecteur et, plus généralement, de la valeur « humaine » du candidat.

L’appel à l’exercice biographique est implicite mais clair ; la référence à la capacité, par une « présentation de soi », d’intéresser, d’émouvoir autrui et, ainsi, de retenir son attention, voire de le séduire, est explicite. Le destinataire collectif qui sollicite ce courrier est un groupe composé de personnes anonymes, mais que les auditeurs identifient naturellement à celles qui font « leur » radio. Ce qui facilite un jeu de séduction quelque peu narcissique, l’auditeur s’adressant à un médium qui n’existe que de l’écoute et de la reconnaissance que lui-même lui consent.

Le corpus que nous avons examiné est impressionnant en termes tant quantitatifs (ce sont près de 10 000 feuilles manuscrites que nous avons lues et analysées) que qualitatifs. Il autorise en effet des approches et des questions multiples. Certaines relèvent de la sociologie classique : qui sont ces candidats, en termes d’appartenance sociale, d’origine géographique, d’âge, de sexe, etc. ? Qui sont ces auditeurs, qui non seulement sont lecteurs, mais souhaitent, le temps de quelques semaines, devenir critiques et juges ?

D’autres questions concernent l’image que les candidats cherchent à donner d’eux-mêmes, le profil de lecteur qu’ils mettent en avant dans l’espoir de convaincre le comité de sélection, leurs pratiques culturelles, leurs goûts en matière littéraire, la place qu’ils prêtent à la lecture dans leur vie, etc.

Nous nous contenterons ici de dégager les traits dominants de ce matériau exceptionnel en ce qu’il nous livre les représentations que se font du livre et de la lecture, à un moment donné, des lecteurs à la fois passionnés et ordinaires. Il faudrait, pour que la leçon porte tous ses fruits, procéder au même examen tous les dix ans – en souhaitant longue vie au prix du Livre Inter…

(…)

 

Le plus souvent, si la lecture s’inscrit dans un cadre de vie (serein ou conflictuel), elle est, plus profondément, une activité qui relie le sujet dans son existence singulière au « monde » (au travers des représentations que la littérature en offre), plutôt qu’au cercle étroit des proches :

« J’aime les livres, les couchers de soleil sur la gravure, les livres, les rires de mon bébé, les livres, la Grèce, l’Italie, l’Irlande, les livres, le champagne en apéritif, les livres, la fumée des havanes de mon mari, les livres, les émotions, les fortes et les douces, les livres, le théâtre, les livres… »

C’est ainsi que se décrit une jeune femme, habitant près de Toulouse, institutrice, en disponibilité pour élever son enfant. Dans ce fragment, on découvre les traits les plus caractéristiques d’une des figures types de notre corpus : une femme sûre d’elle-même, de ses goûts, de ses désirs, heureuse en famille, dynamique, sensuelle, cultivée, prête à toutes les aventures, ne renonçant à aucun plaisir, la lecture intervenant en leitmotiv comme le moment indispensable de la détente, du retrait et du ressourcement. 


 

Burgos, Martine et Poulain, Martine« Le jury du prix du Livre Inter »Bulletin des bibliothèques de France (BBF), 1998, n° 5, p. 81-88. Disponible en ligne : <http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1998-05-0081-014>. ISSN 1292-8399.

 

Télécharger l’intégralité de l' article.

 


 

 

A SUIVRE


 

Votre blog a donné lieu à une création de notice bibliographique dans le catalogue de la

Bibliothèque nationale de France.


 

Il lui a été attribué un numéro international normalisé

ISSN : 2270-3586

Type : document électronique, publication en série
Auteur(s) : Pompougnac, Jean-Claude (1946-.... ). Auteur du texte
Titre clé : La Cité des sens

Titre(s) : La Cité des sens [Ressource électronique] : le blog de Jean-Claude Pompougnac
Type de ressource électronique : Données textuelles et iconographiques en ligne
Publication : [Fresnes] : [Cité des sens], 2006-

Note(s) : Blogue. - Notice rédigée d'après la consultation de la ressource, 2013-11-14
Titre provenant de l'écran-titre

Périodicité : Mise à jour en continu
Indice(s) Dewey : 020.5 (22e éd.) ; 301.094 4 (22e éd.)
ISSN et titre clé : ISSN 2270-3586 = La Cité des sens
ISSN-L 2270-3586

URL : http://cite.over-blog.com/. - Format(s) de diffusion : HTML. - Accès libre et intégral. - Consulté le 2013-11-14

Notice n° : FRBNF43711075

http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43711075f/PUBLIC


 

 

Ebuzzing - Top des blogs

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Lecture et biblis Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • La barbarie au pluriel.
    ¤ Il serait vain de se détourner du passé pour ne penser qu’à l’avenir. C’est une illusion dangereuse de croire qu’il y ait même là une possibilité. L’opposition entre l’avenir et le passé est absurde. L’avenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien...
  • Le spectacle de la tragédie et la violence de l'Histoire.
    RETOUR SUR AVIGNON 2016 En juin dernier [juin 2016], j'avais signalé ici-même que l e Festival d’Avignon, le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, la FNCC et l’Observatoire des politiques culturelles avaient décidé de se...
  • Gauche, fin et suite : les visionnaires de 1992.
    Peut-être avez entendu lundi matin sur France Inter le géographe Jacques Lévy analyser le succès de la démarche d'Emmanuel Macron au lendemain du 1er tour des élections législatives en évoquant le couteau taoïste "C'est Lao-Tseu qui nous a donné la clé",...
  • Portraits de lecteurs (suite)
    Suite de la note précédente... Depuis 1975, date de la création du prix du Livre Inter, Radio France donne à ses auditeurs l’occasion de manifester leur passion pour la lecture et leur intérêt pour l’actualité littéraire. Entre janvier et mars, un appel...
  • Portraits de lecteurs : les jurés du Livre Inter.
    ¤ « J’aime les livres, les couchers de soleil sur la gravure, les livres, les rires de mon bébé, les livres, la Grèce, l’Italie, l’Irlande, les livres, le champagne en apéritif, les livres, la fumée des havanes de mon mari, les livres, les émotions, les...
  • Un historien au cabinet de la nouvelle ministre ?
    Un tout nouveau conseiller technique (au portefeuille bien chargé) serait pressenti pour rejoindre le cabinet de Françoise Nyssen. Il a déjà eu les honneurs (mérités) de ce blog en octobre 2016. Par ailleurs sa nomination ne manquera pas de réjouir les...