Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 08:07

Jkl

= = = = =

Lapsus de Jack Lang, ce matin sur France  2.

A propos du décès de l'éditeur Christian Bougois :

C'est lui qui a publié le livre de Salman Rushdie "Les versants sataniques".

S'agit-il de ces fameux versants qui, dans la descente, sont pavés de bonnes intentions?

= = = + + +

En musique, en route vers l'enfer...

= = = = = =

Arcadi_77

***

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

= = = = = = =

referencement gratuit

Nous vous conseillons les annuaires suivants : annuaire 123 pagerank, annuaire du net gratuit, un repertoire de sites gratuit, annuaire des papillons, repertoire de sites, annuaire internet, sélection de sites, annuaire internet, annuaire internet et web malin et pratique. Site reference par création de sites internet et referencement 2010.

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Notes de 2007
commenter cet article
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 11:02
= = = Voir ma notre du 2 décembre... = = = = = = = = Message reçu :

Bonjour
je me suis bien amusé sur votre blog que je découvre..
Je connaissais la magnifique interprétation de Sombre dimanche, par Claire Touzi, une musicienne qui travaillait sur le spectacle Iiris de Decouflé,
Elle n’est pas disponible sur Youtube. Je n’ai pas essayé Deezer mais c’est peu probable.
La voilà en mp3.
Cordialement et à bientôt sur votre blog

= = =

Téléchargement 04_sombre_dimanche.mp3





Pierre-Olivier Laulanné
directeur

Fédération des Associations de Musiques et Danses Traditionnelles
90 rue Jean Jaurès
BP 136
79204 PARTHENAY CEDEX

Tél : 05 49 95 99 90 
Fax : 05 49 95 99 95
accueil@famdt.com

www.famdt.com

La FAMDT est adhérente
de la Coordination des Fédérations des Associations de Culture et de Communication : www.cofac.asso.fr
du Réseau Européen de Musiques et Danses Traditionnelles (Remdt), www.eurotradmusic.net


Nos prochains rendez-vous :
 
Planètes Musiques 2008 : les nouvelles musiques traditionnelles.
- Antiquarks : Révélation Printemps de Bourges 2007 (chant et vielle à roue)
- Annie Ebrel 4tet : Quartet jazz et trad (chant breton, percussion, harmonica, guitare)
- Duo Brotto/Lopez : Musiques à danser du Quercy (accordéon et chant, fifre)
- Indestwas Ka : Gwoka (tambours et chant)
- Wang Li : Guimbarde et vibrations chinoises (guimbarde, flûtes chinoises)
- Mal Coiffée : Polyphonies occitanes : 6 filles dans le vent de l'Occitanie (6 voix)
- JF Vrod / F Aurier / S Lemêtre : Violon improvisé autour du Massif Central (violon, zarb, violon)
- BHQ : Trio de voix bretonnes (3 voix).
Lancement à la Maison de la Musique de Nanterre les 8-9-10 février 2008 puis tournée de mars à juin.

= = = = = = =

= = = = = =

Arcadi_77

***

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

= = = = = = =

referencement gratuit

Nous vous conseillons les annuaires suivants : annuaire 123 pagerank, annuaire du net gratuit, un repertoire de sites gratuit, annuaire des papillons, repertoire de sites, annuaire internet, sélection de sites, annuaire internet, annuaire internet et web malin et pratique. Site reference par création de sites internet et referencement 2010.


Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Notes de 2007
commenter cet article
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 17:51

Dsc00185

= = = = = = = = =

= = = = = = = =

De Bilie Holiday à Björk, deux versions de Glomy Sunday sur Deezer :

free music

= = = = = = = = = =

Pas moins impressionante, la version française "Sombre dimanche" par Damia

Il y a des tonnes de versions différentes sur You Tube et aussi Images_2

J'aime bien la version de Nguyen Hong Nhung , Thuy Huong ...

et celle du Lost wandering blues band.

= = = = = = =

Dans une tonalité assez voisine, "Moi, je m'ennuie" par Marlène Dietrich

= = = = = =

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Notes de 2007
commenter cet article
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 09:34

  Vian

= = = = = =

free music

=

= = = = =

Barca_2

= = = = =

CHERS AMIS LECTEURS.

Imaginé il y a 10 ans par mon prédécesseur Jean-Claude Pompougnac, Rendez-Vous

fête son cinquantième numéro. Cette revue, reprise sur

internet, a connu quelques révisions de maquette pour

devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Heureux de célébrer

cet âge respectable, l’IFB n’en souhaite pas moins réfléchir

à l’avenir d’une telle parution, dépassé aujourd’hui

en audience par internet. A ce titre l’IFB est actuellement

en train de reformater ses pages web pour un

nouveau site, totalement trilingue (catalan-castillan) ...

Pierre RAYNAUD

= = = = =

Lire "Rendez-vous", le journal de l'Institut français de Barcelone.

= = = = = =

Arcadi_77

***

=====

= = = = = =
Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Notes de 2007
commenter cet article
27 septembre 2007 4 27 /09 /septembre /2007 06:56

Pan sur le bec... pour les sources généralement bien informées et les milieux autorisés (voir ma note d'hier).

A moins que... nous n'ayons déjà anticipé les gels et les régulations consécutives aux muncipales de mars prochain, qui sait?

PARIS (AFP) — Le projet de budget 2008 du ministère de la Culture est reconduit à 2,77 milliards d'euros (+ 3,1% par rapport à 2007), avec quelques accents mis sur les régions, les arts plastiques et l'éducation artistique.

La ministre de la Culture et de la Communication Christine Albanel, qui présentait son budget mercredi devant la presse, a qualifié ce budget de "satisfaisant au regard des contraintes" que sont les réflexions en cours sur les réformes à mettre en place ou les dépenses publiques.

Les crédits de paiements affectés aux trois programmes de la mission Culture sont de 1,134 md EUR pour "Patrimoines" (1,041 md EUR en 2007), 798 M EUR pour "Création" (802 M EUR) et 839 M EUR pour "Transmissions des savoirs et démocratisation de la culture" (853 M ).

(...)

Au chapitre "Création", le spectacle vivant a un budget inchangé à 639,68 M EUR. "Il n'augmente pas mais ne baisse pas. Nous sommes dans des contraintes très fortes", a indiqué la ministre qui affirme "consolider ce qui existe".

(...)

Dans le programme "Transmission des savoirs", dont la plus grosse part est dévolue aux établissements d'enseignement du ministère, seul le chapitre Education artistique et culturelle, "une vraie priorité" selon la ministre, voit son budget légèrement augmenter (31,4 M EUR, +6,1%).

BONUS : c'est pas tout neuf, mais c'est du lourd

Image_2

LIRE LE RAPPORT

= = = = = =

Arcadi_77

***

=====

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

= = = =

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Notes de 2007
commenter cet article
26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 10:31

Jeanclaude_pompougnac_2509

= = = = =

Le 26 juin dernier j'ai publié ici même la triste fiction ci dessous.

CONTE CRUEL.
Il était une fois une ministre de la culture et un directeur de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles qui se rendaient à Bercy dans le cadre des discussions qui préludent rituellement à l'envoi des lettres de cadrage budgétaire pour l'année suivante.

De concert, ils plaidèrent pour une augmentation de plus 7% des crédits consacrés au spectacle vivant ce qui, on en conviendra, était une demande fort raisonnable.

L'oracle budgétaire prononça sa sentence de rigueur : ce serait moins 7% en 2008.

L'histoire ne dit pas encore mais peut-être saisiront-ils le Roi pour qu'il utilise ses immenses pouvoirs et décide de l'inversion du signe.

A suivre?

La Lettre du spectacle (généralement bien informée) du 22 septembre suggère que ce serait plutôt moins 9%.

Jusqu'où iront-ils?

= = = = = =

Arcadi_77

***

=====

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

= = = = = = =

***

================

referencement gratuit

Nous vous conseillons les annuaires suivants : annuaire 123 pagerank, annuaire du net gratuit, un repertoire de sites gratuit, annuaire des papillons, repertoire de sites, annuaire internet, sélection de sites, annuaire internet, annuaire internet et web malin et pratique. Site reference par création de sites internet et referencement 2010.

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Notes de 2007
commenter cet article
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 16:25

Bercy

Ici ou là , on aura beaucoup commenté la lettre de mission de M. le Président de la République à Madame la Ministre de la Culture. Mais beaucoup moins la RGPP (Révision générale des politiques publiques) décidée par le même Président.
Sur le site HNS-info (HNS signifiant Hactivist News Service) le syndicat SUD-Culture propose une présentation assez détaillée de la démarche, de son calendrier et de l’état d’esprit très décomplexé qui anime les hauts fonctionnaires chargés de procéder à l’audit de l’ensemble des ministères.

= = = = = = =
Révision générale des politiques publiques
Le gouvernement, qui a reçu « un mandat clair pour agir dans tous les domaines » veut moderniser l’Etat et ses administrations.
Il a donc décidé de passer au crible les dépenses de l’Etat à partir d’une grille d’analyse : 
 Que faisons nous ? 
 Quels sont les besoins et les attentes collectives ? 
 Faut-il continuer à faire de la sorte ? 
 Qui doit le faire ? 
 Qui doit payer ? 
 Comment faire mieux et moins cher ? 
 Quel doit être le scénario de transformation ?
A partir de cette grille, douze équipes d’audit, composées de hauts fonctionnaires et de personnes du secteur privé vont identifier les leviers des réformes adéquats. Quatre chantiers interministériels seront également simultanément mises en place, sur la gestion des ressources humaines, les relations Etat/collectivités locales, la réforme de l’administration territoriale et la simplification des procédures internes.
Le calendrier : 
 10 juillet 2007 : début des travaux des équipes d’audit. 
 Juillet novembre 2007 : 1ère phase des rencontres équipes d’audit/ministères. 
 Mi-novembre 2007 : 1ère réunion du Conseil de la modernisation et examen des scénarii et 1ères orientations. 
 Poursuite des travaux des équipes d’audit...mars 2008. 
 Mai 2008 : 2ème réunion du Conseil de modernisation et adoption des décisions de réorganisation pour mise en œuvre de 2009 à 2011.
Le calendrier du ministère de la Culture : dès la fin septembre, le Comité de suivi n°6 examinera des scénarii intermédiaires pour réformer le Ministère de la culture et de la communication. 
C’est donc une procédure très rapide qui se met en place avec une grille de lecture fortement orientée sur une seule obsession, faire baisser par tous les moyens le coût de l’Etat, et le guide méthodologique donne les véritable clefs de ce qui pourrait devenir le saccage général du service public à la française, issu de la libération, pour lui substituer un modèle anglo-saxon ou les valeurs de solidarité sont remplacées par l’obsession de la rentabilité.

SUD a puisé dans ce guide méthodologie un best of des questions et réponses significatif de l’esprit de cet audit (nous tenons ces documents à votre disposition sur simple appel à la permanence SUD )
Sur les politiques dites d’intervention
Questions de l’audit
La politique d’intervention responsabilise-t-elle les bénéficiaires ? 
 La politique d’intervention contrarie t’elle des objectifs économiques ? 
 Quand l’Etat est opérateur ? : Peut-on décentraliser, externaliser, déléguer la gestion à un opérateur public ou privé ?
Réponses indicatives de l’audit :
Supprimer les interventions dont le caractère incitatif n’est pas ou plus avéré. 

Concentrer les efforts sur un nombre limité de bénéficiaires 

Supprimer les interventions contraires aux objectifs économiques

(…)
Les scénarios intermédiaires : dès septembre-octobre...
Il y aura trois scénarios intermédiaires par équipe d’audit dans lesquels la position à priori hostile du Ministère est restituée.
Le volet production doit permettre de rendre un service aussi bon, voire meilleur, avec moins d’agents, et de documenter l’objectif de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux.
Pour mémoire, dans les cinq ans, le ministère de la Culture verra un tiers de ses effectifs partir en retraite...
Rassurons nous ! Lors du rendu de ces audits en mars, cette politique volontariste devra évaluer les impacts de ces mesures en termes de risques sociaux et d’acceptabilité !
Les risques et les désordres de ce démantèlement général sont pourtant prévisibles en terme de suppressions de services publics, de solidarités nationales, d’enseignement et de politique culturelle.
Vont-ils entraîner des réactions et des résistantes très fortes ? C’est l’inquiétude du gouvernement et notre seul espoir pour que soit contré cet assaut brutal contre le service public.
Une première réunion, le vendredi 7 septembre avait présenté aux syndicats du Ministère de la Culture l’économie générale du projet interministériel pour les cinq ans qui viennent. La détermination du gouvernement est rappelée en dépit de réponses apaisantes du Cabinet, qui nous propose des réunions de concertation sur un dossier où le mercantilisme triomphe.
La première étape vérité sera le 26 septembre 2007, date à laquelle seront connues les suppressions d’emplois pour 2008 au ministère, sachant que la situation s’aggravera dès 2009.
L’intégralité du texte de SUD-Culture…

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Notes de 2007
commenter cet article
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 17:09

Images2

Ma vie va changer...
J'ai reçu ce message.
Je vous écris avec beaucoup d'hésitation ses quelques lignes pour vous décrire ma situation.
En espérant trouver compassion auprès de vous car cela s'impose à moi vue la pénible et difficile condition de vie que je mène présentement.Mais avant, je tiens à me présenter à vous.
Mon nom est Madame SHEREMETEVA Nadezda, je suis de nationalité Russe et veuve.Mon Epoux est décédé dans le désastre de Tsunami en Thaïlande. Je suis héritière des biens de mon époux d’où la somme de 4.500.000 de dollars américains. J’ai en ce moment quelques difficultés avec ma belle famille qui veut mettre la main sur certains biens.
Ainsi ne sachant pas l’existence de cetargent,discrètement j’ai prise le soin de mettre cet argent à l’abri de ses derniers. Je l’ai caché dans une mallette métallique et déposé au sein d’une compagnie de Sécurité des biens ici en Russie. Cependant, n’étant plus en sécurité vis-à-vis des investigations que menait ma belle famille, j’ai insistée auprès de la compagnie de sécurité que ma mallette soit gardée avec un maximum. La compagnie par des moyens diplomatiques a donc transférée ma mallette hors de la Russie sur mon approbation à une compagnie de garderie de bien en CANADA .
Mon époux faisait des affaires dans ce pays. Ce dépôt a été fait et codé dans le cadre d’un arrangement secret selon lequel ma mallette contient uniquement des biens de famille.Cela signifie donc que la compagnie elle même ne connaît pas le contenu exact de la mallette qui pour plus de sécurité a été envoyée au CANADA sous une assurance diplomatique et déclarée comme contenant des biens de famille.
Aussi, la raison principale pour laquelle je vous envoie ce courrier est que, n’ayant pas confiance en ma belle famille ici en Russie. Je me retrouve dans une impasse et je voudrais que vous m’aidiez discrètement à effectuer le transfert de ma mallette dans votre pays. Car j’envisage d’investir dans des domaines rentables. Avec votre accord, nous discuterons au préalable d’un pourcentage qui vous sera versé à la fin de la transaction.
En fait, depuis la mort de mon époux, les membres de ma belle famille ont à plusieurs reprises tenté de porter atteinte à ma vie pensant qu’a ma mort tous les documents légaux des bien que possédaient mon mari leur reviendraient de plein droit. De par leurs relations influentes, ils ont réussi à m’arracher toutes les propriétés ainsi que tous ses biens matériels.
Mais ils ne se sont pas arrêtés là et m’ont obligée à leur révéler tous les comptes bancaires de mon époux en menaçant à nouveau ma vie. Je leur ai donc donné les informations et ils ont confisqués tous les comptes bancaires. Je leur ai tout révélé sauf l’existence de ce dépôt que j’ai fait au sein de la compagnie de sécurité au Canada car ceci représente tout mon secret espoir caché.
Ma belle famille n’est donc pas informée de l’existence de ce dépôt que j’ai fait au sein de la compagnie de sécurité et je ne souhaiterais pas qu’elle ne le sache.
Cependant,j’ai toujours peur des frères de mon mari car ils continuent de m’espionner et vont jusqu’à écouter mes conversations.C’est pourquoi j’ai décidé de chercher quelqu’un de confiance hors de la Russie qui m’aidera à retirer la mallette de la compagnie de sécurité et la placer discrètement dans un compte à l’étranger pour un investissement futur.
Je vous demande de considérer ma situation qui est celle d’une veuve et de venir à mon aide car aujourd’hui à part cet argent contenu dans la mallette, je n’ai plus d’argent et ma situation financière est plus que difficile (ma situation financière est à zéro). Et ma demande d’aide est d’autant plus urgente que je paye 10 dollars par jour à cette compagnie de sécurité comme frais de stockage et de sécurité de ma mallette.
Si vous désirez m’aider, je vous ferais parvenir dans mon prochain émail, les coordonnées de la compagnie de sécurité afin que vous les contactiez pour l’envoi immédiat de la mallette chez vous pour la sécuriser.
Je vous remercie infiniment pour votre coopération et j’attends de vos nouvelles pour la conclusion de cette affaire.

Mme.SHEREMETEVA Nadezda

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Notes de 2007
commenter cet article
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 16:39

Images1

Une nouvelle réflexion sur les relations entre l'Etat et les collectivités territoriales

Redéfinir un nouveau partage des compétences entre l’Etat et les collectivités : c’est la mission confiée par François Fillon, le 5 septembre, à un groupe de travail présidé par l’ancien ministre Alain Lambert. Elle s’inscrit dans le cadre de la révision générale des politiques publiques lancée par le Gouvernement.
Lire la suite et la lettre de mission sur le blog de Luc Bartman

= = = = = =

Rien à voir (encore que...)
La formule du jour :
"Tolérance zéro contre la glandouille"
Fadela Amara (Ministre).

= = = = = =

Arcadi_77

***

YAKINO audience en temps réel real time audience measurement

= = = = = = =

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Notes de 2007
commenter cet article
5 septembre 2007 3 05 /09 /septembre /2007 09:25

.38062

Dans Libération de ce jour j'apprend que "des chercheurs américains ont démontré que le sens de l'humour s'amenuise avec l'âge".
Arrivé au bureau je reçois d'Eric Fourreau (Editions de l'Attribut) cette info "à faire circuler"
= = = = = = =

REUTERS
Par AFP
LIBERATION.FR : mardi 4 septembre 2007

La ministre de la Culture, Christine Albanel, a tancé le directeur du Granit, scène nationale de Belfort, jugeant «déplacé» à l’égard de Nicolas Sarkozy l’éditorial de la plaquette de la saison 2007-2008 de ce théâtre subventionné. Le texte en cause, qui prend la forme d’un courrier du «metteur en scène associé» au théâtre Benoît Lambert à son directeur Henri Taquet, évoque «les conséquences profondes, et probablement désastreuses, sur le cours de nos existences» de l’élection de Nicolas Sarkozy à l’Elysée.

Dans une lettre adressée à Taquet en date du 29 août, et dont une copie a été transmise mardi à l’AFP, Albanel s’émeut de ce texte qu’elle juge «particulièrement déplacé», estimant qu’«un théâtre investi d’une mission de service public et financé par l’Etat et les autres collectivités doit à son public le respect des choix et des opinions démocratiquement exprimés». «Vous foulez au pied cette exigence en attaquant, avec un sectarisme qui est la négation même de son action et de son style, un président de la République élu au terme d’une campagne exemplaire. Cela me choque profondément. Je tenais à vous le dire», conclut la ministre.

Interrogé par l’AFP, le directeur du Granit s’est dit «plutôt estomaqué». «Quand j’ai lu la lettre de la ministre, je n’y ai pas cru, sur le coup. Cet éditorial traite avec humour une espèce de déception post-électorale, je ne vois pas où est le drame», a fait valoir Henri Taquet, directeur depuis la saison 1991-1992 de la scène nationale de Belfort, après avoir été à la tête de celle de Calais.

«On a le droit de trouver que ce texte n’est pas rigolo, mais je suis étonné qu’il soit pris au pied de la lettre. Est-ce qu’on n’a plus le droit à l’irrévérence?», s’est-il interrogé.Taquet invoque en l’espèce «la liberté de l’artiste», Benoît Lambert, qui a rédigé sa lettre sur le ton de la joyeuse provocation.

Conclusion (toute provisoire) : on a l'âge de son insolence et je me sens aussi jeune que la vieille dame indigne.

= = = = = = = =

La suite... (sur le site de FR3 cette fin de journée)

= = = = = = = =

Le Syndeac défend M.Taquet
Le Syndeac (Syndicat des patrons d'établissements du spectacle) a apporté mercredi son "plus profond soutien" au directeur de la scène nationale de Belfort.

"Il ne saurait être question pour le Syndeac d'admettre que désormais chaque théâtre, chaque compagnie, chaque artiste, pour la raison qu'il serait subventionné par l'Etat, soit soumis à un code de bonne conduite parsemé d'interdits", écrit le Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles dans un communiqué.

"Au même titre que la scène, la production éditoriale d'un théâtre est un espace de liberté, de pensée, de critique, qui ne saurait souffrir aucune exception", souligne le syndicat.

Interrogé mercredi par l'AFP, le président du Syndeac, Francis Peduzzi, directeur de la scène nationale de Calais, a rappelé qu'"historiquement, le ministre de la Culture était toujours du côté des artistes et des structures".

"Là il y a quelque chose d'un peu nouveau que je trouve extrêmement inquiétant", a-t-il ajouté.


= = = = = = = =
Post post

= = = = = = = =
A propos de la ministre de la culture, de l'action, du style et des campages exemplaires, ayez pour elle une pensée compatissante demain vers 13 heures.

Epcc_68 Epcc_pompougnac


Elle déjeune avec une autre Christine, une autre ministre. Une qui compte.


Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Notes de 2007
commenter cet article

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Les politiques culturelles en débat : questions de sens.
    Bien rares sont les commentaires publiés sur ce blog consacré aux rapports entre culture et politique ! Et qui plus est, compte tenu de l'ergonomie de cette plate-forme, ils ne sont pas très visibles. Ma note précédent ( Mettre l'artiste au cœur de la...
  • Mettre l'artiste au cœur de la cité ?
    UNE ARCHIVE... Je fouille, je range, je classe... ces dernières semaines, comme vous, j'ai compris de nouveau que le pire n'est pas toujours certain. Mais quand même! Grosse fatigue ! J'essaie de mettre de l'ordre, à défaut de pouvoir le faire dans mes...
  • Institution et formation
    Recension de cet ouvrage collectif, tiré de la thèse de Sébastien Charbonnier : « Quand y a-t-il philosophie ? Apprendre la pratique d'un art de penser » publiée sous le titre : Que peut la philosophie ? , Éd. du Seuil, 2013 Si cet ouvrage figure dans...
  • Équipements culturels, centres d’intelligibilité du monde ?
    Suite de la note précédente consacrée aux politiques de développement de la lecture et à un retour sur la journée d'études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de...
  • L'école et la démocratisation de la lecture.
    J’avais déjà signalé ici même la Journée d’études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, il y a un peu plus d'un an. Cette journée...
  • Gauche, fin et suite : les visionnaires de 1992
    Au printemps 1992, au moment où je participais à ce collectif et figurais parmi les premiers signataires de l'appel ci-dessous, Emmanuel Macron avait tout juste 15 ans, Benoît Hamon, 25 ans était assistant parlementaire d'un député PS avant de devenir...