Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 09:41

manif-24-06.JPG

 

Nous sommes plus de cent mille marcheurs de la Saint Jean a avoir vu ce jeune homme pratiquer sa retraite spirituelle sur un trottoir le long duquel passait la (très) longue manifestation pour la défense des retraites.

 

Mobilisation qui a inspiré au minsitre du travail (le mari de madame j'ai rien fait de mal mais je démissionne quand même) ce commentaire :

"En 2009, il y a eu 1,2 million de personnes dans la rue, qui était le chiffre de la police, 3 millions selon les syndicats", a poursuivi le ministre, estimant qu'on "est dans une logique culturelle et sociale un peu de la France".

 

 

Une logique culturelle? Faut-il demander une explication de texte au titulaire de la rue de Valois?

Ou y voir un indice des saines lectures de ceux qui nous gouvernent?

 

Fredric Jameson
Le Postmodernisme ou la logique culturelle du capitalisme tardif

Beau-Jame-2706N-copie-1.jpg

La traduction de cet ouvrage majeur du théoricien américain Fredric Jameson vient combler une lacune considérable en mettant à disposition des lecteurs francophones un texte fondateur de l'analyse du postmodernisme. L'auteur étudie le passage du modernisme à cette nouvelle logique culturelle dominante, propre au capitalisme tardif, à partir d'exemples concrets empruntés à tous les domaines artistiques, comme la peinture (Van Gogh, Warhol), l'architecture (maison de Franck Gehry à Santa Monica, Hotel Bonaventure de Portman à Los Angeles), la littérature (
Ragtime
de E.L. Doctorow, Les corps conducteurs de Claude Simon, Alain Robbe Grillet, J.G. Ballard, Philippe K.Dick), sans oublier la photographie, le cinéma ou la vidéo, etc.

Appuyé sur une érudition sans faille, l'auteur postmarxiste dégage les caractéristiques de cette dominante culturelle qui correspond à un stade entièrement nouveau du capitalisme devenu multinational et en dissèque les implications aussi bien théoriques, politiques, économiques et sociales qu'individuelles et personnelles dans une perspective historique. L'auteur donne également des pistes, y compris par son style, pour parvenir à se situer dans ce nouvel espace mondial et trouver de nouvelles voies d'actions.

Ce livre, qui s'inscrit dans la tradition des
cultural studies anglo-saxonnes, est une référence indispensable pour tous ceux qui s'intéressent à l'évolution de l'analyse de la pensée.

Fredric Jameson, né en 1934, est professeur à l'université de Duke. Considéré comme le plus grand théoricien marxiste américain vivant, il est connu pour ses analyses du postmodernisme et de la colonisation de la sphère culturelle par le capitalisme.

Le Postmodernisme ou la logique culturelle du capitalisme tardif

Fredric Jameson

Source : Paris Art

 

  

 

 

 

* * * *

 

compteur pour blog

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac ep2c - dans Humeurs
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 19:26

Merci de bien vouloir noter ma nouvelle adresse :

 

http://cite.over-blog.com

 

huchon.jpg

 

Sur la photo (copyright Philippe Cordier) Jean-Paul Huchon, aujourd'hui à  la manif à Paris, embouche les trompettes de la renommée pour annoncer la baisse des subventions de la Région Ile-de-France aux organismes culturels.

 

* * * * *

 

 

compteur pour blog

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac ep2c - dans Actualité
commenter cet article
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 14:40

Bouteille à la mer...

 

arcadi_38.jpg

 

SFR (mon FAI) "migre" ce blog vers Over-Blog et je n'y comprend rien!

 

Quelle galère!!!

 

 

 

* * * *

     

 

 

compteur pour blog

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac ep2c - dans Actualité
commenter cet article
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 16:44

P110610_17.400001

Assistance plutôt clairsemée à la Maison des Métallos ce vendredi 11 juin pour la journée de débats de la Conférence permanente et citoyenne pour la culture et la connaissance en Ile-de-France.


Echanges plutôt intéressants et équilibre maintenu entre motifs de découragement devant l'offensive inouïe du gouvernement en place (et les ambiguïtés de son opposition) et enthousiasme dans la mobilisation.


On cherche toutefois la pierre philosophale permettant de sortir des arguments éculés et des slogans dépassés. Se trouve-t-elle du côté des analyses de Jean-Michel Lucas (citées à la tribune par Claude Lechat de l'ASDAC) et de l'Agenda 21 pour la culture.

Et/ou autour de l'héritage cultivé parla Bataille de l'imaginaire?

Ou encore d'une intelligente articulation entre ces pistes de réflexion.

Un mini débat s'est instauré autour des idées portées par l'Agenda 21 et les textes internationaux sur la diversité ou les droits culturels et le « blocage » que constituerait notre héritage républicain résistant à l'adoption de ces nouveaux principes universels.

Cette question n'est pas nouvelle; elle n'est pas non plus dépassée et le débat qu'elle institue est fondamental.


Et la CRACC constitue un lieu privilégié pour la mettre en dialogue qui réunit citoyens et professionnels : enseignants, chercheurs, artistes et autres acteurs culturels...

A condition que s'ouvrent les champs clos et prés carrés et que les uns puissent interroger les pratiques des autres pour s'en enrichir ou les infléchir. Il est, urgent, par exemple de rejoindre les combats des acteurs de l'école, de ne pas laisser isolés ceux qui font vivre, envers et contre le travail de sape des machines à décerveler et à entretenir la servitude volontaire, le premier espace public de la transmission culturelle et de la formation.



A suivre donc...

* * * *

Pompougnac 12     

 

compteur pour blog

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les politiques culturelles en débat
commenter cet article
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 15:28

Usine 2

Photographie Ernest Roger, Avril  1898. Source :  Site www.parisenimages.fr

Philippe Henry est Maître de conférences HDR au département Théâtre de l’Université Paris 8 – Saint-Denis. Il est membre fondateur d’Autre(s)pARTs et membre d’ARTfactories/Autre(s)pARTs.

Il faudra attendre septembre prochain pour lire le compte-rendu avisé, rédigé par une plume aussi alerte que compétente, de son dernier ouvrage : Spectacle vivant et culture d'aujourd'hui : une filière artistique à reconfigurer, Philippe Henry, Presses universitaires de Grenoble, 2009, 199 pages

L’objet de ce livre est le suivant :

Le spectacle vivant s'est structuré depuis les années 1980 en une filière d'activités multiples.

Loin d'être une simple crise conjoncturelle. les tensions actuelles qui traversent son système de valeurs et son fonctionnement professionnalisé sont à relier à la mutation économique, culturelle. sociale et politique de notre société. Au travers des projets et organisations souvent peu valorisés, il est possible de mieux comprendre la nature et la complexité de ce qui se joue aujourd'hui dans le spectacle vivant et de fonder un plaidoyer pour une économie politique renouvelée de ce monde de l'art.

La norme toujours dominante d'originalité (de l'oeuvre et de l'artiste) est ainsi confrontée aux prémices dune convention d'identité, où les projets artistiques sont plus en lien avec les dynamiques culturelles de construction identitaire des personnes et des groupes. Une conception d'interaction plus soutenue avec les populations et leurs territoires de vie, dans laquelle l'artiste garde sa propre spécificité d'apport et d'engagement est nécessaire...

 

Le même auteur vient également de publier Quel devenir pour les friches culturelles en France ? D’une conception culturelle des pratiques artistiques à des centres artistiques territorialisés, mai 2010.

 

Ce travail majeur qui fait suite au rapport de Fabrice Lextrait (2001) est téléchargeable à cette adresse : http://www.artfactories.net/Quel-devenir-pour-les-friches.html

Cette nouvelle étude de Philippe Henry cherche à identifier les spécificités contemporaines, dans notre pays, des bâtiments laissés en friche et recyclés en espaces de projets artistiques et culturels et à préciser les enjeux auxquels ces lieux sont désormais confrontés.

À partir de divers cas européens et français et, plus particulièrement, de trois études approfondies (Culture Commune, Système Friche Théâtre, Mains d’oeuvres), l’auteur se propose de revenir sur ce qui caractérise les friches culturelles dans notre pays, depuis la fin des années 1980 jusqu’à aujourd’hui.

Sa démarche méthodologique, entre récolte et analyse de documents d’un côté, entretiens de l’autre, justifie le format de cette analyse qui se décompose en deux volumes téléchargeables ci-dessous. Étayé par des travaux théoriques, le premier volume précise une problématisation historique et systémique des expériences observées et plus largement des friches culturelles en France. Celles-ci, depuis leur naissance, sont au cœur d’un ensemble de projets, d’expérimentations et de réflexions poursuivant un idéal de reconfiguration des pratiques artistiques au plus près des personnes, des groupes sociaux et de leurs territoires de vie. Chaque projet artistique est confronté à une pluralité d’éléments (culturels, sociaux, territoriaux…) et à un contexte particulier qui, en retour le questionnent et l’enrichissent. Au sein des mutations sociétales actuelles, les friches culturelles se caractérisent désormais par une position, complexe mais riche, d’intermédiation entre enjeux et acteurs sociaux diversifiés.

Dans un deuxième volume, trois études de cas approfondies viennent concrétiser et préciser la première partie. Chacune de ces études a été réalisée selon un protocole identique. À partir d’abord de documents, l’objectif était d’établir une fiche descriptive des lieux analysés : des données telles que la genèse du lieu, son fonctionnement économique, l’usage actuel qui en est fait, etc. participent à la compréhension du projet et de son inscription particulière sur un territoire donné. Simultanément, des entretiens semi-directifs ont été réalisés auprès des responsables historiques et actuels de ces friches. Leurs discours, leurs points de vue, permettent une perception plus fine, tant « des options idéologiques initiales » que du « déploiement dans le temps du projet global de ces démarches ».

Issu d’un travail de recherche mené entre juin 2008 et fin 2009, cette étude vient encore enrichir la mise en perspective de ces expériences soucieuses de trouver de nouvelles voies visant à concilier l’idéal d’une expression créative et singulière de chacun et celui, tout aussi nécessaire, d’un vivre en commun plus solidaire et partagé.

* * * * * * * 



 
 

 

 

 

 

 

 

 

* * * *

Pompougnac 12     

 

 

compteur pour blog

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 16:28

SPA51954 
Le CRACC
, Comité Régional d'Action pour la Culture et la Connaissance en Ile de France a été crée en novembre 2009,  J’ai évoqué ici cette (heureuse) initiative en insistant sur son caractère extrêmement fédérateur qui rompt avec les logiques passablement tribales du « monde de la culture » .

En témoigne, la liste des signataires :

Le CRACC, crée en novembre 2009, est constitué de Association des Bibliothécaires de France - ABF-GIF, Association des Directeurs des Affaires Culturelles dʼIle-de-France - ASDAC Ile de France, CGT Culture, SFA – CGT (Syndicat Français des Artistes interprètes), SDAMP–CGT (Syndicat Des Artistes Musiciens de Paris-Ile-de-France), Coordination des intermittents et précaires d’Ile de France – CIP-IDF, Fédération de la Culture Communication Spectacle CFE-CGC et les syndicats CFE-CGC : SNACOPVA (artistes et Chefs dʼorchestre de variétés et Arrangeurs), SNAPS (artistes et professions du Spectacle), SNELD (Editions et Culture), SNCAMTC (cinématographie), syndicat CFE-CGC France-Télécom Orange, Fédération MEDIAS 2000 CFE-CGC (Médias et Audiovisuel), Fédération des professionnels de l’art contemporain – CIPAC, Fédération nationale des écomusées et des musées de société – FEMS, Sauvons la Recherche, Sauvons l’Université, SUD Culture Solidaires, SNAC-FSU et SNASUB- FSU, SNAPAC-CFDT, Syndicat national des musiciens - SNM- FO, Syndicat national des scènes publiques – SNSP, Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles – SYNDEAC, Réseau Art contemporain Paris/Ile-de-France – tram,

Les organisations membres de l’UFISC en Ile-de-France : Fédération des Arts de la Rue en Ile-de-France, Syndicat National des Arts Vivants –SYNAVI- Ile-de-France, le RIF / Confédération des réseaux départementaux de lieux de musiques actuelles/amplifiées en Ile-de-France, Actes-If, réseau solidaire de lieux culturels franciliens, le Syndicat du Cirque de Création – SCC, le Syndicat national des petites et très petites structures non-lucratives des Musiques Actuelles – SMA, Fédération régionale des écoles de cirque dʼIle de France (fédération associée à lʼUFISC)

Première rencontre, ce vendredi.

Conférence permanente et citoyenne pour la culture et la connaissance
Pour un véritable débat démocratique


Première rencontre : vendredi 11 juin 2010

à La Maison des Métallos, Paris XIème.

Journée de débats et de rencontres avec les publics et les acteurs de la culture et de la connaissance en Ile-de-France, pique-nique,

Crise de la culture ?
Les réformes néolibérales qui ont trouvé un accélérateur avec les plans de rigueur annoncés sont en passe de saper définitivement les fondations des droits sociaux.
Partout où prévaut la solidarité, le gouvernement instaure une prétendue modernisation, avec comme valeur exclusive de gouvernance la rationalisation économique, la concurrence comme moteur économique et social, l
’inégalité comme norme. Tous les secteurs sont touchés les uns après les autres, l'université et la recherche, l’hôpital, l’école et la culture, sont soumis à un même
modèle de restructuration. Là où il y avait une multiplicité de structures de natures et de tailles diverses, cette pseudo-rationalisation économique impose la création de "pôles d'excellence" et de compétitivité conduisant à la réduction des structures considérées non performantes, à la fermeture des théâtres et des unités de soin qui ne sont pas assez rentables.
La question des valeurs passe à la trappe, au crible épurateur d
’une pauvre et triomphante raison comptable. C’est bien la cul
ture au sens large, les valeurs instituées par le Conseil National de la Résistance qui sont explicitement visées.
Depuis une dizaine d'années avec la réforme de l'intermittence en 2003, la RGPP à partir de 2008 et maintenant la réforme des collectivités territoriales, tous les secteurs de la culture sont entraînés dans une spirale destructrice.
Pour préparer ou achever les prétendues réformes, il est de coutume pour les gouvernements successifs d'organiser des consultations comme les Assises de l'enseignement supérieur et de la recherche, les Entretiens de Valois, et maintenant les conférences territoriales du spectacle vivant, pour ne retenir au final aucune des propositions des premiers concernés.
Nous ne sommes pas dupes, et nous n'attendons pas le résultat de ces fausses consultations pour nous organiser et construire des alternatives. Suite aux récentes mobilisations pour la défense de l'art de la culture et de la connaissance, dans un souci de ralliement avec tous les secteurs touchés par la même logique comptable, nous proposons avec cette première journée d'initier un véritable mouvement démocratique de résistance et d'actions pour la défense du bien public.

Le site du Comité Régional d'Action pour la Culture et la Connaissance en Ile de France

Télécharger le programme détaillé de la journée : Téléchargement 597_crise_culture110610

* * * * *

* * * *

Pompougnac 12     

 

compteur pour blog

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les politiques culturelles en débat
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 19:31

Lecture

J'ai reçu ça... et ça me gave grave...


 

Bonjour,

Dans la semaine du 14 juin 2010, le service SFRBlog sera arrêté. SFR assurera la bascule de votre service de blog vers un autre service tout aussi gratuit : OverBlog , 1ère plateforme de Blogs en France.

Pour assurer la qualité de votre blog, SFR met tout en œuvre afin que les informations et notes que vous avez publiées soient automatiquement migrées chez Overblog.

L'adresse de votre blog sera changée de ep2c.blog.sfr.fr vers une nouvelle URL de votre choix, SFR assurera gracieusement la redirection du trafic entre ces 2 adresses pendant 6 mois afin de préserver au mieux votre audience ainsi que votre référencement.

Vous pourrez choisir votre url dès réception d’un e-mail de confirmation de la bascule le 17 ou 18 Juin. Nous vous invitons cependant à avertir votre lectorat de ce changement prochain dès à présent.

Un nouvel espace d’administration ainsi que de nouvelles interfaces graphiques vous seront alors proposés. Dans les prochaines semaines, vous recevrez d'autres emails sur le sujet pour vous informer de l'avancée de la migration.

Un forum d’aide SFR est à votre disposition si vous avez des questions.

Nous vous remercions de l'attention que vous porterez à ce message,

Cordialement,

* * * *

Pompougnac 12     

 

compteur pour blog

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Humeurs
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 08:31

Blog pompougnac 9 9 9

Des actualités. Ca bouge? Allez savoir!

Je cite mes sources : l'excellente Lettre d'information d'Arcadi, d'abord... elle en est à son numéro 29.

Si vous n'êtes pas abonné, vous retrouverez toutes ces informations sur la page Actualités du site.


J'ai retenu celle-ci



Fabrique du commun

Avec la Fabrique du commun, Relais Culture Europe et le collectif kom.post vous invitent à mettre au travail ensemble le projet européen. Une proposition pour ouvrir ensemble un champ d’expérimentation, de partage et de mise au travail de ce projet européen variant dans ses formes, rassemblant praticiens ou chercheurs issus des champs les plus divers (création artistique, sciences, sciences sociales, philosophie, économie, géographie et urbanisme, droit, pratiques du social, etc.).



Nombreuses sont en effet aujourd’hui les expériences qui s’emparent d’ores-et-déjà de l’Europe comme d’un tiers espace où inventer de nouveaux modes de création, de solidarités, de vivre ensemble. Il s’agit ainsi de dresser la carte des opinions et engagements, d’en souligner les tensions, de qualifier les termes du débat et de sonder la profondeur du travail à faire.
C’est donc à une première étape de ce processus que vous êtes invité les 26, 27 et 28 mai au CENTQUATRE à Paris.



Les 26, 27 et 28 mai 2010, le Relais Culture Europe organise avec le collectif kom.post (www.kompost.me) au CENTQUATRE (www.104.fr) à Paris un temps de réflexion sur le projet européen.

Lire le manifeste et l'appel à contribution.



Ensuite, la non moins excellente Lettre d'informations du Réseau Culture 21.

Site internet collaboratif édité par l’Observatoire des politiques culturelles, reseauculture21.fr souhaite contribuer à la promotion de l’Agenda 21 de la culture et au développement des démarches associant culture et développement durable. À travers l’échange de bonnes pratiques, cette plateforme d’information et de ressources invite les collectivités, les acteurs professionnels et les citoyens à témoigner, mutualiser leurs expériences et débattre des enjeux. Cette lettre bimestrielle en est le relai d’actualité.

Dans son numéro 5, mai 2010, elle propose pas moins de 3 entretiens vidéo.



La culture, ressource et levier du projet européen
Entretien avec Pascal Brunet, directeur du Relais Culture Europe, Paris
La place de la culture dans la construction européenne est aujourd’hui débattue au regard d’enjeux nouveaux, transversaux et faisant écho à la définition d’un projet politique et social européen. Relais Culture Europe propose d’ouvrir ensemble un champ d’expérimentation, de partage et de mise au travail de ce projet européen.
> Voir la vidéo

Les habitants, premiers créateurs de leur territoire
Entretien avec Elisa Dumay, directrice/fondatrice de l’association De l’aire, Crest (26)

Depuis 2002, De l'aire imagine ou accompagne des projets culturels pour développer des actions coopératives et créatives autour d'enjeux locaux, convaincu que la culture peut contribuer à activer ou ré-activer un territoire, un village ou un quartier.

> Voir la vidéo


Les politiques culturelles au cœur de plusieurs paradigmes

Entretien avec Jean-Pierre Saez, directeur de l’Observatoire des politiques culturelles, Grenoble
La problématique culture et développement durable est l'un des axes de travail majeurs de l'Observatoire des politiques culturelles depuis plusieurs années. Elle s'annonce aujourd'hui comme une des thématiques centrales de la refondation des politiques culturelles.

<="<" a="A" style="DISPLAY: inline">> Voir la vidéo


 





= = = =

* * * *

* * * *

Pompougnac 12     

 

compteur pour blog

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 21:33

Facabook 

Ca se passera à Paris, en plein Paris.


En savoir plus : Téléchargement Apéro géant

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Actualité
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 18:18

Concert 9

Le nouvelle journée de mobilisation pour défendre l'art et la culture (6 mai) approche à grands pas.


A cette occasion, Armelle Heliot, Madame « Culture » au Figaro, se livre à un bel exercice d'objectivité en citant quasi intégralement sur son blog les texte des deux recours déposés par le SYNDEAC auprès du Conseil d'Etat afin de réclamer la dissolution du Conseil de la création artistique.


Sans connaître par coeur toute l'histoire du ministère de la culture et de la vie de l'administration culturelle, il semble que la procédure introduite par le SYNDEAC soit une première. En effet, non content d'avoir souligné, dès sa création, les ambiguités de ce "conseil", le Syndicat National des Entreprises Artistiques et Culturelles vient de saisir le Conseil d'Etat de deux requêtes.

La première entend obtenir l'abrogation du décret portant création de ce conseil aux motifs que :

(et là nous transmettons le communiqué, sans commenter)

-le décret du 11 novembre 2009, portant organisation de l'administration centrale du ministère de la Culture, adopté après le décret attaqué, confie à celui-ci des atrtibutions similaires à celle du Conseil de la création artistique, devenu dès lors sans objet...


(...)


L'autre requête a pour objectif d'obtenir l'annulation du décret portant composition du Conseil de la création artistique. Elle repose sur les arguments suivants :

-le décret n'a pas été contresigné par le Premier Ministre, comme la Constitution l'impose ; 

-la nomination des membres de ce Conseil ne semble pas avoir été précédée du rapport du Ministre de la Culture, contrairement aux règles que le Président de la République s'est lui-même imposées ;

- certains membres de ce Conseil, par ailleurs agents publics, paraissent placés en situation de cumul illégal d'activités ;

- certains des projets identifiés par le Conseil de la création artistique favorisent des structures dirigés par des membres dudit Conseil.

Lire la suite



* * * *

Pompougnac 12     

 

compteur pour blog

Repost 0
Published by J.C. POmpougnac Jean-Claude Pompougnac - dans Les politiques culturelles en débat
commenter cet article

Présentation

  • : La Cité des sens. Culture et politique.
  • La Cité des sens. Culture et politique.
  • : Les politiques culturelles aujourd'hui et leur histoire. Culture et politique, ressources, documents, analyses et débats par Jean-Claude Pompougnac .
  • Contact

Profil

  • Jean-Claude Pompougnac
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu  DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.
  • Responsable du service de la recherche à la BPI (Centre Pompidou) puis conseiller au cabinet du Ministre de la culture (Jack Lang), j'ai dirigé ensuite la Délégation au développement et aux formations de ce même ministère. A l’issue d’une alternance politique, très élégamment remercié par Jacques Toubon arrivé rue de Valois je me suis vu offrir le poste de directeur de l'Institut français de Barcelone. Quatre ans après, le ministère des affaires étrangères a jugé mes compétences insuffisamment diplomatiques. En conséquence, à partir de 1999, j'ai dirigé la DRAC Centre à Orléans. Remercié par la Droite,. j'ai ensuite crée l'un des premiers EPCC, ARCADI en Île-de-France. Remercié par la Gauche je suis devenu DAC de la ville de BONDY (93). Aujourd'hui consultant. Membre de l'Institut de coopération pour la culture et correspondant du Comité d'histoire du MCC où j'ai contribué à la conception de séminaires et de journées d'études.

Recherche

Articles Récents

  • Politiques de la culture : quand des mots changent de sens.
    La maîtrise du temps, liée à des logiques économiques et libérales, a imprégné le champ artistique et culturel, asservissant le travail culturel et artistique à des temps non-artistiques. Qu’il s’agisse de l’action culturelle passée de la longue durée...
  • Les politiques culturelles en débat : questions de sens.
    Bien rares sont les commentaires publiés sur ce blog consacré aux rapports entre culture et politique ! Et qui plus est, compte tenu de l'ergonomie de cette plate-forme, ils ne sont pas très visibles. Ma note précédent ( Mettre l'artiste au cœur de la...
  • Mettre l'artiste au cœur de la cité ?
    UNE ARCHIVE... Je fouille, je range, je classe... ces dernières semaines, comme vous, j'ai compris de nouveau que le pire n'est pas toujours certain. Mais quand même! Grosse fatigue ! J'essaie de mettre de l'ordre, à défaut de pouvoir le faire dans mes...
  • Institution et formation
    Recension de cet ouvrage collectif, tiré de la thèse de Sébastien Charbonnier : « Quand y a-t-il philosophie ? Apprendre la pratique d'un art de penser » publiée sous le titre : Que peut la philosophie ? , Éd. du Seuil, 2013 Si cet ouvrage figure dans...
  • Équipements culturels, centres d’intelligibilité du monde ?
    Suite de la note précédente consacrée aux politiques de développement de la lecture et à un retour sur la journée d'études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de...
  • L'école et la démocratisation de la lecture.
    J’avais déjà signalé ici même la Journée d’études Livre, lecture et politiques de démocratisation culturelle organisée par l’ENSSIB, la BPI et le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, il y a un peu plus d'un an. Cette journée...